25 juin 2024
S’abonner
Notifier de
9 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
PhilE
13 octobre 2022 21h54

Quand j’étais étudiant, j’avais vu en effet passer des jeunes gens nus sur le boulevard St Germain. Peut-être ces étudiants
35 ans après, ce serait amusant de voir si certains se sont fait un nom dans la profession:
Trempé dans les plumes, dans Lucky Luke, c’est réservé aux tricheurs au poker:
Je félicite rétrospectivement ces jeunes, il nous faudrait plus d’événements de ce genre en France, ça en décoincerait plus d’un.

Dernière edition 1 année passé(e)s par gilles
Balou
15 octobre 2022 9h43

Malgré le souvenir idyllique que retient le narrateur de cette soirée, en faisant se dénuder cette promo d’étudiants, le but était bien l’humiliation. Nous sommes loin de la nudité consentie et acceptée prônée dans le naturisme. La tournée des bistrots avec fanfare aurait pu se faire déguisée d’une autre façon.
L’humiliation, comme le dit PhilE, est bien confirmée par la colle et les plumes comme au far West.
Et je doute que de tels événement puissent amener de nouveaux pratiquants du naturisme. 

PhilE
16 octobre 2022 1h10
Réponse à  Balou

Je ne serai pas aussi affirmatif que toi.
Une dénudation d’un individu isolé, oui, ça peut ressortir de l’humiliation. Mais là, il s’agit de toute la promotion, il y a un effet de groupe, un effet de masse qui fait que c’est le groupe qui est nu et non tel ou tel individu, cela vous anonymise, il y a l’effet d’entrainement.
Regardez les visages de ces étudiantes et étudiants: ils n’ont vraiment pas l’air d’être humiliés, et ça ressort pour moi avant tout de la déconnade.
C’est pour moi un exemple de bizutage bon-enfant, quand tellement souvent le bizutage a pour but la soumission, l’humiliation, la vexation.

Balou
16 octobre 2022 9h13
Réponse à  PhilE

C’est pour moi un exemple de bizutage bon-enfant” Je ne crois pas qu’il y ait de bizutage bon enfant. Alcool excessif, nudité imposée, rites initiatoires débiles sont des piliers de ces séances d'”intégration” au groupe qui me semblent d’un autre âge.

victor
15 octobre 2022 23h54

Pour moi le bizutage n’a strictement rien à voir avec le naturisme. Je n’aurais pas accepté d’être un bizuté ou un bizuteur dans cette mascarade et je ne crois pas un seul instant que tout les étudiants se soient déshabillé de bonne grâce et que ce soit un super souvenir pour eux.

PhilE
16 octobre 2022 1h11
Réponse à  victor

Victor, les naturistes n’ont nullement le monopole de la nudité, et parler de naturisme dans ce genre d’évènement est tout simplement un hors-sujet:
Pour le reste, voir ma réponse à Balou.
Voir aussi les sujets sur les Naked Days des grandes universités américaines:

gieto
19 octobre 2022 9h06

Je pense que tout est dans la façon de faire le bizuthage: je l’ai vécu dans au début des années 90 et j’en retire une bonne expérience de groupe: Mais il n’empeche qu’il n’était pas imposé (même si on se l’impose quand meme fortement vu la pression psychologique:..), et la preuve qu’il a bien fonctionné, c’est que même ceux qui n’y ont pas participé ont finalement bien réussi.
Une anedocte -on ne pas parle de naturisme dans ce cas evidemment- s’il n’y avait pas de nudité de groupe, nous avions des rencontres où on se retrouverait à 2 dans une piece noire, chacun nu et peint dans une couleur et il fallait ressortir zébré. Amusant.

Samy
19 octobre 2022 20h19
Réponse à  gieto

Le problème c’est que le bizuteurs ne sont même pas nus dans cette histoire.
Ou est donc la nudité partagée ?

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch
9
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x