23 janvier 2021

Déplacements de France vers la Belgique et vice-versa  

Page 1 / 3

bernie7500
Messages: 99
Membre assidu
Premier message du sujet
(@bernie7500)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Bonsoir à tout-e-s. ATTENTION : 1) la Belgique n'autorise plus les déplacements de personnes résidant en Belgique (la nationalité n'importe pas, les résidents en France peuvent y retourner) vers TOUS les départements français (...sauf la Creuse !), y compris (à compter d'aujourd'hui 18/09 à 16h) le Nord et le Pas-de-Calais, sauf de nombreuses exceptions notamment en ce qui concerne le 59 et le 62 (travailleurs et étudiants frontaliers, etc...). 2) Les personnes revenant de France ou les personnes résidant en France peuvent, elles, entrer en Belgique, mais sont "obligées" de se soumettre à un test de dépistage PCR ET à une quarantaine de 14 jours (qui serait éventuellement réduite à 7 jours prochainement), là aussi, les mêmes dérogations s'appliquent. Cette mesure ne concerne pas la pratique régulière d'un sport ou hobby dans un club frontalier, mais la participation à des activités ponctuelles ou le tourisme est théoriquement interdite. Le Ministre belge des Affaires Etrangères précise qu'il n'y aura jamais de blocs de béton à la frontière, ni de contrôles policiers systématiques pour l'instant (dixit). Prudence donc pour les thermes en Flandre belge ou d'autres activités programmées et surtout dans le sens inverse. En l'absence d'informations plus précises (qui viendront peut-être à l'issue du "Conseil National de Sécurité" [belge] du 23/09 :# ), les déplacements "non essentiels" entre nos 2 pays se font à nos risques et périls... 🙁

25 Replies
timbuktu
Messages: 604
Assidu
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Posté par: @bernie7500

ATTENTION: 1) la Belgique n'autorise plus les déplacements de personnes résidant en Belgique

Pour résumer les décisions:

Des belges qui auraient une reservation fin septembre à Euronat ou à Arna, peuvent-ils s'y rendre ?

Répondre
PhilE
Messages: 11491
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

Cet été j'ai vu des (rares) Néerlandais, qui pour aller de Toulouse à Rotterdam passaient par l'Allemagne.
400 Km de plus, mais s'ils étaient passés par la Belgique, même sans s'arrêter (ce pays se traverse en deux heures et demie), ils auraient du se mettre en quarantaine.

J'ai aussi les parents d'une fille qui est dans la classe de mon fils, pour aller de France en Roumanie, il leur fallait éviter la Hongrie, donc passer par l'Allemagne, descendre en Autriche, passer par la Slovénie, puis la Croatie, la Serbie, et enfin la Roumanie. Et en espérant que pour le retour, ils ne seraient pas bloqués.
(Ils ne l'ont pas été, mais parce que là il fallait éviter l'Allemagne, ils sont passés par l'Italie).

Des Anglais avec lesquels j'ai marché en Autriche lors de la NEWT, ils n'ont pas pu prendre de vol direct de Vienne ou Munich vers Londres, ils ont du passer par ... Varsovie!

Ce virus nous apprend la géographie!

Répondre
bernie7500
Messages: 99
Membre assidu
Premier message du sujet
(@bernie7500)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Réponse à Timbuktu : non, pas du tout, malheureusement, illégal...mais vous "pouvez" essayer, en toute illégalité, et au retour test + quarantaine. En revanche, pour répondre à PhilE si, venant de Belgique, vous ne faites que transiter, sans y loger par des "zones rouges" (classement des autorités belges) pour se rendre vers une "zone verte" ou "orange", c'est autorisé mais pratiquement impossible en camping-car ou voiture. Le seul département français "vert" est la Creuse, plus rien d'orange non plus. Monaco, Andorre et surtout toute l'Espagne (sauf Ténérife, Hierro, La Palma et La Gomera aux Canaries [les autres îles canariennes dont Lanzarote, prisée des naturistes, ainsi que les Baléares, sont "interdites"]). C'est plus compliqué encore 😮 pour d'autres pays, où il y a des restrictions régionales biscornues... Cet été, il y avait en effet moyen de transiter par la Belgique pour se rendre de France aux Pays-Bas sans formalités. Attention, subtilité actuelle des autorités néerlandaises, si vous venez de la Région Bruxelloise ou d'Anvers (encore faut-il que ce soit prouvable), c'est quarantaine au retour. Bref, peu de gens s'y retrouvent, la situation évolue de jour en jour dans un sens ou dans l'autre.., c'est la panade, sans aucune uniformisation européenne. Si ça vous dit, le Liechstenstein (il y a une fédé nationale, si, si !) et la Suisse (mais pas le canton de Fribourg... :#) sont redevenus "verts". Consultez régulièrement. le site du Ministère (belge) des Affaires Etrangères qui vous expliquera en plus la manière de remplir un formulaire en ligne obligatoire pour tout séjour de plus de 48 h ininterrompu "à l'étranger" : ATTENTION, là, ça ne rigole plus, imprimez ce formulaire par précaution, il peut vous être demandé à l'aéroport de départ et l'embarquement refusé... (ex.: retour de Tenerife vers un aéroport belge par une compagnie belge). NB : pour l'événement à Aqualibi en Belgique le 10 octobre, pas de problème, je pense, pour les résidents français mais l'organisateur se fera un plaisir de vous le confirmer. Effectivement ce virus nous apprendrait même les régions les plus reculées de Syldavie et de Bordurie, inconnues jusqu'alors 😉 !

Répondre
timbuktu
Messages: 604
Assidu
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Posté par: @PhilE

Cet été j'ai vu  

Oui mais là, on est en automne

Répondre
timbuktu
Messages: 604
Assidu
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Posté par: @bernie7500

non, pas du tout, malheureusement, illégal...

Donc ils perdent l'acompte qu'ils ont versé ..... car (en terme de contrat de réservation) le centre de vacances français est toujours disponible pour les acceuillir ?

Répondre
Denis
Messages: 6026
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans
Posté par: @timbuktu

Oui mais là, on est en automne  

Pas encore ! 😉

Répondre
Europ-Hom
Messages: 1391
confirmé
(@europ-hom)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans
Posté par: @timbuktu

Posté par: @bernie7500

ATTENTION: 1) la Belgique n'autorise plus les déplacements de personnes résidant en Belgique

Pour résumer les décisions:

Des belges qui auraient une reservation fin septembre à Euronat ou à Arna, peuvent-ils s'y rendre ? 

Il faut être un peu plus précis: s'il exact que le seul département "vert" est la Creuse (où bien sûr il n'y a rien à faire ) :), les autres départements sont toujours, pour la Belgique, partagés en deux:

- les rouges où il est interdit de se rendre, et où au retour le test et la quatorzaine sont obligatoires (l'"hebdomadaine" n'est pas encore à l'ordre du jour, apparemment).
- les orange, où on demande une "vigilance accrue", et où les mesures au retour sont recommandées.

Bien sûr, le classement peut changer entre le départ et le retour.

Aujourd'hui, Arnouatchott, qui est dans les Landes, est en zone orange,
et Euronat, en Gironde, en zone rouge.

Répondre
PhilE
Messages: 11491
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans
Posté par: @Europhom

Posté par: @timbuktu

Posté par: @bernie7500

ATTENTION: 1) la Belgique n'autorise plus les déplacements de personnes résidant en Belgique

Pour résumer les décisions:

Des belges qui auraient une reservation fin septembre à Euronat ou à Arna, peuvent-ils s'y rendre ? 

Il faut être un peu plus précis: s'il exact que le seul département "vert" est la Creuse (où bien sûr il n'y a rien à faire ) :), les autres départements sont toujours, pour la Belgique, partagés en deux:

- les rouges où il est interdit de se rendre, et où au retour le test et la quatorzaine sont obligatoires (l'"hebdomadaine" n'est pas encore à l'ordre du jour, apparemment).
- les orange, où on demande une "vigilance accrue", et où les mesures au retour sont recommandées.

Bien sûr, le classement peut changer entre le départ et le retour.

Aujourd'hui, Arnouatchott, qui est dans les Landes, est en zone orange,
et Euronat, en Gironde, en zone rouge.

 

Il serait plus sage de dire que Bordeaux est en zone rouge, et Mont-de-Marsan en zone orange.
Le taux de contamination dans les communes du littoral doit être je pense sensiblement le même.

On raisonne au niveau départemental, c'est déjà mieux qu'au niveau national, mais peut-on comparer l'agglomération bordelaise à la commune de Grayan-l'Hôpital, et celle de Mont-de-Marsan à la commune de Vieille-Saint-Girons?
S'il y a une comparaison à faire, c'est entre Grayan l'Hôpital et Vieille-Saint-Girons.

Y a-t-il des vols vers la Creuse? un aéroport avec des vols vers Bruxelles?
L'ensemble de la population de ce département rentre dans le Stade de France, et il reste même des places!

Bon, je remarque (je ne suis pas le seul à le remarquer) que c'est dans les départements qui avaient été les moins atteints (Bretagne, Sud-Ouest, Marseille et le sud) que l'épidémie progresse le plus.
A l'inverse, la progression est très faible en Alsace, qui avait été la plus atteinte et la première atteinte.
Je viens de regarder les statistiques suédoise: il n'y a pas de deuxième vague en Suède, le virus continue d'y circuler, mais à "très bas bruit", sans hausse, alors que ceux qui avaient été moins atteints (et s'en glorifiaient, persuadés qu'eux avaient été bons, et les Suédois inconséquents) connaissent maintenant de fortes progressions (je pense en particulier au Danemark).
Qu'ont fait les confinement? Empêcher les contaminations? Non: simplement les décaler.
Alors oui, je ne me renie pas, il fallait "aplatir la courbe", car sinon nos hôpitaux étaient saturés.
Mais les hôpitaux suédois n'ont pas été saturés, et les hôpitaux français ne le sont pas en ce moment, et pas en passe de l'être à la vitesse à laquelle le nombre de cas nécessitant hospitalisation progresse. (C'est ce nombre là qu'il faut prendre en compte, et non le nombre de positifs: Bruno Le Maire n'est pas plus malade que M'Bappé)
Halloween, c'est dans 5 semaines, ça ne sert à rien de jouer à faire peur.
Au final (car une pandémie, ça dure 2 ans, et nous n'en sommes qu'à 8 mois), ce seront les Suédois, qui n'ont pas fermé les écoles et collèges, qui n'ont pas fermé les commerces et entreprises, qui auront eu raison.

Je viens cette semaine d'apprendre deux décès, dont l'un d'un ami d'enfance de mon frère (et je le connaissais bien), que je peux directement attribuer aux mesures prises contre la covid: suicide.
Ma voisine qui travaille en psychiatrie à l'Hôpital Corentin Celton (Issy-les-Moulneaux, 92) m'a dit qu'elle a vu arriver un nombre jamais atteint, de gens dans un sale état. Et avec la vague de faillites et licenciements qui arrive, ce n'est que le début.

On a fait un pari pascalien: se bousiller la vie actuelle, qui elle est certaine, au profit d'une vie ultérieure pour le mieux hypothétique.
Les conséquences économiques, sociales, psychologiques, sanitaires même, du confinement, étaient prévisibles et certaines.
L'efficacité sanitaire de toutes ces mesures était incertaine (ou pour certaines d'entre-elles, comme le masque en plein-air, l'inutilité était certaine.

En Autriche cet été, nous nous sommes arrêtés pour discuter avec quelques autres croisés sur les sentiers, et à la réponse "pourquoi avez-vous si peu de cas en Autriche, alors que votre confinement a été léger, que vos écoles ont rouvert très tôt", la réponse des randonneurs a été "parce que nous marchons!"
Oui, je n'ai pas vu une seule personne obèse dans ce pays, où tout le monde circule à vélo, et où ils passent l'été à marcher et l'hiver à skier.
80% des décédés sont obèses.

Je vais dire un truisme: le meilleur moyen de ne pas tomber malade est d'être en bonne santé.
Et ce n'est certainement pas en restant cloîtré chez soi qu'on va être en bonne santé!
On a interdit aux gens de randonner, de marcher en forêt etc., alors que le risque d'y contaminer quelqu'un ou d'être soi-même contaminé était NUL.
On impose dans certains départements le masque dans la rue, n'importe quelle rue, au motif "on ne sait jamais qui on peut croiser". Mais si on y croise personne? :#
Mon voisin du dessus, médecin, était furieux: "comment voulez-vous que les gens respectent des consignes sanitaires si on leur donne des consignes totalement inutiles?"
Je vais encore citer Montesquieu: "les lois inutiles nuisent au respect des lois nécessaires".
Mais en France, le populisme est tel (il y a maintenant des centaines de plaintes déposées contre les ministres, Ehpad, autorités sanitaires etc.) que, de peur d'être accusé de n'avoir pas fait ce qu'il fallait, on prend des mesures alors qu'on sait pertinemment qu'elles ne changent strictement rien.
Limiter les rassemblements etc., O.K., ça peut avoir un effet, mais imposer d'autres restrictions (le confinement comme on l'a connu, le masque dans les rues désertes etc.), c'est simplement contre-productif.
Mais ils pourront dire "on a fait tout ce qu'on pouvait faire".

Bon, je vous quitte, il faut que j'aille vérifier les pieux rouges que j'ai installés sur le toit de mon immeuble pour empêcher les soucoupes volantes de s'y poser.
Mon voisin m'a dit "mais ça ne sert à rien, on n'a jamais vu de soucoupe volante se poser sur notre immeuble". Je lui ai répondu "c'est bien la preuve que mes pieux ont été efficaces".

Répondre
agentsmith
Messages: 3639
confirmé
(@agentsmith)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

J'ai croisé durant l'été à Euronat des gens entièrement nus qui marchaient dans des allées vides avec des masques. C'était encore plus grotesque avant les vacances, puisqu'on a été contrôlés par la police à l'époque des autorisations de sortie obligatoires, le centre était quasiment vide, donc les rares promeneurs se faisaient facilement contrôler, subissaient un cours de moraline de la part des gendarmes, des leçons de "civisme"à écouter sagement pour éviter les 135 EUR d'amende pour non port du fameux masque. Et plage interdite surveillée par drones.
Je ne suis pas anti-masque, mais à quoi bon en mettre un s'il n'y a personne vers qui parler ? Le masque ne nous protège pas des autres, on les protège simplement de nos postillons s'ils sont à proximité.

A devenir fou.Les gens à Bordeaux le deviennent complètement : agressivité accrue dans les rues, etc.

.

Répondre
PhilE
Messages: 11491
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans
Posté par: @agentsmith

J'ai croisé durant l'été à Euronat des gens entièrement nus qui marchaient dans des allées vides avec des masques. C'était encore plus grotesque avant les vacances, puisqu'on a été contrôlés par la police à l'époque des autorisations de sortie obligatoires, le centre était quasiment vide, donc les rares promeneurs se faisaient facilement contrôler, subissaient un cours de moraline de la part des gendarmes, des leçons de "civisme"à écouter sagement pour éviter les 135 EUR d'amende pour non port du fameux masque. Et plage interdite surveillée par drones.
Je ne suis pas anti-masque, mais à quoi bon en mettre un s'il n'y a personne vers qui parler ? Le masque ne nous protège pas des autres, on les protège simplement de nos postillons s'ils sont à proximité.

A devenir fou.Les gens à Bordeaux le deviennent complètement : agressivité accrue dans les rues, etc.

Je vais radoter, et vous demande d'excuser mon pédantisme, mais je vais de nouveau citer Montesquieu: "les lois inutiles nuisent au respect des lois nécessaires".

C'est le côté judéo-chrétien de notre société: si c'est pénible, alos c'est bon, parce que c'est par notre souffrance ici-bas qu'on gagne son Salut ici-haut.

Répondre
bernie7500
Messages: 99
Membre assidu
Premier message du sujet
(@bernie7500)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

A Europhom : c'est exact, mea culpa, les infos "officielles" diffèrent de celles diffusées et amplifiées par les médias, mais on peut le comprendre, la "mise au rouge" du 59 et 62 (entre autres) impactant tellement de monde, qu'ils ont à un certain moment négligé de parler des zones "orange", de moins en moins nombreuses d'ailleurs. Il serait donc légalement possible de quitter la Belgique par l'Aisne ou les Ardennes et de transiter par une zone rouge pour rejoindre une zone ORANGE (A noter que la Belgique, concernant la France, ne fait pas de distinction ville par ville : c'est TOUTE la Gironde qui est "rouge" et pas seulement Bordeaux). Merci d'éviter ce néologisme ridicule de "QUATORZAINE" 😐 ... Le terme générique et usuel est QUARANTAINE (voir la définition de ce mot !), comme on dit "à dans huit jours, mettez m'en une douzaine...". S'il fallait rester cloîtré 3 semaines et non 2 semaines, on ne parlerait pas de "vingt-et-unaine" !!! Pour ton acompte à Euronat (Gironde), tu peux toujours contacter ce centre, mais peu de chance, je pense. Ceci dit, si l'Aisne ou les Ardennes sont encore "orange" à ton retour en Belgique, personne ne te demandera ni où ni pendant combien de temps tu as séjourné en France ou ailleurs... A voir avec ta conscience. Personnellement, j'irais à Euronat, mais j'éviterais une "excursion" à Bordeaux...

Répondre
Page 1 / 3
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go