13 juin 2021

Un groupe de chiliens se dénude devant le commissariat

Un groupe de Chiliens nus avec un corps peint en blanc et simulant des blessures par balle saignantes a organisé une manifestation lundi devant un poste de police de Santiago pour rappeler à leurs agents les 20 morts qui ont jusqu’à présent enregistré dans la vague de protestations du pays.

Des militants ont accroché une série d’affiches sur le pas de la porte avec les noms de vingt morts, dont trois Péruviens, deux Colombiens et un Équatorien.

Sur le total des décès, cinq auraient été tués par des agents de l’État, selon l’Institut national des droits de l’homme(INDH).

Le corps peint en blanc et simulant des blessures, des manifestants sont arrivés au poste de police de San MIGUEL

Là, un procureur a pris une déclaration de Joshua Maureira, un étudiant de 23 ans qui rapporte avoir été agressé, torturé, abusé sexuellement et menacé de mort par les carabiniers à un autre poste de police à proximité.

Certains des manifestants qui accompagnaient les militants ont commencé à insulterles policiers à l’intérieur du poste de police, les accusant, entre autres, de violeurs.

Dans le même temps, les militants, qui cachaient leurs visages, ont été placés à l’entrée principale du poste de police pour symboliser un groupe de corps inertes, comme s’ils venaient de mourir dans un peloton d’exécution sur les noms des victimes royales des manifestations.

Bien que les manifestations aient eu lieu pacifiquement, au-delà des irrégularités de certains manifestants envers les policiers, la porte du poste de police s’est ouverte à quelques centimètres et de l’intérieur a lancé une bombe lacrymogène sur les militants.

Le premier a été suivi par plusieurs autres qui ont immédiatement dispersé la foule, de sorte que la Gran Avenida José Miguel Carrera a été enveloppé dans un nuage de gaz lacrymogène.

Cela a encore enflammé l’esprit des manifestants, qui ont soulevé les chants désobligeants envers les forces de sécurité, tout en exigeant justice pour les citoyens qui ont perdu la vie ou que leurs droits fondamentaux ont été violés par les agents de l’État pendant les manifestations.

SANTIAGO DU CHILI – MARDI 29/10/2019

Voir https://www.elperiodico.com/es/internacional/20191029/activistas-chilenos-desnudan-comisaria-victimas-mortales-protestas-7705239

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go