23 mai 2022
Feu les seins nus, ...
 

Feu les seins nus, dans le Nouvel Obs 26 août 2021

Page 2 / 2

PhilE
Messages: 13350
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Article sur l'allaitement en public

https://actu.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin_50129/allaitement-en-public-les-conseils-d-une-psychologue-pour-se-liberer-du-regard-des-autres_44679128.html

Allaitement en public : les conseils d'une psychologue pour se libérer du regard des autres

Allaiter son enfant en public ? Pas toujours évident. Une psychologue cherbourgeoise donne des conseils pour aider les mamans à gérer le regard que les autres portent sur elles.« Une femme n’a pas à être discrète quand elle allaite. Elle allaite son bébé car son enfant à besoin de manger, elle ne le fait pas pour les autres », considère Morgane Chevallier, psychologue à Cherbourg.

« Une femme n’a pas à être discrète quand elle allaite. Elle allaite son bébé car son enfant à besoin de manger, elle ne le fait pas pour les autres », considère Morgane Chevallier, psychologue à Cherbourg. (©Odessa Quesnot)
C'est à Cherbourg

Mon actu

L’Ifop vient de sortir une étude disant que les femmes se mettraient moins seins nus à la plage que dans les années 80 ou 2000. Principalement car elles se sentiraient mal à l’aise vis-à-vis des regards qu’on pouvait porter sur leur poitrine.

De là, en échangeant avec la communauté de C’est à Cherbourg, on s’est posé la question de savoir si aujourd’hui, allaiter en public pouvait poser problème ou est-ce que, globalement, c’est plutôt bien accepté ?

Entre celles qui ont allaité il y a plusieurs années et celles qui donnent le sein aujourd’hui, il ne semble pas y avoir beaucoup de progrès : le regard des autres est parfois bien lourd à porter. Surtout lorsque l’enfant est nourri en public… 

Des ressentis partagés

Est-ce que les femmes allaitantes se sentent gênées par le regard des autres quand elles donnent le sein en public ? Oui et non. C’est ce qui ressort de nos échanges dans le groupe C’est à Cherbourg.

Quasi 3 ans d’allaitement pour mon fils, et j’ai clairement remarqué les paroles ou regards de gens dérangés voire parfois choqués au fur et à mesure que mon enfant grandissait. Les 6 premiers mois, pas de soucis, mais après... Je crois que tout ça venait avant tout d’un manque d’information ou d’idées reçues sur l’allaitement et les qualités nutritives du lait maternel passé un certain âge. Ce n’est pas de la méchanceté bien souvent, c’est juste que l’allaitement avec sevrage naturel a été remplacé par l’industrie du lait maternisé. On n’a plus l’habitude de voir un bambin allaité. Les choses reviendront à la normale, je l’espère, en banalisant l’allaitement.

Léa G.Cherbourgeoise

J’ai allaité et peu importe le lieu puisqu’il s’agit d’un acte naturel et nutritif. Le regard des gens m’importait peu et j'ai sûrement dérangé car je trouve qu’on évoque plus le sein en le sexualisant qu’en parlant de sa fonction première. Pour l’avoir vécu, en Espagne et au Portugal la pratique est plus courante donc rares sont ceux qui s’étonnent de voir une femme allaiter et les regards sont plus bienveillants.

Paauliine A.Cherbourgeoise
ici, une maman allaite son enfant à la bibliothèque. Il n'y a pas d'heure pour avoir un petit creux !
ici, une maman allaite son enfant à la bibliothèque. Il n’y a pas d’heure pour avoir un petit creux ! (©Odessa Quesnot)

Les conseils de Morgane

Nous avons donc demandé à Morgane Chevallier, psychologue à Cherbourg, de nous donner quelques conseils pour aider les femmes allaitantes à gérer le regard que les autres peuvent porter sur elles.

  • Faites-vous confiance

« C’est OK d’être gênée parfois dans certaines situations, il faut faire avec ses propres limites et y aller pas à pas pour gagner en assurance progressivement. On n’est pas des super women, on a le droit de pas être parfaite, de pas assumer tout le temps et autant qu’on aimerait. En gros, il faut se montrer bienveillante avec soi-même, et se faire confiance. »

Parfois,il arrive à certaines femmes que «houps!" le sein apparaît lorsqu’elle essaye de placer convenablement son bébé, qui hurle et se tortille. N’oublions pas qu’elle est fatiguée, inquiète des soins à donner à son nourrisson, sa libido pas forcément au top, son corps a changé, elle doit se l’approprier, elle dort peu, bref... Nous pouvons en conclure que sa principale préoccupation ne soit pas le regard de qui que ce soit, mais que son attention est tout simplement et totalement focalisé sur son petit.

Delphine L.Cherbourgeoise
  • S’informer et informer

« Pour gagner en confiance en soi, s’informer sur l’allaitement et ses bienfaits peut être très utile. Ca permettra de se conforter dans son choix et d’avoir plus d’arguments scientifiques à répondre aux personnes qui n’ont pas fait la démarche de s’informer. Informer les autres sur l’allaitement est un moyen très efficace de déstigmatiser cet acte naturel. »

La France est hyper en retard voire carrément rétrograde sur ce sujet. Heureusement, en Europe, des voix s’élèvent pour que cela change.

Jenny M.Cherbourgeoise
  • « Mais pourquoi ? »

« Il ne faut pas hésiter, si on s’en sent capable, à renvoyer la personne à ses propres croyances concernant l’allaitement quand on nous fait des remarques. Jouer à la niaise et demander «pourquoi» une personne nous fait telle ou telle réflexion. Faire comme si vous ne comprenez pas pourquoi, obligera la personne à développer son point de vue. Et quand elle n’a pas d’argument fondé, elle sera très vite déstabilisée pour expliquer son point de vue. »

J’ai allaité 7 mois. Avant le regard et les reproches des personnes qu’on ne connaît pas, on a le droit en 1er lieu à notre entourage. Certains sexualisent l’allaitement : du genre « tu vas le laisser toucher à tes jouets » (en parlant à mon conjoint), mais aussi « quelle idée d’allaiter alors qu’il y a du lait industriel maintenant ». Et après ce sont les réflexions du genre : tu es sûre que tu le nourris ? Qu’il a assez mangé ? Tu comptes l’allaiter jusqu’à ses 2 ans ou quoi ! Enfin bref, biens que je sois complexée de base, je n’ai jamais eu de soucis à nourrir mon fils partout, avec les pulls d’allaitement aujourd’hui tu peux être très discrète. Malheureusement à cause de cela, beaucoup de mamans refusent d’allaiter.

CharlotteCherbourgeoise

À lire aussi

  • Bien s’entourer

« S’entourer d’une communauté bienveillante en rejoignant des groupes sur Instagram ou Facebook (ou autre) qui prônent l’allaitement et parlent de ses bienfaits. Cela permet aussi de partager ses expériences et de ressortir grandies de ces échanges. »

Une femme n’a pas à «être discrète» quand elle allaite. Une femme allaite son bébé car son enfant a besoin de manger, elle ne le fait pas pour les autres. Le choix d’allaiter comment et combien de temps revient à la maman, à la relation qu’elle avec son enfants et ses besoins à lui.

Morgane ChevallierPsychologue à Cherbourg
  • Être un exemple

« Instagram a autorisé les photos de poitrines de femmes dans le cadre de l’allaitement. Ca a été le combat de plusieurs années de militantes afin de désexualiser cet acte qui n’a rien de sexuel, mais est totalement naturel. Il s’agit de faire le même combat dans la société, car ce n’est pas le sein ou l’allaitement qui est sexuel mais le regard et les projections que font les autres dessus qui le sexualisent.

Les gens projettent des intentions que les femmes n’ont pas quand elles allaitent. »

Maman allaitante depuis plusieurs années, je constate que c’est un sujet qui fait énormément parler! Mais au final pas tellement dans les lieux publics... Les gens sont plutôt discrets dans leurs commentaires, voire bienveillants.

Melo G.Cherbourgeoise
Odessa Quesnot, photographe cherbourgeoise, a fait de l'allaitement son thème de prédilection. Découvrez son travail sur son compte Instagram @jallaitepartout
Odessa Quesnot, photographe cherbourgeoise, a fait de l’allaitement son thème de prédilection. Découvrez son travail sur son compte Instagram @jallaitepartout (©Odessa Quesnot)

«  Plus les femmes seront nombreuses à allaiter, plus cet acte sera banalisé. Ainsi, en faisant le choix d’allaiter en public, une femme agit pour elle mais aussi aide toutes les autres femmes qui souhaiteraient en faire autant mais qui n’osent pas. »

Retrouvez les conseils et astuces de Morgane sur Instagram : @morganechevallier.psy
Site web : www.morganechevallier.com
Répondre
Pathos
Messages: 69
(@pathos)
Membre
Inscription: Il y a 9 mois

Quoi de plus naturel pour une femme d'allaiter son enfant ? L'enfant et le sein nu, qu'a-t-on à redire et à cacher ? Il faut vraiment que notre époque soit tordue pour se poser la question de savoir si une mère allaitante est impudique. C'est encore un avatar de la sexualité mal comprise. Bientôt va se poser la question de savoir si ouvrir la bouche pour manger n'est pas impudique ! Bas les masques et les faux problèmes. Shut Mouth  

Répondre
1 Répondre
PhilE
Confirmé
(@phile)
Inscription: Il y a 15 ans

Membre
Messages: 13350

@pathos " si ouvrir la bouche pour manger n'est pas impudique ! ": tu as raison, la bouche est éminemment sexuelle, nom d'une pipe! Et les mains, elles doivent être gantées!

"Bas les masques" : et tu en fais quoi des gestes  barrière? 🙂

Je raille, mieux vaut en rire, parce qu'il y a des gens à qui ça pose de réels problèmes. Quand mon ainé était petit, je passais mes journées au square à côté de chez moi. Les bébés qui allaitaient, ça ne posait pas de problème. En revanche, quand l'enfant commençait à marcher, là, continuer à l'allaiter, ça relevait du militantisme. (Fort heureusement, il y avait dans ma ville un groupe La Leche League très actif). Beaucoup considèrent que l'allaitement, c'est uniquement pendant le congé-maternité.

(Il ne m'est arrivé qu'une fois d'intervenir, et en plus ce n'était pas pour ma femme, mais une autre femme que je connaissais bien, et à qui une dame a dit "vous pourriez faire ça chez vous". Fort heureusement, nous avons été plusieurs contre elle, elle a vite compris qu'il ne fallait pas attendre du soutien de la part des autres personnes présentes, elle n'a pas insisté. Mais c'est triste quand même.

Je suis allé à une réunion à la PMI sur l'allaitement. Et le sujet était "bien préparer le sevrage" ;-(

Il leur apparaissait évident que dès qu'un bébé commence à manger autre chose que du lait, l'allaitement n'a plus de raison d'être.
Mes enfants, j'aurais pu les faire certifier "zéro biberon zéro petit pot".

 

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

Page 2 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go