6 mai 2021

Inexhib, la perception sociale du corps nu exposé

Vous devez être inscrit et identifié pour voir la suite de l'article.

Si ce message s'affiche et que vous
êtes déjà identifié c'est que certains articles sont réservés aux
"Membres Nouveaux" ayant posté au moins 2 messages de forum dont une
présentation
ici et un profil bien rempli avec photo de vous en avatar

Vous devez donc poster ce message de présentation et un message de forum
dans un sujet concernant une expérience ou un avis. Les mises à jour du
statut de "Membre Nouveau" ne sont pas instantanées et sont faites
toutes les heures.

 

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

PhilE
Member
PhilE (@phile)
17 décembre 2008 12h34

“Le public est invité à participer”: j’avais pensé que le public se dénuderait à son tour.

ourfarewell
ourfarewell (@ourfarewell)
17 décembre 2008 15h51

Ce duo
(EtXea, Frédéric et Gloria) offre une belle performance épurée, riche de symbolique, pleine de tensions, de douleur et de douceur, bien mise en scène. La “participation” du public est déjà là puisque le spectacle vit parmi lui, ce qui déjoue le caractère séparatiste de l’exhibition classique (d’où le titre, inexhib); c’est un jeu qui se veut non plus contre ou pour mais avec. Ainsi, le masque du début tombe vite, violemment; et les sourires d’un public un peu tendu ou étonné laissent place à un ressenti plus grave. Le passage où l’homme sert de banc a une connotation très féministe.

Dans un style plus agité, le spectacle de Dave St-Pierre La Pornographie des âmes rcemment donnée à Vanves (voir article précédent) tente aussi, de manière plus limitée, une certaine communion avec le public.


http://www.dfdanse.com/article472.html

DELEST67
DELEST67 (@delest67)
17 décembre 2008 18h29

quand on dit ‘je pensais que le public serait invité à se dénuder à son tour’ on rejoint la pièce NUDITE où justement le public et le personnel d’accueil devait être nu en plus des acteurs

Je trouve original qu’il y ait une intéraction entre les acteurs et le public.

Sinon, dans tous ces spectacles, est-ce que nous sommes à même à faire la distinction critique entre ce qui relève de la création artistique de ce qui est ‘prétexte’ purement gratuit à mettre en oeuvre la nudité là où elle ne s’impose pas vraiment ?

Face à l’air dit contemporain ou moderne , comme onvoudra, je suis parfois partagé entre l’admiration, l’émotion de la création du ‘on nous prend vraiment pour des c….’

Bien entendu, avis personnel

PhilE
Member
PhilE (@phile)
19 décembre 2008 15h47

Peut-être, Delest67, mais dans le théâtre ou la danse contemporains (ou en musique aussi, comme en peinture), il y a aussi souvent, nudité ou pas, le côté “performance”.

On va dans un spectacle “où il se passe quelque chose”, ce quelque chose n’étant pas forcément artistique, du moins selon les canons classiques, mais pouvant être une “expérience”.

Si on veut se mettre à définir ce qui est art ou ne l’est pas, on discutera encore demain!Mais ne faut-il juger un spectacle (un tableau etc.) que sur sa seule valeur artistique? On peut aussi s’intéresser, au-delà du côté artistique, sur les questionnements que cela peut soulever.

Bon, je crois que le débat est ouvert.
Je pense aussi que l’on peut faire assez aisément la différence entre ceux qui “ont quelque chose à dire” et les autres, quel que soit le mode d’expression utilisé. Dans certains cas, ça sera une nudité purement gratuite, et dans d’autres, elle induira des sensations ou des réflexions plus riches.
Que les danseurs soient nus ou en tutu, ce n’est pas le costume (ou son absence) qui fait le danseur.

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go