1 décembre 2020

Les Jardiniers Nus des Jardins de l’Abbaye de Malmesbury en Angleterre

L’Angleterre est le paradis des jardiniers et offre aux visiteurs un choix incomparable de jardins et de parcs à visiter. Parmi ceux qui sont inévitables sur le circuit se trouvent les Jardins de l’Abbaye, “Abbey House Gardens”, à Malmesbury, petite ville touristique de 5.000 habitants dans le comté du Wiltshire, dans le sud de l’Angleterre.
Les visiteurs sont nombreux à s’arrêter dans le charmant petit bourg pour admirer des monuments qui couvrent toutes les périodes de l’Âge de pierre à la Renaissance.

Mais depuis 1996, les touristes sont encore plus nombreux, attirés par les Jardins de l’Abbaye. Ces jardins ont été achetés en 1994 par Ian et Barbara Pollard, un couple de Britanniques qui en avaient assez de vivre à Londres. Ian avait travaillé dans la construction sur plusieurs des grands chantiers de la capitale dans les années 70 et 80 ; Barbara avait été mannequin.

Mais leur véritable passion était le jardinage, et dès qu’ils l’ont pu ils ont quitté la capitale avec l’intention de vivre de leur passion ; ils ont d’abord acheté Hazelbury Manor, un autre grand jardin du Wiltshire, puis enfin se sont installés dans les 20.000 mètres carrés du parc de leur rêve à Malmesbury.

Après deux années de travail acharné au cours desquels 2.000 espèces de roses et 4.000 autres espèces végétales furent implantées, le parc pouvait enfin être ouvert au public et le succès fut immédiat.

Mais ce qui rend cette histoire particulièrement intéressante est que Ian et Barbara ont une autre passion dans la vie : le naturisme. Tout le monde sait que naturisme et jardinage se conjuguent très bien, et tout naturellement Ian et Barbara avaient l’habitude de travailler nus sur leur terrain en dehors des heures d’ouverture au public. Des amis naturistes voulurent les convaincre qu’il existait un public désireux de se promener nu dans un tel jardin, et Ian, dont la devise est “Why not?” (“Pourquoi pas ?”) sut vaincre les réticences de Barbara pour organiser une première journée “clothes optional” — avec vêtements optionnels.

Le succès dépassa toutes leurs attentes, si bien que le nombre de journées naturistes n’a cesser d’augmenter année après année. En 2009 ces journées seront au nombre de cinq (dimanche 31 mai, samedi 11 juillet, jeudi 3 et vendredi 4 septembre, dimanche 6 septembre). Une sixième journée avait été prévue en août, mais a dû être annulée pour des raisons pratiques. Ces jours-là, de 11 h à 17 h 30, le public est admis dans le parc au prix habituel de 6,50 £ (environ 7,50 euros), avec des réductions pour les familles. En général, si le temps est beau, Ian et Barbara peuvent compter sur environ 300 visiteurs par journée “clothes optional”.

Les visiteurs qui souhaitent se déshabiller peuvent le faire dans un local mis à leur disposition sous la supervision de volontaires de British Naturism, la fédération naturiste britannique, qui y expose sa documentation. Il semblerait que ces jours-là une forte majorité de visiteurs choisissent d’effectuer la visite nue, 70 ou 80 pour cent. Il est possible de se restaurer légèrement sur place, mais la ville de Malsmbury offre un choix de bons restaurants. “Pensez bien à vous rhabiller avant de quitter le parc pour aller en ville” : le lieu est tellement paradisiaque que certains visiteurs risqueraient sans doute d’oublier ce détail si une affichette n’attirait leur attention sur cette contrainte.

La presse et la télévision s’emparèrent de cette histoire et très vite Ian et Barbara devinrent des habitués des journaux du dimanche et des petits écrans. La longue barbe blonde d’Ian, maintenant blanchissante, et la prestance de Barbara, ancien mannequin à la crinière rousse, les rendirent immédiatement identifiables aux téléspectateurs britanniques, et la franchise et l’enthousiasme avec lesquels ils défendent la vie naturiste a vite fait d’eux des personnalités médiatiques connues sous le sobriquet de “The naked gardeners”, les jardiniers nus, aidés en cela par le sens des relations publiques de Barbara qui avait travaillé dans la publicité. On les a vus dans des émissions sur le jardinage, bien sûr, mais aussi dans d’autres reportages (voir le reportage d’ITV “Going to Work Naked”, qui est disponible au téléchargement sur ce site) et ils ont publié un livre sur leur parc intitulé, bien évidemment, “The Naked Gardeners” (éditions Papadakis, ouvrage disponible, par exemple, chez Amazon).

Barbara résume son point de vue sur le naturisme et le jardinage de la façon suivante : “Pratiquement tout ce qu’il faut faire dans un jardin est plus facile quand on est nu. Bien sûr, il ne faut pas avoir peur de s’égratigner ou même de se faire bousculer un peu par une brouette chargée. Et je me suis aperçue que si je me sens bien nue quand je travaille, cela ne gêne personne et que personne ne me fait de remarques.”

Voir un reportage vidéo et se procurer le livre

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
10 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

ride
ride (@ride)
11 années passé(e)s

la vidéo du site ne montre personne nu ,pas même les proprio alors coup de pub ou pas ??? par contre le jardin est splendide salut [addsig]

jfreeman
Member
jfreeman (@jfreeman)
11 années passé(e)s
Anonyme
Anonyme
11 années passé(e)s

Perso je ne connaissais pas , très belle initiative. Le parc à l’air magnifique ça doit être un bonheur de s’y promener!

habitdesoleil
habitdesoleil (@habitdesoleil)
10 années passé(e)s

il est interessant qu ‘un moment codifié dans un lieu codifié deviennent des vecteurs de communication pour nous le peuple des ” primitifs positifs” .cldt. [addsig]

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go