1 décembre 2020

Pour vivre heureux nus, ne vivons plus cachés

PAULHIAC 47. Douze fédérations naturistes d’Europe sont réunies ce week-end au domaine de Laborde, pour harmoniser la législation selon les pays et penser l’avenir de la pratique, hier au domaine Laborde, à Paulhiac. La France est la première destination naturiste d’Europe.
Eux que rien n’habille, aimeraient une loi plus transparente. Tous les pays n’ayant pas la même façon d’appréhender le loisir de vaquer complètement nu, la fédération internationale de naturisme (INF) veut harmoniser les différentes législations, en proposant un texte commun. Pour recenser toutes les règles en vigueur, depuis vendredi, le Domaine Laborde, dans la forêt profonde de Paulhiac, accueille 12 fédérations naturistes d’Europe sur les 31 qui s’effeuillent sur la planète.

Pas facile d’être nu en ville

Car il vaut mieux tomber la chemise en Espagne qu’au Luxembourg. « Ce n’est même pas la loi, même pas la police, c’est juste inconcevable », explique Mick Ayers, 63 ans, Anglais de Lowestoft. Mais à Barcelone, la maréchaussée n’aurait rien contre la marée déshabillée. « À Madrid, on vous dira juste gentiment d’aller vous rhabiller », explique Paul Rethoré, 71 ans, président de la Fédération française de naturisme (FFN).

Ailleurs, il reste assez compliqué de « se balader dans un quartier, dans une ville ». Bon, c’est pas forcément pour faire du shopping sans slip à Shopy, mais la « randonnée nue » sans cloisons est une revendication très sérieuse de la FFN, par exemple. Car il n’y a pas qu’à la plage (108 en France, entre officielles, sauvages ou justes tolérées) ou dans les lieux clos (150 clubs, 105 centres de vacances) que les naturistes veulent se déshabiller. « Il y en a plus que l’on croit », sourit Paul Rethoré : 600 000 pratiquants français, 2 millions touristes compris.

Plus de naturistes à la plage

En fait, c’est surtout le flou des lois que les naturistes voudraient lever. En France, par exemple, depuis 1994, l’article 222-32 du code pénal réprime « l’exhibition sexuelle imposée à la vue », dans un lieu public. Et si une jurisprudence de 1989 établit que l’atteinte à la pudeur n’est caractérisée qu’en cas d’attitude provocante, il y a encore beaucoup d’entrave à la pratique déculottée. « Soit on dit clairement : on ne veut pas voir. Soit on réfléchit tous ensemble », résume Paul Rethoré.

Cette poussée revendicative de la communauté nue est relativement récente. C’est que la pratique dans les centres ou clubs de la fédération commence à régresser. Alors que le naturisme sur la plage (ou dans des lieux non-clos) se développe, au contraire. « Les jeunes nous disent que le naturisme est synonyme de liberté, ils ne veulent pas des barrières qui entourent les centres… » Ce qui se discute. « Le problème, c’est que sur la plage, certains pensent pouvoir tout faire. » Y compris la pratique ou l’exhibition sexuelle. Et voilà comment cet « art de vie » communautaire naturo-sensible est caricaturé en salon nudiste du stupre. Alors que débats de ce week-end concernent aussi des débats sur la protection de l’environnement. Pour Paul Réthoré, la nudité est « une société, mais autrement. Sans barrières sociales. Nus, on est tous pareils, les rapports sont plus francs. »

Source: www.sudouest.com

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
13 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

sylvienature
sylvienature (@sylvienature)
11 années passé(e)s

Je me suis permise de rajouter ce petit commentaire qui ne sera lisible
qu’après lecture et accord du modérateur du journal Sud-ouest !

______________________________________________

Cette réunion est très importante pour l’avenir des libertés.
Car ce n’est pas seulement le naturisme libre qui est en cause,
c’est aussi le droit élémentaire de pouvoir vivre tel que l’on est,
sans subir la vindicte de personnalités pathologiquement intolérantes.

Est ce que dans une démocratie, il serait acceptable aujourd’hui d’enfermer
des handicapés, des homosexuels ou des personnes de couleur simplement
parce que leur vue nous indisposent ? Heureusement que non !

Alors, de grâce, cessons de persécuter encore aujourd’hui,
ces femmes et ces hommes authentiques, respectueux et pacifiques
simplement parce qu’ils sont nus, dans leur bel habit de peau.

L’APNEL (Association de Promotion du Naturisme En Liberté)
essaie d’expliquer avec pédagogie les enjeux sociaux de cette dépénalisation
en pratiquant un naturisme responsable, assumé et accueillant.
Que l’on soit ou non naturiste, il me semble que ce combat
est aussi celui de tous les êtres de bonne volonté.

[addsig]

arturios
arturios (@arturios)
11 années passé(e)s

En Espagne, nous demandons que la nudité est considérée comme une liberté qui vient de la Déclaration des droits de l’homme.

Nous voyons le naturisme d’une idéologie et, par conséquent:

Pas de discrimination pour des raisons idéologiques.

La liberté d’expression.

Pour plus d’informations:

http://ene-naturismo.org/documentos-legalidad.html

http://ene-naturismo.org/docu/jornadas.pdf

Excusez mon français 🙁

Arivor
Arivor (@Arivor)
11 années passé(e)s

Il est très important d’avoir une position commune en Europe.

Cette réunion a eu lieu le 23 et 24 Mai.

Quelqu’un connaître les résultats ou les conclusions?

Salutations,

Arivor
CCN, Catalogne
http://www.naturisme.cat

Jeromej
Jeromej (@jeromej)
11 années passé(e)s

C’est génial, cela bouge à la FFN !

Mais je me demande si les naturistes ont été informés de cette initiative. (FFN, car ja Fedé Belge n’a pas communiqué sur le sujet aux adhérents, peut êtres aux president de club)
Je ne souhaite pas que cette question d’avenir soit sans débat et sans l’informations et l’avis des naturistes.

Il faut nous manifester auprès de nos fédérations et auprès de la FNI.

Jerome (Secretaire ab interim de la Fédé Belge de Naturisme)

jfreeman
Member
jfreeman (@jfreeman)
11 années passé(e)s

:b Naturistes qui aimez en plus le bon sens et la liberté,
vous êtes tous des “psychopathes ou des névrosés”.
Est ce une déclaration à la presse d’un textile violement nudophobe ?

😕 Pas du tout !
C’est celle de Kurt Fischer, le Président de la Fédération Allemande de Naturisme.
NB Ne soyez pas chauvin, des personnalités aussi liberticides, il y en a aussi chez nous.

😉 Et oui, le vers est depuis longtemps dans le fruit !
Ainsi, le principal obstacle au développement du naturisme…
Ce sont ces “naturistes” fermés, rigides et au final, pas bien malins. [addsig]

jacques_gana
jacques_gana (@jacques_gana)
11 années passé(e)s

la présidente (autrichienne) de la FNI (Fédé internationale) dit un peu la même chose, mais en plus soft, l’idée générale étant que le naturisme hors des centres et des clubs va tuer les centres et les clubs.
Ce n’est pas l’avis de la FFN, et je n’ai pas non plus l’impression que ce soit l’avis de nos amis du CS Essonne (ni des responsables de la Tuquette ou de l’Origan, qui servent souvent de base arrière à la bande de Jean-Paul G)

Onzillon
Onzillon (@Onzillon)
11 années passé(e)s

iIl serait temps que les législations s’harmonisent sur la base la plus libérale, telle qu’à Barcelone…

Nudiworld
Nudiworld (@nudiworld)
11 années passé(e)s

😛 Aux Routelles, on pouvait randonuer de 9 h à 17h, du terrain à la Montagne de la Palle.

Au Romégas aussi…et il y en a beaucoup d’autres.

Ce qui est curieux, c’est qu’en Allemagne…et en Autriche, où il y a de nombreuses “plages” naturistes, donc des naturistes hors structures commerciales ou associatives. La randonue libre terrorise brusquement.

Il y a des responsables qui sont arrivés à leurs postes, plus pour assouvir leurs délires, que pour assumer une lourde responsabilité.

yck75
yck75 (@yck75)
11 années passé(e)s

Je suis content que ce type de rassemblement / événement / congrès, bref appelez ça comme vous voulez, mais c’est un jalon important effectivmeent.

Moi ce qui m’intéresserait de voir par la suite un compte-rendu (simplifié si possible), le plan d’action, et voir comment ils vont pouvoir faire voter ou réformer des lois dans de multiples pays en même temps…
En Europe, on a déjà notre idée, il suffit qu’un texte Européen fasse partie des lois qui surpassent celles des pays membres (donc une loi imposée aux pays membre).

Voilà ; je suis heureux que ça arrive, mais je suis assez sceptique sur le poids qu’a une telle organisation face à nos sociétés / juridictions, etc pour réellement aboutir à quelque chose de concret et d’inscrit dans le marbre pour la liberté de tous!

yck75
yck75 (@yck75)
11 années passé(e)s

PS : si une telle chose aboutissait, ce ne sont pas les centres naturistes qui fermeraient, mais c’est toute l’industrie du textile qui subirait des pertes pour les tenues d’été.

Par contre, des concurrents aux centres naturistes apparaîtraient comme les centres de vacances VVF, les Club Med, et comparses.

Pierre38
Pierre38 (@Pierre38)
11 années passé(e)s

Certe la dépénalisation de la nudité serait un premier pas vers une plus grande liberté d’expression de celle-ci, mais n’oublions pas que la loi est aussi une expression des mentalités et que peut de gens non naturistes verraient d’un bon oeil la dépénalistion de celle-ci.
Il faut donc une modification de la loi mais aussi une évolution des mentalités et dans ce domaine chaque naturiste a sa part de responsabilité. Il doit exprimer clairement ce choix auprés de sa famille, ses amis, ses collègues, ses voisins. Mais il doit le faire avec pédagogie, doigté et nuances.
Quand à un recul éventuel de la fréquentation des centres et villages de vacances naturiste en cas de libéralisation de la loi je ne le pense pas. Je connais beaucoup de personnes qui pratiquent le naturisme toute l’année chez soit, sur une plage, dans un club et qui en aucun cas ne se priveraient d’un séjour en centre ou l’on peut pratiquer pleinement le naturisme 24h/24h sans gêne et dans la convivialité. N’oublions pas que le naturisme c’est ce mettre nu pour soit, pour son corps, mais aussi pour les autres. Le naturisme ne prend pleinement son sens que si il est accompagné de rapports sociaux. Le centre de vacances sera donc toujours le lieux privilégié ou cette dimension collective et en pleine nature de la nudité s’exprimera.

leroutierlarentiere
leroutierlarentiere (@leroutierlarentiere)
11 années passé(e)s

une harmonisation des lois sur les libertées en europe!!!!!! pour moi c’est une chose impossible. Nos grands dirigeant n’arrivent déjà pas a s’entendre sur des lois pour “le travail” qui est beaucoup plus important alors pour les loisirs je crois qu’il ne faut pas y compter. :paf [addsig]

johnarnoldnu
johnarnoldnu (@johnarnoldnu)
10 années passé(e)s

Bonjour,
Aucun centre naturiste ne fermera parce qu’une nouvelle réglementation autorisera la nudité extérieure tout simplement parce que certains sont plus tranquilles en n’étant pas exposés à des textiles et aiment rester entre eux. Pour ce qui est des dommages causés à l’industrie textile là j’en ris encore parce que se mettre nu en public n’est pas quelque chose de facile à faire, tellement le regard de jugement que les autres peuvent peser sur vous est important alors pas de panique de vendez pas vos actions « textiles » …. Rire !
Restons positifs, encourageons ceux et celles qui dépensent leurs énergies pour que cela change et croyons au changement.
[addsig]

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go