27 février 2021

Clubs du soleil confrontés à une baisse des membres


timbuktu
Messages: 671
Premier message du sujet
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Constatant une diminution importante de ses membres (de 500 membres autrefois  à 140 aujourd'hui) sur une période de 40 ans, ce président d'un club du soleil de Touraine en donne une explication.

Le naturisme en famille, des années 70, ne s'est souvent pas perpétré avec les enfants devenus adultes, car ces derniers n'ont pas pu convaincre le conjoint.

 

https://www.lanouvellerepublique.fr/indre-et-loire/commune/clere-les-pins/au-camping-l-ete-passe-sans-textile

 

10 Replies
jean-mi77
Messages: 2476
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

Le naturisme en famille ne s'est pas perpétué non plus. 

Répondre
FIU
Messages: 770
 FIU
Confirmé
(@fiu)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Il y a 40 ans l'on était imprégné de la libération des mœurs d'après 1968, ambiance beatniks, playmate à la TV etc., la nudité ne sentait pas le souffre et après la censure des sixties il y avait un besoin de liberté (arrivée du monokini).
Depuis l'arrivée d'Internet et les fameuses "règles de la communauté", plus la photo numérique et les smartphone avec caméra, est arrivé le retour du balancier !
Sans oublier le réveil des religieux de toutes obédiences et l'individualisme prôné dans la société du XXIème siècle qui éloigne des clubs.
Oui, notre association connaît également le désaffection des nouvelles générations, pourtant nombreux sont les jeunes familles qui vivent le naturisme estival, mais ceci sans rejoindre les associations.
Cela ne concerne pas que le naturisme, toutes les associations connaissent ce recul des adhérents, un peu moins pour celles qui offrent des structures indispensables pour un sport où une activité

Répondre
Franck05
Messages: 352
Assidu
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

A titre personnel, ma vie naturiste est aujourd'hui, et de plus en plus, tournée vers une recherche d'une meilleure hygiène de vie. Et quand bien même j'adore les barbeuques (comme disait mon grand-père) et le farniente, j'ai besoin d'offrir essentiellement une nourriture équilibrée et des activités physiques à mon corps ingrat pour qu'il me maintienne le plus longtemps possible en bonne santé.
Bon, pour être tout à fait honnête, suffit de me voir pour se rendre compte que je fais relâche de temps en temps… Very Hungry  

 

N'ayant jamais été adhérent à ce type de club, peut-être me trompé-je, mais l'impressions qu'ils me donnent est que les activités proposées sont bien souvent assez éloignés de ces considérations.

 

Or, parmi les plus jeunes générations, dont on pourrait considérer que je fais encore vaguement partie, nombreux sont ceux qui aspirent à faire particulièrement attention à leur bien-être et leur santé.
Alors pour attirer ce genre de population dont les aspirations sont généralement en adéquation avec notre philosophie de vie, il faudrait peut-être organiser davantage d'activités physiques et/ou culturelles. Et bien entendu, communiquer efficacement, de façon à se faire connaître de ces populations qui ignorent peut-être jusqu'à l'existence de ces clubs ou associations.

 

Pour en avoir discuté quelques fois avec des "clubistes" d'expérience, notamment Claude (FIU), il en ressort que la petite mort de ces clubs est bien souvent liée à des guéguerres de clans, des habitudes ou une fainéantise intellectuelle difficiles à lâcher et, surtout, à une frilosité extrême d'externaliser les activités au delà de ses clôtures et, pire encore, à y communiquer. Vade-retro, réseaux sociaux !

 

Par chance, quelques-uns se réveillent, font bouger les lignes, font parfois scission ou inventent de nouvelles formes d'associations. Parmi les plus connues, les deux ANP (Paris et Marseille), de par leur dynamisme et leur communication, ont engrangé ces dernières années quantité de nouveaux adhérents. Dans une moindre mesure, mais notable également, les associations orientées randonnée naturiste. Et puis toutes celles, peut-être plus traditionnelles, qui n'hésitent pas à exploiter les médias et réseaux sociaux.

 

Il y a quelques années, j'avais beaucoup aimé l'expression "il faut montrer le naturisme". Récemment, le mot-dièse #IAmTheFaceOfNaturism est apparu sur la toile et commence à se répandre, accompagnant des messages positifs et sains. Je suis convaincu depuis longtemps que c'est aussi avec ce genre de communication que nous pouvons inciter des sympathisants à franchir le pas.

Répondre
loutre_27
Messages: 1708
Confirmé
(@loutre_27)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

J'ajouterais à la réponse de Franck qu'effectivement trop souvent les clubs s'endorment, trop peu d'activités naturistes sont réellement proposées, des journées portes ouvertes 100% habillées, cela n'incite pas les jeunes ni des moins jeunes encore très actifs à rejoindre le mouvement. Certes, les bénévoles se donnent beaucoup de mal pour faire vivre leur club mais il manque un petit quelque chose. Certains membres de ces clubs allaient jusqu'à regretter qu'il y ait des plages autorisées...

Répondre
jean-mi77
Messages: 2476
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

Je pense que les jeunes ne rejettent pas en bloc les centres naturistes, et plus particulièrement les clubs, qui fonctionnent en associations 1901 et où chacun met la main à la pâte (enfin, ça, c'est la théorie). Simplement, ils ont des facilités que nous les "vieux" n'avions pas quand nous-mêmes étions jeunes, et donc ne se sentent pas obligés d'acheter une vignette de la FFN et de cotiser à un club pour avoir le plaisir de lézarder sur une plage naturiste. Mais savons-nous leur faire comprendre pourquoi la plage sur laquelle ils bronzent est naturiste, et à qui on le doit ?

 

Une analogie. Une collègue, à la veille de partir en vacances. Elle n'est pas syndiquée, et rejette en bloc les syndicats, les partis politiques, "tous pourris", etc. Mais dis-moi, Josette, sais-tu à qui tu dois les congés payés ? Ben voilà...

Répondre
PhilE
Messages: 11604
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

On doit les congés payés à une initiative individuelle (jean-Jacques Durand, directeur, qui l'avait mise en oeuvre dans son journal L'Information, et avait assuré que tout le monde s'y retrouvait), ce n'était même pas au début  une revendication des syndicats, et Léon Blum décida d'y donner suite. D'abord par décret avant de voter la loi du 20 juin 1936; cette loi fut d'ailleurs votée à l'unanimité.

Bon, on s'éloigne du sujet du naturisme: oui, les plages naturistes ne le sont pas devenues toutes seules, il y a eu des gens qui ont pris des risques en pratiquant le naturisme sauvage, il y a des gens qui ont aussi milité pour cela.
Mais il y a eu aussi la création du Cap d'Agde (qui au début n'était pas un baisodrome) et de Port Leucate par la volonté du gouvernement, notamment pour attirer la clientèle allemande. C'est aussi pour cela que la Yougoslavie de Tito a libéralisé le naturisme. (Quant à Franco, il réprimait les maillots de bain 2 pièces ("ah bon? alors laquelle dois-je enlever?"), il interdisait qu'on s'embrasse dans la rue ou qu'on se tienne par la main, il réprimait évidemment la nudité. Mais il y avait certaines stations balnéaires où tout ça (y compris la nudité) était autorisé, afin d'attirer la clientèle étrangère).

Bref, pas si simple!

Mais globalement, oui, si l'on peut se bronzer nu, si les homosexuels ne sont pas poursuivis et peuvent même se marier, si l'on peut faire usage de contraceptifs ou avorter, c'est parce que des gens se sont battus pour ça, y compris en prenant des risques pénaux parfois. ( https://www.lepoint.fr/culture/les-7-dates-cles-de-la-contraception-en-france-27-12-2017-2182640_3.php)

Les libertés, les avancées sociales, si on attend qu'on nous les donne, on peut attendre longtemps!

(Je tempère: la Suisse n'est pas un enfer social avec des travailleurs sous-payés, et les dernières grandes grèves, c'était 1919. Les dernières manifestations, violentes, 1848. La Norvège non plus n'est pas un enfer social avec une main d'oeuvre sous-payée, et depuis l'indépendance de ce pays en 1906 (séparation d'avec la Suède), jamais il n'y a eu de grève générale ni de grandes manifestations et encore moins de manifestations violentes. La Suisse est en avance sur nous sur certaines lois sociétales, notamment le droit au suicide médicalement assisté, et le droit à des assistants sexuels).

Répondre
PhilE
Messages: 11604
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

Je vous vois bien pessimiste.

Le nombre de naturistes ne diminue pas, la fréquentation des campings naturistes ne diminue pas, bien au contraire.

En revanche, les clubs, oui, ils sont en général l'ombre de ce qu'ils étaient il y a une cinquantaine d'années.

Il ne faut pas oublier que pendant longtemps, le club, c'était souvent le seul moyen de pratiquer le naturisme.

Répondre
jean-mi77
Messages: 2476
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans
Posté par: @phile

Il ne faut pas oublier que pendant longtemps, le club, c'était souvent le seul moyen de pratiquer le naturisme.

Ben voilà, on finit par se comprendre.

Répondre
bill88
Messages: 70
(@bill88)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

J'aime mon Club du Soleil Happy  

Il y a un historique nostalgique que les anciens se plaisent à raconter, avec un petit coté "c'était mieux avant", qui n'est pas pour me déplaire.

Le coté humain du mode associatif est particulier à notre époque de consommateurs individualistes.
Beaucoup de naturistes achètent un service comme ils vont (ou plutôt allaient) au restaurant : ils payent, ils mettent les pieds sous la table et profitent passivement du moment.

Le mode associatif est contraignant, il faut pouvoir faire des concessions et surtout donner bénévolement de sa personne pour le collectif. Il y a un équilibre instable en fonction des personnalités du groupe et parfois des conflits entre les membres. C'est la qualité du bureau qui fait la qualité du club.

Issus socialement du milieu populaire, comme les jardins ouvriers, l'ultralibéralisme contemporain a fait son œuvre en amoindrissant le tissu social. Cependant il y a des irréductibles qui poursuivent une démarche profondément humaniste qui était fondatrice dans le mouvement naturiste.

Le mode apéro, bonne bouffe, sieste et pétanque ne convient pas à tous et peut rebuter beaucoup de "jeunes" qui aspirent à des activités plus "fun". Entre les "boomers" et les "millennials", le torchon brule.
Les Clubs du Soleil ne sont pas des réserves de retraités fermés aux nouveaux venus. La porte est ouverte et ils ne viennent pas, préférant peut être leurs smartphones et les réseaux virtuels. Grand bien lui fasse...

Des millions de naturistes touristes ( des natouristes ) et seulement quelques milliers d'adhérents à la FFN, est ce un problème ?
C'est un choix partagé par une minorité, et c'est très bien ainsi.

Répondre
FabienB
Messages: 1084
Confirmé
(@fabienb)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans

Je suis complètement d'accord avec l'analyse de Franck. Et par ailleurs je ne pense pas que globalement les associations 1901 soient en baisse. J'entends cela depuis plus de 20ans pour excuser la baisse lente mais continue des adhérents des clubs naturistes (dont souvent la moyenne d'âge des adhérents prend 1 an chaque année...), pourtant...

 

Voir Etude INSEE  :

"En 2013, plus de quatre personnes sur dix âgées de 16 ans au moins sont membres d’une association. Le taux d’adhésion est relativement stable depuis 30 ans. Les associations culturelles et sportives attirent toujours le plus grand nombre d’adhérents et la participation des seniors à ces types d’activités ne cesse de progresser. Adhérer reste plus fréquent parmi les personnes les plus diplômées et les plus aisées. La proportion d’hommes membres d’une association reste un peu plus élevée, mais en trente ans le monde associatif s’est nettement féminisé. Les adhérents d’associations ne sont pas nécessairement des participants actifs, cependant ils sont plus impliqués dans la vie citoyenne (participation électorale, bénévolat)." (Ref : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1908144 )

 

J'ai aussi vécu la profonde mutation de l'ANP Paris ayant été adhérents en 2000 puis en 2016, et la possibilité d'inverser drastiquement la spirale. Pour cela, il faut que les "anciens" acceptent de laisser les clés aux jeunes dynamiques... même si cela fait du bruit...

Wink  

 

Répondre
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go