5 décembre 2020

Uzyna Uzona la troupe de theatre nue à Liege en janvier 2012

Du 13 au 15 janvier 2012 au Manège  Théâtre de la Place (Liège). José Celso Martinez Correa  Teatro Oficina - Uzyna Uzona. Quand une tragédie grecque devient un opéra carnavalesque. Ainsi, « Les Bacchantes » d'Euripide, texte adapté initialement en 1997 avec sa compagnie Uzyna Uzona à São Paulo, met en scène une trentaine de comédiens, chanteurs et musiciens dans un véritable opéra carnavalesque qui fait appel à tous nos sens.

 

     Vous devez être inscrit et identifié pour voir la suite de l'article.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
6 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

monceau
monceau (@monceau)
8 années passé(e)s

comment fait on pour avoir une place pour le spectacle en belgique le 13 OU 14 janvier merci0623715648 [addsig]

holis7
holis7 (@holis7)
8 années passé(e)s

Voilà enfin un spectacle de la nudité qui pourrait bien devenir la référence d’un “naturisme” nouveau, où la sexualité n’est plus systématiquement niée ou cachée. Dans ce spectacle, en effet, la sexualité est parfaitement intégrée dans cette liberté corporelle et mentale pourtant tellement évoquée par tout ceux qui expérimentent et pratiquent cette façon de vivre.
De fait notre “nudité en commun” inclut aussi l’accès aux ‘plaisirs simples de la vie” en commun. Notre sexualité en est un de ces plaisirs, oh! combien omniprésent, que l’ont soit nu ou pas d’ailleurs.
Et de fait, un certain nombre de naturistes participent déjà régulièrement à des sortes de bacchanales, notamment dans des clubs plus ou moins privés. Mais c’est très politiquement incorrect de le dire. Notamment dans les milieux naturistes qui prônent assez hypocritement un ‘naturisme sain et familial’. Comme si la sexualité n’était pas saine ni familiale : nous en sommes tous issus !
Ici, José Celso Martinez ose nous montrer qu’il existe aussi une sexualité naturiste, donc saine et en commun ! Sans faux tabou et sans honte.
Bref, ce spectacle respecte à fond le sens des bacchanales ainsi que des carnavals brésiliens et d’ailleurs : ces moments privilégiés de fête collective où “tout est permis” (et dont sont issus de nombreux enfants d’ailleurs, une façon d’assurer une saine régénération de notre espèce, y compris dans les esprits).
Enfin, de quoi alimenter de nombreux débats passionnés, à travers ce spectacle génial.

SEROE59
SEROE59 (@seroe59)
8 années passé(e)s

Ce n’est pas à proprement parler du naturisme! mais quel spectacle!!!!!!!!! Epoustouflant! De l’énergie à revendre, un grand travail sur le corps et une participation du public à la terrible histoire de Penthée .. C’est le spectacle majeur de ce début d’année! on aurait bien aimé le voir en France ! une découverte mémorable ! merci à l’équipe de vivrenu d’avoir mentionné ce spectacle et ze Celso!

Aristophane
Aristophane (@Aristophane)
8 années passé(e)s

Hallucinant ce spectacle, ça faisait longtemps, enfin pas tant que ça finalement que je n’avais vu autant de références au satanisme… Ce spectacle est une pure obscénité… Et je n’ai dit pas ça pour la nudité qui ne me choque en rien. En tout cas le metteur en scène maîtrise parfaitement le langage symbolique et organise sous les yeux d’un public souvent incapable de discerner les clés d’interprétation une véritable messe noire dans la plus pure contre-tradition… C’est semble t’il en ces temps troubles (je conseille à tous la lecture de René Guénon “La crise du monde moderne”) une constante dans les arts vivants comme on dit bêtement dans le milieu de l’art contemporain. Si l’on croit que je divague ça ne me dérange pas mais “que ceux qui ont des oreilles entendent”… Etrange année 2012…

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go