12 juillet 2024
Montrer les corps c...
 

Montrer les corps comme ils le sont dans la vraie vie: au cinéma, les comédiens se mettent enfin à nu.

4 Messages
4 Membres
1 Reactions
430 Vu
PhilE
Messages: 14620
Confirmé Parrainé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

Modérateurs: j'ai hésité sur quelle rubrique mettre ce message. Déplacez-le au besoin

https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/montrer-les-corps-comme-ils-sont-dans-la-vraie-vie-au-cinema-les-comediens-ronds-se-mettent-enfin-a-nu-12-06-2024-ZNKTAKATRRBIPJDY3HFCRE676M.php

« Montrer les corps comme ils sont dans la vraie vie » : au cinéma, les comédiens ronds se mettent enfin à nu

Dans « Juliette au printemps », en salles ce mercredi, la réalisatrice Blandine Lenoir filme trois scènes de sexe avec des acteurs aux formes généreuses. Avec ses deux comédiens, Sophie Guillemin et Thomas de Pourquery, elle nous explique ce choix « politique ».

Le 12 juin 2024 à 09h10
«Juliette au printemps» en salles ce mercredi, montre les corps charnus, généreux et voluptueux des comédiens comme ceux de Sophie Guillemin et Thomas de Pourquery. Karé Productions/France 3 Cinéma/Auvergne Rhône Alpes Cinéma
«Juliette au printemps» en salles ce mercredi, montre les corps charnus, généreux et voluptueux des comédiens comme ceux de Sophie Guillemin et Thomas de Pourquery. Karé Productions/France 3 Cinéma/Auvergne Rhône Alpes Cinéma
 

Une femme et son amant, nus au milieu des pâquerettes, qui s’étreignent passionnément… Ces scènes d’intimité solaires et sensuelles qui ponctuent « Juliette au printemps », de Blandine Lenoir, en salles ce mercredi 12 juin, seraient très banales si elles ne montraient pas les corps charnus, dodus, enveloppés, généreux, voluptueux des comédiens Sophie Guillemin et Thomas de Pourquery. « Moi, je dis : gros », nous coupe ce dernier en souriant. Dans ces séquences, la cinéaste montre ses deux acteurs de pied en cap, recto et verso, avec leurs rondeurs. Et ces images étonnent, tant on est habitué à voir au cinéma des silhouettes longilignes.

« C’est ce que j’avais envie de montrer : des gens avec des corps normaux, qui font l’amour à la lumière du jour, explique Blandine Lenoir. Représenter les corps comme ils sont dans la vraie vie, c’est un geste politique. » « Juliette au printemps » est adapté de la bande dessinée « Juliette : les fantômes reviennent au printemps », de Camille Jourdy. C’est précisément en lisant ces séquences d’amour dans le livre que la réalisatrice a eu envie de transposer l’ouvrage au cinéma. « Je me suis dit : à l’écran, il n’y a jamais de vergetures, de poils, de bourrelets. De même qu’on ne voit quasiment que des femmes très passives, qui subissent des coups de reins comme des marteaux-piqueurs. »

 

3 Réponses
gilles
Messages: 12570
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

je mets le pdf de l'article entier

Répondre

Achetez via amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

jean-mi77
Messages: 4146
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Au cinéma, on trouve une place de parking juste devant l'endroit où l'on se rend, on ne fait pas la queue au guichet, on prend un billet de train ou d'avion sans problème. C'est beau, le cinéma.

Répondre
Messages: 16
Payant 03
(@katinak7)
Membre
Inscription: Il y a 4 ans

Moi je trouve que c’est justement une force énorme des naturistes et des enfants de naturistes. Les enfants savent que c’est normal de ne pas avoir forcément de plaque de chocolat, qu’un petit penis n’est pas une tare, que les femmes peuvent avoir des formes, que c’est normal d’avoir des poils qu’on enlève que si on a envie

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch