3 décembre 2020

L’expérience naturiste française de mon amie mexicaine – été 2008

L’été dernier Maria, mon amie mexicaine, a profité d’un stage en France pour visiter ma région natale : la Provence. Festival de la photo à Arles, festival du théâtre à Avignon, sur les trace de Van Gogh en Camargue, sur les traces de Cézanne à Aix et Marseille, visite de l’abbaye de Sénanque et du Colorado de Rustrel dans le Vaucluse ont été ses plus belles visites. Il y avait de quoi prendre des photos pour garder en mémoire et faire partager à d’autres ces beaux paysages au mille et une couleurs.

Maria n’avait jamais fait du naturisme. Elle n’était pas hostile. Elle me l’avait fait savoir. Être nu avec d’autres n’est pas évident et les préjugés anti-naturistes ont la vie tenace même en France qui est le pays d’Europe qui compte le plus de centres naturistes. Au Mexique le poids encore fort de la tradition, malgré ses évolutions, ne favorise pas non plus cette ouverture d’esprit. Là aussi la confusion existe entre naturisme, exhibitionnisme, perversion sexuelle voire pédophilie. Ce mélange des genres va pas vers un esprit de tolérance sur ce domaine aussi bien qu’en France qu’au Mexique.

Je pratique le naturisme depuis plus de vingt ans et mis à par une cousine, je suis le seul dans ma famille (à ma connaissance) a le pratiquer. En France cette pratique reste encore minoritaire même si les naturistes sont moins marginalisé qu’avant.

Est-ce que mon amie allait tenter l’expérience? Être d’accord sur le principe c’est une chose mais passer à l’acte c’est une autre histoire. J’invite donc Maria a faire une première expérience à Sugiton dans les calanques de Marseille.

A coté de la calanque de Sugiton qui se trouve à une demi-heure de marche après la fac de Luminy (lieu où on gare les voitures), se trouve la calanque des pierres tombés une ancienne plage naturiste. C’est une petite crique où le naturisme était autorisé depuis une trentaine d’année. Je connaissais ce coin paradisiaque depuis plus d’une vingtaine d’années. Le fait qu’il soit loin et difficile d’accès fait en sorte que le nombre de voyeurs se raréfie considérablement. Une longue marche puis une escalade au bord de la falaise est le prix de la tranquillité.

Suite a des chutes de pierres qui a fait une victime le lieu, déjà difficile d’accès par la terre, le lieu a été officiellement fermé par la municipalité en mai 2007. Toutefois il reste toujours accessible. Il y a seulement moins de monde qu’avant. Il faut par contre éviter d’être trop près des rochers et ne pas fréquenter le site après de fortes pluies où les risques de chutes de pierres augmentent. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard que ce lieu se nomme les “pierres tombées”

Qu’allait donc faire Maria une foi arrivée ? Elle n’a pas hésité à ma grande surprise à se déshabiller le plus naturellement possible. Nue elle s’est allongée et a goûté aux rayons de soleil. Le passage à l’acte est passé comme une lettre à la poste. Son visage souriant traduisait le calme et la sérénité. On s’est baigné. L’eau était bonne. Il fallait faire toutefois attention aux rochers.

La seconde expérience c’est sur une plage de sable en Camargue que Maria la fait. Il s’agit de la plage de l’Espiguette où une portion a été autorisée pour le naturisme. On n’est pas encore dans une période où on peut se mettre nu dans n’importe quelles plages de France et de Navarre. On est toujours dans le domaine des plages réservés ….. bref celui des “réserves naturistes” (et pourquoi pas de “réserve d’Indiens”). Mais peu importe. Là aussi aucun problème. On profite jusqu’à la tombée de la nuit de la plage et de l’eau où on peut jouer comme des gosses avec les vagues.

49

La troisième expérience c’est cette foi-ci dans un camping naturiste situé audomaine d’Enriou qui se trouve à Saint Laurent du Verdon (Alpes de Haute Provence). C’est en 2002 que j’ai découvert ce domaine grâce à un séjour organisé par l’association du Jas du Sassaire. Je n’y était pas retourné mais j’avais trouvé le coin magnifique.

Le domaine d’Enriou est un camping naturiste qui existe depuis une trentaine d’année. A l’origine c’est une ancienne ferme viticole construit par un ancien ministre de Napoléon III. Les vignes ont disparu et on été remplacé par des champs. Le camping n’occupe qu’une place du vaste domaine et ne fonctionne que l’été.

49

 

Le camping est occupé l’été par une majorité de Hollandais. Il y a aussi des Allemands, des Belges, des Anglais et bien sur des Français. Maria est la seule mexicaine On reste nu qu’on soit au bar, à la piscine, à l’épicerie du camping. Lorsque Maria était sous la douche et apparu une petite hollandaise blonde au yeux bleus âgé de cinq ans. Elle lui a demandé quelque chose en hollandais. Une nouvelle version du Petit prince qui lui demande de lui dessiner un mouton ? Maria qui ne comprend pas le hollandais lui met dans sa main du shampoing et la petit fille repart heureuse se savonner la tête. Maria m’a raconté cette anecdote qui l’a marqué. Elle n’avait jamais pu imaginer qu’elle pourrait rester nue plusieurs jours sans complexe.

Dans ce domaine il n’y a pas que la piscine, il y a des séances de yoga que Maria et moi on a pratiqué pour la première fois. Rien de tel pour se vider l’esprit et oublier les tracas de l’année. Il y a aussi les ballades nus autour du camping à travers des sentiers qui mène au Verdon mais aussi une petite chapelle près du domaine. Elle est fréquentée par les vacanciers qui ont laissé des offrandes pour leurs proches disparus. Drôle de sensation de se retrouver nu dans cette chapelle pour se recueillir surtout pour un agnostique comme moi. Même impression pour Maria qui est croyante (mais reste toutefois méfiante vis à vis du clergé). Un bain de spiritualité à nous deux dans ce lieu de quiétude pour nous évader et libérer un temps l’esprit, nous a permis de nous unir davantage.

Pour la conclusion de cette expérience avec mon amie mexicaine, je préfère laisser la parole à Maria suite à son séjour à Enriou :

“Dans ce centre on peut se retrouver nous nus nous même mais c’est plus que cela : il y a la liberté pleine d’être complètement nu. Pour ceux qui ne l’ont pas essayé, je vous conseille de le faire. C’est une expérience inoubliable. on est libre en soit et authentique. Le tissus nous empêche cette sensation de liberté, c’est comme si on met un masque. Nu on est nous même d’où l’opportunité de vivre cette expérience avec mon copain Eric où tous les deux on a ressenti une union très spéciale. On s’est réuni plus fortement tous les deux. Ce n’est pas toujours facile se déshabiller pour enlever tout ce poids qu’on se charge quotidiennement. Ici le paysage et la nature c’est merveilleux, c’est familial. On voit des petits enfants, des garçons, des filles qui agissent le plus naturellement du monde et oublient qu’on était avant habillé. C’est vraiment la communion entre la nature et l’être humain. Si vous avez l’occasion de venir je vous invite à le faire parce que vous vous sentirez vraiment heureux.”

En quittant la France Maria m’a avoué qu’elle avait connu durant son séjour en Provence ses meilleures vacances de sa vie. Elle pour moi il en est de même.

Article visible également sur mon blog

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
11 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Andronic
Andronic (@Andronic)
11 années passé(e)s

Un grand merci à Dolcino pour ce précieux témoignage, que j’ai trouvé très émouvant. Il est beau que, pour un adulte non préparé, ce nouveau cheminement dans le naturisme se déroule avec autant d’harmonie… J’espère faire découvrir ce texte à plein de gens autour de moi, pour les inciter à sauter le pas…! :=! Michel

DELEST67
DELEST67 (@delest67)
11 années passé(e)s

Vraiment superbe

Et surtout j’ai bien aimé la compraison du tissu à un masque [addsig]

natuliege
natuliege (@natuliege)
11 années passé(e)s

Une belle expérience que nous avons eu beaucoup de plaisir à lire… Et la sérénité décrite ressort vraiment de la lecture.
Merci ! :=!

Bien à vous

Phil92
Phil92 (@phil92)
11 années passé(e)s

Ça change des deux articles précédents ! Quel régal à lire : on s’y croirait.
Un bel article pour boucler l’anné 2008.
Bonne année 2009 à tous et que si le soleil n’est pas dehors, qu’il soit dans vos coeurs.
[addsig]

JPGuido
JPGuido (@JPGuido)
11 années passé(e)s

Très bel article ! C’est comme ça que l’on feras avancer le naturisme ! :=!
Bonne Année à tous.

amidephebus
amidephebus (@amidephebus)
11 années passé(e)s

Joli récit, des clichés qui me changent de notre grisaille normande. Bonne année à tous.
Loîc
[addsig]

amidephebus
amidephebus (@amidephebus)
11 années passé(e)s
Citation : amidephebus 

Joli récit, des clichés qui me changent de ma grisaille normande. Bonne année à tous.
Loîc

florent13006
florent13006 (@florent13006)
11 années passé(e)s

Joli récit, et belles photos découvertes ce matin. Elles m’ont données envie de me promener à Sugiton cet après-midi.
Il y avait quelques nudiens, quelques nudiens nageurs mais pour ma part, il faisait un peu trop froid !

nasro89
nasro89 (@nasro89)
10 années passé(e)s

salut !!!

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go