3 décembre 2020

Mette Ingvartsen nue dans son 50-50

Mette Ingvartsen et son 50/50 : “c’était ça ou changer seize fois de tenue! La nudité simple , pas du naturisme, est juste un costume de plus, qui me permet de travailler sur les expressions du corps, des mouvements que tout le monde reconnaît… partiellement. Plutôt que de leur coller une signification émotionnelle, je les décompose pour les recontextualiser. Ça a à voir avec le spectaculaire… et la façon dont il peut être manipulé”.

On est perplexe mais on attend et la surprise est là, un superbe spectacle performance d’une trentaine de musique mêlant à la fois grâce, travail sur le corps, expressionnisme, déhanchement, variations des thèmes et des regards, transformisme du corps et avec beaucoup beaucoup d’humour ce qui n’est pas rien lorsque l’on est en one man show nue devant la salle. Rythme endiablé du rock, regard triste avec l’opéra, son corps devient un espace à part entière qui s’abstrait devant la création en mouvement, elle arrive à décliner ” tous les langages corporels de la danse en utilisant les codes du rock, de l’opéra ou du cirque, jusqu’à la déformation des expressions du visage et du corps vers l’animalité. De Deep Purple à Leoncavallo, les sons se transforment en gestes, les gestes en états de corps”.

Accueillie lors de la 5ème édition du festival avec To Come, la chorégraphe danoise revisitait les formes de la “joie orgasmique” au rythme d’un twist enflammé. Aujourd’hui, elle revient avec 50/50, un solo époustouflant qui aborde l’expressivité par la pratique physique et non par l’émotion. Coiffée d’une simple perruque aux boucles oranges.

Formée à P.A.R.T.S, Mette Ingvartsen vit entre Amsterdam et Bruxelles. Avant même l’obtention de son diplôme en 2004, elle travaille à ses propres projets, collectifs ou en solo. Déjà à son actif : Solo Negatives (2002), Manual Focus (2003), Out of Order et 50/50 (2004) et enfin to come (2005). Elle est aussi impliquée dans F.R.O.G.S, un collectif d’artistes qui explore les relations entre le son et le mouvement.


Source 1


 et


2


Passé à la villette en 2007

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

raulmadrid
raulmadrid (@raulmadrid)
11 années passé(e)s

joli paire de fesses musicales..
bravo pour cette serie de reportages lies aux spectacles contenant de la nudité.

PhilE
Member
PhilE (@phile)
11 années passé(e)s

Comme gymnastique (dans le sens commun comme dans le sens étymologique du terme), c’est pas mal.
Il faudrait que je fasse ça comme échauffement quand je fais du sport, ou après comme auto-massage.

Anonyme
Anonyme
11 années passé(e)s

bel extrait qui donne envie d’aller voir le spectacle

vallisclausa
vallisclausa (@vallisclausa)
11 années passé(e)s

quelle étonnante performeuse! j’avais été interpellé par un article à son sujet sur le site paris-art.
merci pour cette couverture exemplaire de tout l’aspect culturel de cet art de vivre(nu).
et effectivement: bravo!

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go