Respectez la nudité dans un lieu naturiste
 
63 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. 
 
 
lundi 27 mars 2017 EN ES IT NL PT DE  

Modéré par : gilles jacques_gana moderateur fredericdromois mapommedapi Denis 
Index du Forum » » Naturisme et droit » » USA : Des femmes protestent seins nus
AuteurUSA : Des femmes protestent seins nus
jfreeman
3584      
 Membre confirmé
Venu(e) 26-03-2017 23:34

Ile-de-France Essonne Egly
jfreeman
  Posté : 08-04-2010 20:42


Des femmes protestent seins nus

Yahoo.fr - 7 avril 2010

Aux États-Unis, plusieurs dizaines de femmes ont marché seins nus en signe de protestation,
provoquant la surprise des hommes qu'elles croisaient sur leur chemin. L'événement avait pour but de
montrer que marcher seins nus pour une femme n'était pas socialement acceptable contrairement aux
hommes qui peuvent se montrer torse nu. Les manifestantes ont donc parcouru une ville du Maine
escortées par la police et encerclées de centaines d'hommes. Ces derniers admiraient les jeunes
femmes et prenaient également des photographies à l'aide de leurs téléphones portables. Ty
Macdowell, 20 ans, l'organisatrice de la marche s'est dite surprise et contrariée d'attirer autant
l'attention des hommes. Le Maine est l'un des États les plus permissifs des États-Unis en matière de
nudité. En effet, marcher torse nu n'est pas illégal mais pour les femmes moins socialement
acceptable. Les lois sur la nudité n'entrent en compte que si l'homme ou la femme dévoile le bas.

http://www.myfoxmaine.com/news/maine/89905857.html

------------------------------
Bien naturellement,

Jacques du 91 (Essonne)

"Le monde ne sera sauvé, s’il peut l’être, que par les insoumis" - André Gide -

600_portland_breast_rally.jpg

  Profil  E-mail  www  

BOUBAX75
74   
 Membre confirmé
Venu(e) 03-10-2016 21:33
BOUBAX75
  Posté : 08-04-2010 21:31

Tout filmé de dos évidemment ! Impayables ces américains !
  Profil  

fabrice-33
348    
 Membre confirmé
Venu(e) 07-08-2016 16:24
fabrice-33
  Posté : 09-04-2010 08:34

Bravo à elles !
Mais, si on réfléchit bien, en France, c'est pareil !
Suite à un reportage cet été à la Télé, on s'aperçoit que les gens sont choqués sur les plages, s'ils voient des femmes seins nus !!
Et dans les piscines, les femmes n'ont pas le droit d'être torse nu, comme les hommes.

Aurait-on l'apparition d'un nouveau "mouvement mondial" arrivant des USA, et qui revendiquerait le fait, étant une femme, de pouvoir se promener torse nu (donc les seins nus), comme les hommes !
Bientôt, un suivit du mouvement en France ?
  Profil  

gilles
10300       
 admin
Venu(e) 26-03-2017 22:50

ile-de-france yvelines versailles (78) france
gilles
  Posté : 09-04-2010 09:43

Une autre version de face

Topless Parade in Portland Maine from Jared Anderson on Vimeo.

  Profil  www  

PhilE
7338       
 Membre confirmé
Venu(e) 25-03-2017 22:01
PhilE
  Posté : 09-04-2010 15:06

Fabrice, tu as en France le mouvement des tumultueuses, qui ont réalisé des opérations seins nus dans les piscines, ce qui a d'ailleurs provoqué des descentes de police.
http://www.myspace.com/feministes
ou
http://tumultueuses.over-blog.com/

(Cela dit, de nos jours, il en faut peu pour qu'elle se déplace: une collégienne marseillaise est insultée, sa mère est commandant de police, et hop, trois voitures débarquent et viennent interpeller et placer en garde-à-vue trois adolescents. Il parait qu'ils manquent d'effectifs, les policiers... )

Parmi leurs slogans, il y avait l'égalité hommes-femmes, et aussi le "pourquoi c'est interdit à la piscine alors que c'est autorisé à la plage?"
En effet, depuis 1975 en France, suite à une circulaire aux procureurs, les seins-nus ne sont plus un délit.
Mais bon, même ça, il faut le défendre!

  Profil  

Europhom
915     
 Membre confirmé
Venu(e) 26-03-2017 16:15
Europhom
  Posté : 09-04-2010 15:36

Citation : fabrice-33 
Mais, si on réfléchit bien, en France, c'est pareil !
Suite à un reportage cet été à la Télé, on s'aperçoit que les gens sont choqués sur les plages, s'ils voient des femmes seins nus !!


Ne serait-ce pas plutôt une rumeur - et une rumeur défaitiste s'il en est - et est-il efficace de la propager ici? Dans un reportage, on interroge qui on veut et il n'est pas difficile de donner l'impression qu'on souhaite donner.

Ne confond-on pas "être choqué de voir" avec " être choqué d'être obligé de montrer"?

Comme si l'individualisme grégaire de nos sociétés ne s'accommodait pas de la liberté qu'a chaque individu de choisir sa préférence.

  Profil  

Europhom
915     
 Membre confirmé
Venu(e) 26-03-2017 16:15
Europhom
  Posté : 09-04-2010 15:42

Citation : PhilE 

Fabrice, tu as en France le mouvement des tumultueuses, qui ont réalisé des opérations seins nus dans les piscines, ce qui a d'ailleurs provoqué des descentes de police.
http://www.myspace.com/feministes
ou
http://tumultueuses.over-blog.com/


Ces liens sont ceux de pages d'accueil, qui aujourd'hui ne parlent pas de leur action piscine.
Mais si je me souviens bien, les messages de l'époque indiquaient qus, s'il y avait eu intervention du service d'ordre local, il n'y avait pas eu de descente de police.
  Profil  

fabrice-33
348    
 Membre confirmé
Venu(e) 07-08-2016 16:24
fabrice-33
  Posté : 09-04-2010 22:11

Oui, PhilE. Je connais ces mouvements qui ont eu lieu en France, vu qu'on en a parlé, sur ce site.

Europhom, non se n'est pas une rumeur ! D'ailleurs, il suffit de regarder sur les plages "textiles", pour voir que l'on voit de moins en moins de femmes, seins nus. Alors que dans les années 80 et début 90, beaucoup le faisait sur les plages.
Et dans l'interview que j'ai vu, c'était surtout des jeunes qui étaient choqués. Alors que des personnes de 50 ans, trouvaient ça normal, et n'étaient pas d'accord pour abandonner le topless !
  Profil  

Europhom
915     
 Membre confirmé
Venu(e) 26-03-2017 16:15
Europhom
  Posté : 10-04-2010 16:47

Citation : fabrice-33 Europhom, non se n'est pas une rumeur ! D'ailleurs, il suffit de regarder sur les plages "textiles", pour voir que l'on voit de moins en moins de femmes, seins nus. Alors que dans les années 80 et début 90, beaucoup le faisait sur les plages.


C'est le noeud du problème. Celles qui ne veulent pas être seins nus ne sont pas pour autant opposées en principe (ou se prétendre "choquées").
Dans les années 80, il y avait certainement un effet de mode, et maintenant une mode inverse. Et au plus on dira que le topless diminue, au plus celles qui veulent être "conformes" vont l'abandonner. C'est cela une rumeur. Et c'est le contraire de la liberté.


  Profil  

PhilE
7338       
 Membre confirmé
Venu(e) 25-03-2017 22:01
PhilE
  Posté : 10-04-2010 21:55

Désolé de te contredire, il y a bel et bien eu intervention de la police à l'intérieur de la piscine.

On retrouvera dans les archives des journaux (Le Parisien, Libération etc.) et sur des sites tels Rue89 la description de cette intervention: par exemple, dix policiers, rien de moins, pour 9 femmes.


Citation : Europhom 

Citation : PhilE 

Fabrice, tu as en France le mouvement des tumultueuses, qui ont réalisé des opérations seins nus dans les piscines, ce qui a d'ailleurs provoqué des descentes de police.
http://www.myspace.com/feministes
ou
http://tumultueuses.over-blog.com/


Ces liens sont ceux de pages d'accueil, qui aujourd'hui ne parlent pas de leur action piscine.
Mais si je me souviens bien, les messages de l'époque indiquaient qus, s'il y avait eu intervention du service d'ordre local, il n'y avait pas eu de descente de police.  
  Profil  

fabrice-33
348    
 Membre confirmé
Venu(e) 07-08-2016 16:24
fabrice-33
  Posté : 11-04-2010 11:26

Tous cela, est un problème de notre société.
Le fait de voir des seins nu, est considéré par la "morale" de notre époque, comme sexuelle (et je ne parle pas de voir des sexes). Pour les gens, une femme qui montre ses seins, devient un "objet" sexuelle !
Hors, nous le savons bien dans le milieux naturiste, le fait de voir des femmes seins nus, ne provoque pas "d'excitation" particulière, et au contraire, cela en devient banal, et naturel.
Je pense qu'il faudrait que les gens soit plus soumis à cette vision (pas à celle que véhicule la publicité et les magazines), de voir des femmes faire des activités seins nus, pour qu'ils ne soit plus choqués et que cela devienne normal pour tout le monde.
  Profil  

Spoutnik1206
2  
Venu(e) 11-05-2010 14:43
Spoutnik1206
  Posté : 09-05-2010 22:29

Merci pour l'information, comme quoi on se bat encore pour que les femmes puissent être le torse nu, mais en France, c'est hélas le mouvement pro-sexe, mixte et anti-féministe plein de tunes qui se montre le plus et ratisse ce qui reste de protestataires et à mon sens ces Tumultueuses en font partie.

Par contre les vraies féministes en non-mixité (femmes dont une grande partie de lesbiennes ou clairement politiquement lesbiennes et uniquement lesbiennes) ont été décimées par le chômage et l'individualisme forcené après les années 80, mais c'était quand même elles qui avaient toujours quelques femmes torse nu dans leurs manifestations.

Juste un commentaire, la deuxième vidéo de face finit sur une note érotique/marchande avec la fille qui se complait dans des poses pour photos de charme et elle finit aussi sur des commentaires machos et dévalorisants pour les femmes qui seraient *laides* et donc soi-disant pas contentes d'être prises en photo.
Or c'est évident que même une femme jeune et mince disons, ne sera pas heureuse que le fait d'être torse nu, ne puisse pas être naturel, une liberté et pouvoir passer inaperçue.

Hier je marchais moi-même dans un paysage somptueux et transpirais et je ne rêvais que d'enlever au moins le haut, pour que cela sèche et être moi, être en accord avec moi-même et la nature autour, libre, forte (forte mais inoffensive pour autrui qui ne me chercherait noise), pouvoir sentir l'air, le soleil sur mon torse, eh bien non, la peur m'a gâché le moment, j'avais oublié que nous avons aussi ce genre de burqua en France, que les hommes sont plus libres que nous, je me suis mise torse nue oui mais dans l'appréhension et très peu de temps, pas assez longtemps pour en profiter, pour profiter de ma vie simplement, oh sans doute pas qu'un sale type me voyant ait envie de me violer parce que ouf j'ai plus de 40 ans et je suis masculine et qualifiée de pas attirante par les types (triste de trouver de la joie à ne plus pouvoir attirer le regard), quoique le viol est avant tout une arme de destruction... mais à coup sûr j'étais dans l'appréhension de me faire agresser autrement : regard désapprobateur, moquerie, me faire traiter de putain, des coups même qui sait, ou me balancer des falaises...
Pourquoi penser ainsi, au pire presque ? Parce que la crainte est inscrite en filigrane partout, la répression est là, même d'autres femmes se moqueraient de moi hélas.
Je voulais donc écrire un article sur le torse nu dans mon blog et en cherchant à me rapprocher d'autres contestataires qui auraient écrit là-dessus, je suis tombée sur votre forum et j'ai pensé au naturisme comme quelque chose de séduisant.

Moi, voyez-vous, je suis accessoirement lesbienne et surtout farouchement féministe séparatiste, je n'aime pas les hommes en rien, je n'aime pas leur présence, leur corps, les voir, etc... ni les subir socialement donc forcément sexuellement quelque part et de toutes façons socialement, peu de femmes partagent mes opinions extrêmistes, mais franchement voir des hommes et des femmes marcher harmonieusement et nu/es dans la nature, comme dans la dernière vidéo de l'Apnel ne me dérange par contre en rien du tout, je pourrais même me joindre à elles/eux avec joie, car je sens bien que rien n'est sexuel ou agressif ou rapport de domination, sans doute aussi parce que ces gens sont intelligents dans leur philosophie, en tous cas le temps de ces promenades !
Par contre, je suis certaine que tous les gens qui vivent à peu près nus sur Terre ne respectent pas forcément les femmes ni ne les laissent libres...

Ce qui est sûr c'est que le fait de vivre nu est évident, beau et naturel, quoi de plus naturel que d'être soi, nous avons un corps, demande-t-on aux animaux de se vêtir avant de les regarder ?
Mais on le demande pour les humains, alors qu'est-ce que cela cache ?
Un rouage de répression au niveau de l'intime pour le bénéfice du formatage et de l'obéissance généralisée dans une culture où on demande aux hommes d'agresser les femmes et de porter des signes de domination de sexe et aux hommes entre eux de porter des signes de leur domination les uns sur les autres, pour asseoir leur jalousie matérielle et sexuelle.
Même les indigènes pourtant à moitié nus portent cependant un petit quelque chose en plus, un étui pénien par exemple, très répandu de partout dans le monde, qui symbolise leur pouvoir abusif sur l'autre sexe et autant de perles à leur collier qui symbolisent leurs possessions en bétail et en femmes parfois, des signes de pouvoir religieux, de caste ou d'ethnie supérieure, etc... qui leur permettent d'assujettir ou d'humilier d'autres hommes.
Mais vraiment tout/es nu/es, quel pouvoir psychologique a-t-on encore ?
Aucun, et c'est bien pour cela que c'est interdit. Tout/es nu/es on fait croûler toute la société, ses rouages, son langage discriminatoire, tous ses signes et sens obligatoires.

Le plus beau dans la vidéo de l'Apnel ou dans d'autres vécus ou vidéos faites dans l'esprit naturiste, est la reprise de la liberté, la contestation suivie des actes, la manifestation des êtres non soumis à une répression, car interdire et cacher le corps d'humains qui n'agressent personne et ceci contre leur volonté est une répression fondamentale et tout à fait emblématique de la pourriture de nos sociétés tellement inhumaines.
Cela fait chaud au coeur de se ballader en compagnie d'humains plus intelligents que les autres qui ne jugent pas négativement les autres sur l'apparence de leur corps et selon des rapports de domination, qu'ils soient gros, handicapés ou féminins et qui n'abusent pas du corps des autres, au contraire qui les respectent, des gens qui aiment être vrai/es et simples.

Moi j'apprécie surtout les rassemblements de femmes, dont 90 % de lesbiennes comme par exemple le Festival de Musiques de Femmes du Michigan (un des derniers bastions des rassemblements de masse féministes du passé), dans ce même esprit féministe et aussi naturiste, en harmonie entre nous et également avec les animaux, la nature, notre nature, où c'est évident qu'on peut s'habiller ou se déshabiller comme on veut, où tous les ages de la vie sont présents, où on n'a pas peur des autres, où il n'y a pas ce mauvais esprit de drague sexuelle ou de peur donc d'agressivité entre femmes non-féministes.

Dommage que je ne puisse pas aller au Michigan cette année, mais si vous avez des randonnées du coté de Gruissan, les falaises autour de l'étang de l'Ayrolle par exemple, enfin si les fumées du volcan ne nous empêchent pas de voir le soleil, pensez à moi s'il vous plait, car je vous rejoindrai bien volontiers pour un bien-être plus total !

Evidemment je préfèrerais randonner nue avec d'autres féministes séparatistes et sur la même longueur d'onde mais je pense que l'expérience mixte et ouverte à toutes et tous à tous points de vue, où je serais sans doute en plus la seule féministe séparatiste du groupe, même s'il y avait des lesbiennes dedans, serait intéressante quand même.

A très bientôt peut-être !

Monique






Message édité par : Spoutnik1206 / 09-05-2010 22:36



Message édité par : Spoutnik1206 / 09-05-2010 22:46



Message édité par : Spoutnik1206 / 09-05-2010 22:48

  Profil  

fredericdromois
5718       
 modérateur
Venu(e) 26-03-2017 22:19

rhône Alpe, drôme
fredericdromois
  Posté : 09-05-2010 23:07

Citation : Spoutnik1206 
Moi, voyez-vous, je suis accessoirement lesbienne et surtout farouchement féministe séparatiste, je n'aime pas les hommes en rien, je n'aime pas leur présence, leur corps, les voir, etc...




Euh ! Salut Monique

Globalement témoignage instructif mais quand même. Je suis tolérant vie à vis des gays, lesbiennes .... Même si personnellement je préfère les femmes... Euh ma femme .

Sur les discussions sur le naturisme, gay, lesbienne bi ... Peu importe, il s'agit là de sexualité dont nous, les naturistes, êtres asexués ... Bon je déconne ! Mais on a pas à être intolérant vis à vis de gens qui s'aiment entre homme / entre femmes ou entre homme et femme, qu'importe, c'est du domaine de la sexualité et donc de la vie privée donc sans objet.

Mais si j'ai bien compris ton message, mais peut être suis je dans l'erreur, tu ne supporte tout simplement pas les hommes, en tant que tels tout comme un raciste n'aimerait pas les arabes ... Parce qu'ils son arabes ? Est ce une forme de racisme vis à vis des hommes prônée par le "mouvement féministe séparaciste .. pardon ... séparatiste ?"

Il est tard, peut être n'ai je rien compris. A revoir demain à tête reposée

Mais concept intéressant quand même.

Frédéric sans que (enfin IC, pas que) on s' comprend ... Quoi queue ?










Message édité par : fredericdromois / 10-05-2010 08:13

  Profil  

VieuxClebs
1513     
Venu(e) 24-08-2012 20:23
VieuxClebs
  Posté : 10-05-2010 11:56

"ça ne sert à rien de parler, on ne me comprendrait pas"
c'est le genre de préjugé dans lequel il faut mordre, aussi

merci beaucoup Monique de l'avoir fait pour nous donner ce très beau post .

il y a des choses qu'on ne comprend pas, mais qu'on peut savoir quand même...


Message édité par : VieuxClebs / 10-05-2010 11:58



Message édité par : VieuxClebs / 10-05-2010 12:04

  Profil  

Spoutnik1206
2  
Venu(e) 11-05-2010 14:43
Spoutnik1206
  Posté : 11-05-2010 14:33

Merci à Fredéric d'avoir précisé qu'il n'avait pas de queue à son nom et merci de vos commentaires à un post un peu long, pardon... Celui-là va pas être triste non plus, alors accrochez-vous !

Fallait pas me chercher, j'adore donner des explications ! J'ai un coté Dom Quichotte au féminin, que voulez-vous...

Bon je ne suis pas vache, je vais vous donner un tuyau, si vous lisez juste les dix premiers mots de chaque paragraphe, vous allez tout comprendre aussi !

Alors Frédéric, oui je n'apprécie pas spécialement les hommes me sentant même très mal à l'aise physiquement avec eux et au niveau de la connexion mentale, c'est comme si on m'imposait de vivre avec des mâles de n'importe quelle autre espèce animale, ils me sont étrangers, si on ne m'imposait pas les hommes, je ne vivrais qu'entourée de femmes (sans pour autant penser à quelque chose de sexuel avec elles forcément)...

Il ne s'agit pas de racisme mais d'un malaise profond, comme j'ai dit, j'aime pas l'odeur, le corps, le comportement et l'esprit des garçons et hommes. Qu'ils soient nus ou pas n'y change rien, on est bien d'accord.

C'est sûrement un aspect d'intolérance sexuelle, hormonale chez moi, disons que je suis allergique aux différentiations sexuelles mâles primaires (fluides et organes génitaux) et secondaires (poils, muscles, conformation du cerveau).

C'est pas forcément un goût de lesbiennes, vu que certaines lesbiennes adorent la compagnie des hommes ou que cela ne les dérange pas, remarque ces dernières sont peut-être différentes sexuellement de moi, dans leur cerveau en tous cas, disons qu'elles n'ont pas mon intolérance hormonale.
Elles ne les détestent pas jusqu'à ce qu'un truc leur arrive à force d'être en promiscuité et confiance avec eux...
Mais si ces accidents arrivent vu qu'elles n'ont pas de conscience féministe, elles mettent cela sur des problèmes de personne alors que la vérité est ailleurs pour moi, c'est un phénomène de masse quand même que le viol, la pression à inclure des hommes partout et à leur faire allégeance.

Les hommes qui laissent les femelles tranquilles et ne chercheraient ni à imposer leur présence ni à abuser d'elles si ils en avaient l'occasion existent je le pense, hé non ce ne sont pas les homosexuels spécialement, en fait je ne sais pas qui ils sont mais en tous cas ils sont très peu nombreux et très peu visibles. C'est en tous cas pas eux qui nous embêtent et nous accusent de racisme, vu qu'ils nous laissent tranquilles justement. . Ah les braves hommes ! Il seraient quand même un peu plus braves s'ils affirmaient publiquement qu'ils nous laissent tranquilles ! Remarquez, y'a déjà plus beaucoup de féministes femmes, des vraies, le chaînon-la génération manquante ayant été décimée par le chômage, alors des féministes hommes, ne rêvons pas !

Ensuite la deuxième chose qui se rajoute sur cette première couche, c'est mon féminisme séparatiste, c'est pas du séparacisme non, mais c'est de la non-mixité, oui.

ET QUI A DECRETE QUE LES FEMMES QUI LE VOUDRAIENT NATURELLEMENT ET SANS QU'ON LES FORCE N'AURAIENT PAS LE DROIT DE VIVRE SANS LES HOMMES ?????
OU QUE CE SERAIT BARGE DE VIVRE SANS LES HOMMES ?????

Certaines femmes comme moi en ont le droit et c'est leur souhait, tout comme de militer contre l'esclavage des femmes en non-mixité, ce qui est plus agréable pour elles et plus productif pour se découvrir et analyser la société.
Les féministes classiques qui militent en mixité (ou pas) demandent l'égalité.
Les séparatistes pensent que cette égalité de traitement et de protection est illusoire, elles se battent certes pour et rejoignent leurs collègues non séparatistes dans leur combats mais pour elles-mêmes et dans leur courte vie et surtout dans des périodes de retour en arrière sur les acquis, elles préfèrent encore vivre sans les hommes surtout que beaucoup parmi elles n'ont jamais eu ni envie ni eu besoin des hommes et ainsi elles peuvent être certaines d'être libres tout comme de pouvoir transmettre cet espace vierge d'hommes aux générations suivantes. C'est pas logique ?

Si les hommes ne nous faisaient pas subir tous les incestes, les viols, les pressions diverses, les couples, le politiquement et familialement correct, la domination économique, les religions, la production forçée des enfants et la pénétration obligatoire dans le cas des rapports hétéros (ou dans le cas des destructions par le sexuel comme dans le viol) qui sont toujours risquées pour une femme (MST, déchirures, absence de plaisir, grossesse et assumer les gosses comme des esclaves), franchement on n'en serait pas là non plus !

Le truc c'est que socialement, je vois la classe des hommes comme mes oppresseurs et la cause directe ou indirecte de mes misères.

Maintenant quelle est la part de violence physique, sexuelle, de force, d'hormone testostérone, d'abus s'il n'y a pas peur du châtiment, qui est naturellement inhérente au mâle pour qu'on en soit arrivé là et qu'on arrive quoiqu'on fasse à des sociétés répressives des femmes, ce qu'on appelle l'hétéropatriarcat ?

Avec hétérosexualité obligatoire (très génant pour une lesbienne cela mais pour les autres aussi) et où vivre et s'organiser rien qu'entre femmes n'est pas toléré non plus (même pas dans les couvents puisqu'elles sont mariées à Jésus et que les évêques et prêtres y passent)...

Et quelle est la part qu'on ne pourrait pas imputer aux hommes non directement coupables, qu'est-ce qui serait réformable parce qu'eux-mêmes comme les femmes qui leur sont inféodées subiraient le formatage de cervelle par cette société ?

C'est là toute la question.

Avec des nuances, du genre c'est peut-être pas les hormones uniquement, mais la jalousie et la manipulation qui est le moteur du mâle, jalousie par rapport aux femmes, jaloux de leur pouvoir reproducteur, de leur finesse de traits, de leur corps fait pour le plaisir, tout comme ils sont jaloux des possessions, des richesses.

Est-ce que la violence indéniablement liée au genre masculin et au sexe de l'homme lui-même a été inculquée ou est-elle naturelle ou fifty-fifty ?

Pour ma part, je pense qu'il faudrait se méfier des hommes de toutes façons, parce qu'ils auraient naturellement tendance à violer et dominer si on les laissait faire.

Les femmes entre elles - à condition qu'elles aient une conscience féministe bien sûr - n'auraient au moins pas tendance à violer même si elles auraient aussi tendance à dominer et on peut espèrer qu'héritières d'un long passé d'opprimées, elles seraient plus empathiques et solidaires - mais c'est vrai que l'on n'en sait rien.

Changer artificiellement le fonctionnement des sociétés patriarcales même si c'était possible d'y arriver ne garantirait peut-être pas non plus la paix pour les femmes, comme le font redouter les faits suivants :

Toutes les sociétés même indigènes ont été construites autour du pouvoir des hommes et de l'esclavage en tous cas sexuel et souvent économique des femmes, on ne connait pas d'exception, même et justement dans les populations isolées.
Sauf les fameuses Amazones, c'est vrai.

Beaucoup de garçons développent assez tôt des différences de comportement par rapport aux filles et sont plus agressifs sexuellement, même élevés par des mères féministes et les animaux mâles violent c'est un fait en tous cas chez les primates et les mammifères.
Mais des femelles insectes sont parfois agressives comme les araignées, les mantes religieuses, je le concède...

Ah que voulez-vous, cela a toujours été la guerre entre hommes et femmes, avec les plus guerrières faisant partie de l'engeance bien à part des Amazones et tenant tête aux premiers pour protéger les deuxièmes (et leur propre cul aussi) et heu vivre sans hommes !

Le rêve serait de pacifier la Terre sans revenir aux systèmes injustes mais comment ??? Et que les gens mixtes laissent aussi les femmes libres de s'organiser sans hommes et les hommes libres de découvrir qu'ils peuvent dépendre d'autres hommes s'ils veulent absolument dépendre de quelqu'un.

Et si les injustices et les guerres liées au sexe continuent, on introduit carrément une manipulation génétique pour éradiquer toute différenciation sexuelle, peut-être même le sexe lui-même (ah vous voyez, j'ai pas dit que l'on ne ferait que des femelles !) et on fait les bébés dans des incubateurs ! Privé/es de sexe, eh oui !
On automatise toute la société comme Valerie Solanas le préconisait, pour que tout le monde vive sans travailler, mais je ne vois pas encore comment faire pour éviter mesquineries, jalousies, accaparement des ressources et prise de pouvoir ???

Au pire on ne renouvelle plus l'espèce humaine, un ennui de moins, non mais et c'est pas les autres animaux ni la nature qui vont nous regretter !





Message édité par : Spoutnik1206 / 11-05-2010 14:43

  Profil  

fredericdromois
5718       
 modérateur
Venu(e) 26-03-2017 22:19

rhône Alpe, drôme
fredericdromois
  Posté : 11-05-2010 20:58

Lundi :
Après le repas, mon petit garçon ramène la corbeille de fruits sur la table, un joli panachage de bananes, kiwis, pommes et belles pêches.
Il prend la plus jolie des pêches et la croque à pleine dents mais recrache tout, écœuré car le fruit était plein de vers.

Mardi :
Après le repas, mon petit garçon ramène la corbeille de fruits sur la table, un joli panachage de bananes, kiwis, pommes .... mais il a retiré toutes les pêches !
Je lui fais la morale, lui explique que toutes les pêches ne sont pas véreuses, que je peux comprendre son aversion envers les pêches pour quelques temps ... Mais il faut être tolérant, les autres membres de la familles aiment les pêches, il n'est pas normal de les en priver.

Mercredi :
Après le repas, mon petit garçon ramène la corbeille de fruits sur la table, un joli panachage de bananes, kiwis, pommes .... les pêches n'ont pas été éliminées.
Mon petit garçon mange une pomme.

Jeudi :
Après le repas, mon petit garçon ramène la corbeille de fruits sur la table, un joli panachage de bananes, kiwis, pommes et belles pêches.
Mon petit garçon prend une pêche, la repose et mange un kiwi...

Vendredi :
Après le repas, mon petit garçon ramène la corbeille de fruits sur la table, un joli panachage de bananes, kiwis, pommes et belles pêches.
Mon petit garçon prend une pêche, même pas la plus belle. Il l'a mange et me dit "tu avais raison papa, les pêches ne sont pas toutes véreuses".

J'étais content, mon petit garçon était capable d'évoluer

Moralité de l'histoire : mieux vaut de la bonne bouffe que de la psychothérapie de bas étage.

Fred.




  Profil  

Ougl
363    
 Membre confirmé
Venu(e) 29-09-2016 20:54

Touraine & Poitou
Ougl
  Posté : 11-05-2010 21:30

redericdromois : Excellent !
Je n'aurais pas mieux exprimé ma pensée.
Bravo.
  Profil  



Sauter à :
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription
Evènements
Mars 2017
LMMJVSD
  1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31   
Sondage
Préféreriez vous un centre de vacances
 100% nudité ou quasi
 Vêtements facultatifs

  Results, Résultats

  • Votes : 26533
  • Commentaire(s) : 163
  

Ils parlent de VivreNu.com et de la randonue

      

Contacts webmaster   Charte   CNIL : 1042465 
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © vivrenu.com 2003 - 2053
Ce site a été construit avec NPDS sous license GNU/GPL.
Placez les news naturisme de vivrenu sur votre site

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com  : blognaturiste.com  rencontres-naturistes.com   lenaturisme   Achat Vidéos VivreNu   Régie Pub Naturiste   nudismlife.com   videosgags.fr   tousnus.fr   photos naturistes   Revues Naturistes Vintage   Randonue   Plages Naturistes   Cyclonudistes   tv-naturiste  ovh 500go
 

Temps : 0.1803 seconde(s)