13 avril 2024
2018-04-24 1000 nat...
 

2018-04-24 1000 naturistes sont attendus au bois de vincennes

36 Messages
11 Membres
0 J'aime
4,286 Vu
Messages: 85
Assidu
Premier message du sujet
(@natu35)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Bizarre, je n'ai pas vu cette nouvelle sur le site.
J'ai du raté un truc ;
http://www.liberation.fr/france/2018/06/23/mille-naturistes-sont-attendus-au-bois-de-vincennes_1661229

Message édité par : gilles / 24-06-2018 22:21

35 Réponses
Vivaldi33
Messages: 1097
Assidu
(@vivaldi33)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

" L'Association pour le Développement du Naturisme en France (ADNF) a pour objet de promouvoir le naturisme dans son ensemble. Elle soutient des projets, organise des événements et communique de manière générale pour développer le naturisme au niveau local, régional et national.

L'ADNF fait un travail de réflexion, de collaboration, de conception et de proposition de projets pour développer le naturisme en France".

donc...un grand BRAVO à l'ADNF, résolument tournée vers l'action et l'organisation!

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Jean Claude
Messages: 2366
Assidu
(@jeanclaude91150)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

Cela sort d'où cette ADNF? 'Association pour le naturisme en France (ADNF). Jamais entendu parlé et combien d'adhérents, sont t'ils affiliés à la FFN? :#

Trouvé, vient juste d'être crée le 10/02/2018. Curieux Objet développement du naturisme, et culture promotion de l'art et des artistes :#

Objet : développement du naturisme en France
R.N.A : W751242961
Activités :

CULTURE (promotion de l'art et des artistes, arts de la rue)

Partager :
Modifications connues
Déclaration | Publication | Type 10/02/2018 | 10/02/2018 | Création (Déclaration à la préfecture de police) pdf

Message édité par : jeanclaude91150 / 23-06-2018 23:58

Répondre
Denis
Messages: 7672
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans
Posté par: @jeanclaude91150

Cela sort d'où cette ADNF? 'Association pour le naturisme en France (ADNF). Jamais entendu parlé et combien d'adhérents, sont t'ils affiliés à la FFN? :#

Le président de l'ADNF est Cédric qui a organisé la visite au palais de Tokyo, il est également le vice-président de l'ANP. La cible visée est clairement tournée vers les jeunes et on s'en réjouit car c'est l'avenir du naturisme. :=!

.

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Messages: 963
Assidu
(@grunt)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

L'association est jeune, elle a été créée au début de cette année et est affiliée à la FFN.
Elle vise, entre-autres, au développement d'espaces naturistes publics et gratuits d'accès partout en France. Plages, lacs, rivières ou clairières (comme à Paris).
Avec 120 lieux publics en France, je crois, nous en avons encore trop peu.

Particulièrement, deux départements sur trois n'en ont pas, et c'est problématique : des personnes bien volontaires pour faire naturisme l'été peuvent ne rien trouver à proximité de chez elles.

Elle va aussi s'associer aux projets d'autres associations en France, pour les aider dans ce qu'elles entreprennent, ou aider à préparer des animations.

Message édité par : grunt / 24-06-2018 09:37

Répondre
PhilE
Messages: 14429
Confirmé Parrainé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans
Posté par: @Denis

Posté par: @jeanclaude91150

Cela sort d'où cette ADNF? 'Association pour le naturisme en France (ADNF). Jamais entendu parlé et combien d'adhérents, sont t'ils affiliés à la FFN? :#

Le président de l'ADNF est Cédric qui a organisé la visite au palais de Tokyo, il est également le vice-président de l'ANP. La cible visée est clairement tournée vers les jeunes et on s'en réjouit car c'est l'avenir du naturisme. :=!

Entendu d'un commentateur de course cycliste: "il faut les encourager, ces jeunes, car ils sont l'avenir de demain".
Un maître dans l'art du pléonasme, ce commentateur ;).

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

jacques_gana
Messages: 4154
Assidu Parrainé
(@jacques_gana)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

Pas sûr que ce soit un pléonasme, Philippe : l'avenir d'aujourd'hui va moins loin que l'avenir de demain !

Répondre
Denis
Messages: 7672
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

Jacques, belle référence à Audiard: "Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche" 😉

.

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

jean-mi77
Messages: 4069
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans
Posté par: @Denis

Jacques, belle référence à Audiard: "Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche" 😉

.
 

Cela dépend. Un intellectuel assis dans un avion en vol va plus vite qu'un con qui marche, surtout s'il marche aux plaisanteries qu'on peut lui faire.

Cela dit, les copains, si vous y avez participé vous nous ferez un compte rendu de cette journée ? Merci d'avance.

Répondre
jacques_gana
Messages: 4154
Assidu Parrainé
(@jacques_gana)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans
Posté par: @Denis

Jacques, belle référence à Audiard: "Un intellectuel assis va moins loin qu'un con qui marche" 😉

A propos d'avenir, je pensais à une autre citation (de Woody Allen, je crois) : "L'éternité, c'est long, surtout sur la fin"

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

gilles
Messages: 12506
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

Archive de l'article
http://www.liberation.fr/france/2018/06/23/mille-naturistes-sont-attendus-au-bois-de-vincennes_1661229

Mille naturistes sont attendus au bois de Vincennes»
Par Emmanuèle Peyret -- 23 juin 2018 à 09:07

Lors de l'ouverture de l'espace naturiste dans le bois de Vincennes, le 31 août 2017, à Paris. Photo Marguerite Bornhauser
Dimanche 24 juin, ce sera la première édition de la journée parisienne du naturisme à l'espace nudiste du bois de Vincennes, à l'est de Paris. L'occasion d'ouvrir une vitrine sur le naturisme urbain, en plein essor.

«Mille naturistes sont attendus au bois de Vincennes»
Réjouis-toi, ami lecteur adepte du àpoilisme : ce dimanche est LA journée parisienne du naturisme, (JPNat) la première du genre en France, organisée par l'Association pour le naturisme en France (ADNF) et l'association des naturistes de Paris (ANP). Est-ce-à dire que l'on va pouvoir déambuler cul nu sur les grands boulevards, à la Villette ou aux galeries Farfouillettes ?

On ne s'emballe pas, cette journée est restreinte aux 7 300 m2 de l'espace du bois de Vincennes consacré aux adeptes du sans-textile depuis l'an dernier, ouvert en gros d'avril à octobre. «L'an dernier, on a reçu 750 visiteurs, explique Cédric Amato, le président de l'Association pour le développement du naturisme en France (ADNF) attablé en short et tee-shirt à la terrasse d'un café de Montparnasse. Au 8 mai de cette année, ce chiffre était déjà dépassé, c'est bien la preuve que les gens s'intéressent de plus en plus à cette approche du corps différente, qui fait que les rencontres les plus belles parce que nous sommes nous-mêmes et sans jugement.» Bon, ça, ça reste à prouver, le sans jugement, mais il faut reconnaître que le mouvement prend de l'ampleur : «A Paris, nous sommes 88 000 naturistes, détaille Cédric Amato. Il y a 2,6 millions de naturistes en France et on compte 17 % de femmes et 29 % de jeunes en plus de moins de 30 ans qui se lancent dans cette pratique. Je dirais que le naturisme n'est pas une mode ni une tendance mais un besoin qui s'exprime bien plus qu'auparavant.»

«Banaliser la nudité»
Et cette journée de sans chemise sans pantalon de dimanche, on fait quoi ? A 11h30, une séance de yoga naturiste sera assurée par un professionnel. Et oui, tu as deux secondes pour ricaner sur la position «posture de chien au museau tourné vers le bas», mais c'est facile de se moquer. Dès 12h30, le pique-nique naturiste géant avec «pour objectif de dépasser le nombre de 800 participants, poursuit Cédric Amato. Nous attendons 1 000 personnes environ pour cette occasion.» Mille convives tout nus dans le bois de Vincennes, ça fait rêver, sachant qu'on peut venir habillés et discuter avec les sans textiles, qu'il s'agit d'un espace pédago avec des panneaux de bonne conduite, et que, précision du Président de l'Association pour le Développement du Naturisme en France, «les gens sont beaucoup plus conviviaux quand ils sont nus. Le pique-nique est très sympa, tout le monde se parle, on joue au volley, aux jeux de société, il y a des cours de dessin etc».

L'idée évidemment c'est de promouvoir le naturisme urbain, de le sortir des plages réservées ou des horaires piscine dédiées aux nudistes, et donc de multiplier les activités sportives, culturelles et artistiques : l'exposition du Palais de Tokyo qui a fait grand bruit en mai a rassemblé 161 visiteurs à poil de 10h à midi (le musée ouvrant à midi, le créneau n'a pénalisé personne), un spectacle organisé dans une petite salle avec un comédien nu pendant une heure trente de spectacle «humour sur les naturistes», avec spectateurs évidemment dénudés, leurs affaires rangées dans des sacs et une serviette posée sur les fauteuils, on ne rigole pas avec l'hygiène chez les naturistes. D'ailleurs, lors de notre reportage à poil dans la piscine parisienne Roger Le Gall du 12ème arrondissement, il y a quelques années (finement titré Le gland bleu), il nous fut clairement notifié l'obligation du bonnet de bain pour des raisons de sébum bouchant les filtres. Dans la même idée, du waterpolo nu a cours aussi, la randonnée bien sûr pour être en prise directe avec la nature, le yoga donc, le restaurant également, toutes initiatives prises pour «banaliser la nudité, poursuit le président Amato. Le naturisme s'accompagne d'un respect profond de soi, des autres et de l'environnement dans lequel on évolue».

L'idée surtout, c'est de sortir la nudité de son lien avec la sexualité, comme ça se fait couramment en Allemagne où, l'auteur de ces lignes en a fait moult fois l'expérience, la pratique du sauna et la piscine mixtes nus comme des vers ne trouble strictement personne. Et le naturisme dans la ville, alors ? «Il y a toute sa place et Paris, en lançant sa première journée du naturisme devient la vitrine mondiale du naturisme urbain, analyse Cédric Amato. Cette JPNat sera une journée symbolique pour promouvoir le naturisme, défendre la pratique des idéologies et pointer les stéréotypes de notre société.» D'ailleurs, les événements naturistes vont se multiplier à Paris : «Visiter la tour Eiffel nu, par exemple, on s'en fiche mais c'est pour montrer qu'on peut tout faire nu, on aimerait faire quelque chose au Conservatoire, au Palais-Garnier, du ciné en plein air, il y a un projet d'une chorégraphie à l'Espace Cardin, détaille Cédric Amato qui précise : «Comme je vous l'ai dit, nous sommes 88 000 naturistes à Paris, un chiffre en augmentation, alors qu'en Allemagne par exemple, où il y a une plus forte population nudiste, le chiffre est en baisse.» Paris sous les feux du projecteur naturiste ? Oui, «la Ville lumière est très observée dans le monde et la JPNat sera un moyen de donner l'exemple partout dans le monde», poursuit Cédric Amato, qui y voit là «la possibilité de s'exprimer, avec des événements naturistes, de montrer aux responsables politiques que nous sommes nombreux et que nous représentons un gros électorat.» Restons quand même dans la mesure mais il est certain que la pratique du naturisme se répand et se banalise. Idée pour égayer les réunions de service ?

Répondre
gilles
Messages: 12506
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

En fait on était plutot 500 en permanence et sans doute en rotaion vers les 750 en tout

Voir le nouvel article de liberation de Brune Du Marais qui nous a interviewé valerie et moi notamment Smile avec des prenoms différents et une manière différente de dire les choses mais en gardant le sens de ce que avions dit à propos du naturisme
Notre partie est celle en gras dans le texte 😉

http://www.liberation.fr/france/2018/06/24/montrer-que-l-on-peut-etre-a-poil-et-non-deviant_1661584

«Montrer que l'on peut être à poil et non déviant»
Par Brune Du Marais -- 24 juin 2018 à 20:47
Lors de l'ouverture de la saison naturiste à Vincennes, vendredi. Photo Lucile Boiron. Hans Lucas pour Libération
Retour sur la première édition des Journées parisiennes du naturisme, qui a rassemblé ce dimanche quelque 700 participants dans l'espace naturiste du bois de Vincennes.
«Montrer que l'on peut être à poil et non déviant»
La première édition des Journées parisiennes du naturisme (JPNat) commence à 11h30 avec un cours collectif de yoga animé par un professionnel. Malgré la présence de la presse, qui tente de rester «textile», les participants se prêtent au jeu. «Une belle partie de jambes en l'air», ironise Paul (1), un notaire à la retraite venu participer au pique-nique. La première chose qui frappe, c'est la diversité des âges et des conditions physiques. Au premier rang, une femme d'une cinquantaine d'années enchaîne les exercices de yoga malgré les cicatrices de son ablation du sein. Un peu plus loin, un homme présentant une malformation au torse regarde les participants s'exécuter.

«Les gens qui viennent ici sont courageux, j'en connais à qui ça permet de surmonter des complexes, des handicaps. Se mettre à nu c'est difficile, mais le regard est tellement bienveillant entre nous qu'on ne peut retrouver ça nulle part ailleurs. Ça redonne une dignité», affirme Nina (1), une mère de famille nombreuse, cadre dans l'immobilier et naturiste depuis une vingtaine d'années. «C'est vraiment l'école de la tolérance. Au début on se sent observé, puis on se rend compte qu'il n'y a vraiment aucun jugement. Et c'est bien de le pratiquer en famille aussi, ça permet d'éduquer les enfants au respect du corps de l'autre, au respect de la nature. Grâce à ça, mes enfants n'ont jamais eu de complexes», conclut-elle dans un sourire. Pour les militants, c'est donc d'un naturisme pédagogique, qui permettrait d'éduquer au respect mutuel, qu'il est question. Le mari de Nina renchérit : «On serait dans une société où la nudité est autorisée, je mets ma main à couper qu'il y aurait moins d'agressions physiques, moins d'actes pervers. Le regard des gens serait différent. Moins sexualisant, peut-être.»

«On n'est jamais tout seul»
La pelouse se remplit, les gens se pressent autour du buffet du pique-nique. «Le naturisme, c'est le reflet de la société, il y a vraiment de tout», affirme Jacques, retraité et naturiste de longue date venu avec un couple d'amis. «Il y a des cadres, des prolos, des PDG... Moi je connais même des gens des entreprises du CAC 40, des hommes politiques qui pratiquent le naturisme en vacances ! Mais je ne vous dirais pas qui...» Certains, comme Luc et Yves, sont des habitués de l'endroit et viennent en couple avec leurs amis : «On pratique le naturisme depuis vingt ou vingt-cinq ans, c'est comme ça qu'on se connaît entre nous d'ailleurs. C'est tellement convivial le naturisme... Ça se vit en communauté. On n'est jamais tout seul.» D'autres au contraire sont venus pour la première fois. «Au début, on en parlait pour rire, on n'y pensait pas vraiment... et puis on a franchi le pas. Au fond c'est banal la nudité, ça ne change rien par rapport au maillot», dit Lucie, 20 ans, étudiante à Normale Sup.

L'ouverture d'un lieu à l'abri des regards dédié au naturisme a été accueillie avec enthousiasme. «On a le soutien de la mairie de Paris, c'est déjà une bonne chose», explique Nicolas, 42 ans, ambulancier en Seine-et-Marne. Si certains concèdent venir ici pour draguer, «les gens qui viennent pour mater n'ont pas leur place». Les présences de la police et la Croix-Rouge sont à ce titre plutôt saluées. La police «permet d'éviter que les voyeurs ne viennent nous déranger», affirme l'ambulancier, tandis que la Croix-Rouge «permet de donner de la crédibilité, d'institutionnaliser l'événement».

«Changer le regard des gens»
La présence de la presse, elle, ne fait pas l'unanimité. «C'est compliqué, car d'une part ça nous donne de la visibilité, mais d'autre part on déplore le traitement médiatique souvent discréditant. Les médias ne font que présenter le naturisme comme un "à-poilisme" un peu folklorique, dit Jonas, jeune cadre de 31 ans venu avec deux amis. Ce qu'on veut, c'est vraiment changer le regard des gens, montrer que l'on peut être à poil et non déviant.»

Au plus fort de la journée, la rencontre réunit plus de 700 personnes. Grosse satisfaction pour l'organisateur, Cédric Amato, jeune cadre de 27 ans, qui souligne l'attractivité du mouvement. «C'est un peu en-deçà de nos espérances, mais il y a quand même 80 000 naturistes en France et ils sont de plus en plus nombreux à plébisciter des créneaux réservés dans les espaces publics. Ça ne sort pas de nulle part. Notre association enregistre en moyenne 17% de femmes adhérentes de plus par an. Nous comptons une soixantaine d'étudiants, et certains viennent même se poser ici en semaine après les cours.» En revanche, on note que sous le soleil de juin, seules les familles manquent à l'appel. Il y a peu d'enfants, «alors que le naturisme se pratique en famille, parfois jusqu'à 12 ou 14 ans», indique Cédric Amato. Une absence que beaucoup attribuent au lieu, qui serait trop ouvert, trop accessible et de réputation sulfureuse de lieu de rencontres.

(1) Les prénoms ont été modifiés à la demande des intéressés.

Message édité par : gilles / 24-06-2018 22:30

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Page 1 / 3
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go