19 mai 2022

L’artiste qui pose nue pour dénoncer le racisme de la société américaine

La photographe africaine-américaine Nona Faustine pose nue sur des lieux emblématiques de l’esclavage aux États-Unis. Une démarche artistique audacieuse et provocatrice qui questionne la société américaine sur les causes de son racisme structurel.

Dans la série d’autoportraits intitulée « White Shoes » réalisée entre 2012 et 2014, Nona Faustine se met en scène à New-York dans des lieux emblématiques de l’histoire de l’esclavage. Trônant sur un caisson en carton au beau milieu de Wall Street, elle fait fi du flux des passants et nous rappelle qu’autrefois s’y trouvait un grand marchés aux esclaves.

 

LA SUITE DE CET ARTICLE
EST RÉSERVÉE AUX ABONNÉ(E)S.
Découvrez les Offres :
Abonnement "Or" et Accès membres Assidus

Souscrire abonnement
Vous avez déjà les droits d'accès ? Se connecter

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go