19 juillet 2024
Pilosité et naturis...
 

Pilosité et naturisme

25 Messages
16 Membres
6 Reactions
3,045 Vu
patoche87
Messages: 2
Premier message du sujet
(@patoche87)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Bonjour à tous !! Naturiste avec ma compagne depuis plus de 30 ans, nous avons toujours été très étonnés qu'au fil du temps, les poils pubiens disparaissent, au point qu'aujourd'hui il soit presque surprenant de croiser une femme naturelle ?? Dans naturisme, il y a nature pourtant, et quoi de plus naturel que les poils ?? Nous trouvons cette "mode" uniformisante, dérangeante, voire dégradante pour la féminité et très ambiguë, surtout concernant les femmes adultes qui arborent des pubis de fillettes pour le coup, ce qui nous amènes à considérer cette pratique très limite voir même assez malsaine !?... De plus les poils pubiens ont leurs utilités, ils protègent de certaines infections ou maladies par exemple et ne sont donc pas là par hasard !! Evidemment nous ne sommes plu dans les années 70, mais nous pensons qu'un entretien esthétique peut être amplement suffisant au lieu d'être complètement lisse, ce qui, de surcroit est très contraignant voir douloureux, alors en quoi le poil est il sale ou laid pour être ainsi éradiqué ??? Que dire, en plus, des jeunes filles qui entrent dans leur vie de femme ainsi "mutilées" de ce qu'on peut considérer comme le centre ou le symbole de leur féminité ??... Voilà pour ce qui est de notre réflexion personnelle, nous espérons que vous nous donnerez votre point de vue sur ce sujet ??... Merci de nous avoir lu en attendant. Lou et Pat 

24 Réponses
Denis
Messages: 7767
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans

Le système est paramétré pour masquer les 5 premiers messages d'un nouveau membre en attendant une validation manuelle de la modération, aussi je le valide pour ne pas laisser penser que ce serait un choix de notre part de le faire en fonction du sujet.
 
En effet, notre politique est de laisser les gens s'exprimer sur tous les sujets, sauf bien sûr quand il s'agit d'insultes, d'incitation à la haine, de racisme, d'homophobie, etc., et bien évidemment ce message n'entre dans aucune de ces catégories.
 
Pour autant, je tiens à rappeler que:
 
- ce sujet est ce qu'on appelle "un marronnier", une discussion qui revient d'une manière périodique (une rapide recherche sur le site le confirmera) ce qui peut agacer certains, mais on doit faire preuve de bienveillance envers les nouveaux venus.
 
- La prudence est de mise pour un premier message en évitant notamment les formulations trop brutales: parler de "mutilation" pour décrire un rasage capillaire est tout de même assez extrême!
 
- il est d'usage de se présenter en arrivant sur le site, c'est à l'adresse:
 
https://www.vivrenu.com/forum-du-naturisme/presentation-nouvel-inscrit/
 
Et bienvenus à tous les deux !

 

 

Répondre
1 Réponse
patoche87
(@patoche87)
Inscription: Il y a 16 ans

Membre
Messages: 2

@denis Oui, Denis, nous sommes tout à fait d'accord que "mutilation" est un terme très violent, pouvant ramener à l'excision par exemple, bien heureusement, nous en sommes très loin !!... Nous avons des jumeaux, qui ont grandit dans un grands nombre de centre naturistes en France mais aussi à El Portus en Andalousie, qui sont naturels et que nous n'avons jamais forcé, surtout à 15/16 ans !! Si nous avions eu des jumelles, jamais nous ne leurs aurions autorisées de se raser entièrement à l'adolescence, ni même a se maquiller d'ailleurs, un simple paréo aurait suffit à dissimuler leurs gènes légitimes d'adolescentes en pleine  métamorphoses et comme le dit très bien jean-mi77, cette "mode" ou "pratique" non naturelle vient du porno de la fin des années 90, reprise ensuite par les "dépravés" du Cap d'Agde, et nous n'avons pas envie que nos enfants ou nous même, ressemblions à ça !!??... Après, cela reste notre point de vue sur le vrai naturisme, et nous ne citons pas le Cap d'Agde par hasard d'ailleurs, comment peut on encore emmener des enfants là bas par exemple ??... Mais c'est un autre sujet, ne nous égarons pas !!??... Wink

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

chrisnat33
Messages: 447
Assidu
(@chrisnat33)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

C'est vrai que les poils ont disparu chez la plupart des femmes, plutôt jeunes, mais certaines femmes plus âgées et même certains hommes se rasent complétement aussi. Personnellement, j'aime beaucoup et je ne parlerai pas de mutilations. A mon sens, cela fait un beau corps harmonieux. Lorsque l'on regarde des photos des années 60, 70, on peut voir des pubis très fournis et même hirsutes parfois et je préfère la mode actuelle (qui de toutes façons ne durera pas, comme toutes les modes).

Ne doit-on pas voir dans ce rasage une certaine libéralisation du corps, une liberté en ce sens que la femme fait ce qu'elle veut, déjà, et qu'elle ne cherche plus à cacher quoi que ce soit, considérant que la vulve est une partie du corps comme une autre. Pourquoi la cacheraient elles plus que les seins qu'elles montrent sans problème ?

Mais je trouve également qu'une petite toison relativement rase, partant en dégradé sur les côtés, bien entretenue, est très jolie aussi.

Répondre
jean-mi77
Messages: 4153
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Je crois qu'il faut voir surtout dans ce phénomène l'influence du porno. Non seulement les femmes mais aussi les hommes se rasent le pubis, les aisselles et parfois le corps entier. A tel point que si l'on veut voir des personnes normales il faut préciser "poilus". C'est là un rejet de notre animalité, une difficulté à accepter son corps tel qu'il est. Mais il me semble qu'on revient à davantage de raison depuis quelque temps. Venez comme vous êtes :

 

Répondre
1 Réponse
trovaz
Assidu
(@trovaz)
Inscription: Il y a 17 ans

Membre
Messages: 43

@jean-mi77 Et se raser le visage c'est aussi une difficulté à accepter son corps tel qu'il est ?

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

Steph de St-Jean
Messages: 16
(@steph-de-st-jean)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Certains commentaires sur ce sujet me laissent bouche bée, tellement ils sont truffés de jugements de valeur. Personnellement, je me rase des pieds à la tête depuis de nombreuses années, bien avant que je sois aussi assidu dans la pratique du naturisme, pour une seule et unique raison: c’est comme ça que j’ai développé une saine relation avec mon image corporelle. Cela fait partie intégrante de mon bien-être, et jamais je ne reviendrai en arrière, sauf si un jour je suis atteint de démence, confiné dans un centre pour maladies chroniques et que personne ne peut me raser à ma place. Je trouve aussi que c’est moins compliqué lorsque vient le temps d’appliquer des produits sur la peau comme des écrans solaires. Rien à voir pour moi avec la propreté ou la saleté du poil, ou avec une pratique saine ou malsaine.

Quoiqu’il en soit, les préjugés de mutilation, d’influence de la porno, d’ « anormalité »dans le fait de se raser le corps pour moi n’ont pas leur place dans l’univers naturiste. Comme si le fait que je me rase ne fait pas de moi un vrai naturiste. Les bras m’en tombent. Au même titre que les naturistes qui arborent fièrement et intégralement leur pilosité, j’aime aussi être nu dans la nature, sur une plage et le plus souvent possible durant mes vacances, et même lorsque je suis chez moi. J’aime autant que les poilus le sentiment de liberté, de bien-être et de zénitude que procure en moi le naturisme. J’oublie autant qu’eux les tracas du quotidien et  la vie trépidante à 200 km/heure qu’exige la société actuelle lorsque je suis nu. Je trouve autant qu’eux qu’il est plus facile d’interagir avec autrui lorsque je suis dans un contexte naturiste, parce que les barrières et les biais sociaux tombent, parce que je me fous de savoir ce que l’autre fait dans la vie ou s’il(elle) se rase un peu, entièrement ou pas du tout. Comme eux, j’ai aussi mes préférences et mes goûts qui peuvent être similaires ou différents. Et comme la plupart d’entre vous, je n’ai rien d’un Adonis ou d’un Apollon. 

Si on s’aventure sur le terrain de l’image corporelle et de ce que chacun fait pour être bien avec son corps pour séparer les vrais des faux naturistes, on peut pousser le raisonnement très loin, jusqu’à l’absurdité complète. Est-on un vrai ou un faux naturiste si quelqu’un arbore un ou des tatouages? Des bijoux corporels? Si on est fumeur ou non-fumeur? Etc., etc. Et à chaque exemple, on inclut ou on exclut des gens pour des raisons qui n’ont rien avoir avec la philosophie du naturisme.

L’acceptation et le respect des autres tels qu’ils sont et tels qu’ils se présentent n’est-il pas l’un des fondements les plus importants du naturisme qui devrait nous rendre si fiers de cet extraordinaire mode de vie? La valeur et la beauté intrinsèques d’un être humain ne vont-elle pas au-delà de son apparence physique? Une fois les présentations faites, il appartient à chacun de voir s’il perçoit ou non des affinités avec l’autre, nu ou habillé. Là, c’est un autre débat…

Bref, si je me rase en entier, ce n’est pas pour plaire ou déplaire. Le plus important pour moi, c’est que j’aime mon corps ainsi, et que ma conjointe me trouve attrayant de cette manière. Si de votre côté, vous vous sentez bien avec la pilosité qui vous convient, grand bien vous fasse, c’est parfait ainsi, surtout ne changez rien. Le plus important c’est que vous soyez bien et en paix avec vous-mêmes.

En terminant, je serai de passage dans votre magnifique pays durant un peu plus de cinq semaines autour de septembre prochain. J’en profiterai pour séjourner à Euronat et au Sérignan Plage Nature pour une partie de mon séjour. Alors, si vous y rencontrez un homme début soixantaine rasé de la tête aux pieds avec un accent québécois, et que cette apparence physique ne vous rebute pas trop, il me fera plaisir de faire connaissance avec vous. Si vous croyez toujours qu’un individu complètement rasé n’est pas un vrai naturiste, vous pourrez passer votre chemin, car pour moi ce type de préjugé n’a pas sa place dans cet environnement. Amicalement,

Steph

Répondre
1 Réponse
Naturissime
Assidu
(@naturissime)
Inscription: Il y a 3 ans

Membre
Messages: 156

@steph-de-st-jean Il y a en sur les lieux naturiste, des naturistes de pas à très pileux, je n'ai jamais vu les uns "lapidés" les autres, je n'ai jamais entendu les uns dénigrés les autres.

Je ne sait pas si il existe des réglements intérieurs qui interdisent l'épilation? 

Certains réglements intérieurs interdisent les bijoux dits intimes!

Répondre
Messages: 164
Assidu
(@pascal94)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans

Merci Steph,

Je souhaitais écrire le même genre de réaction.

Pour ma part, je me rase ou m'épile le corps en été comme en hivers pour mon bien être personnel.

 

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

jean-mi77
Messages: 4153
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

On se calme ! On peut exprimer un désaccord sans monter sur ses grands chevaux. (C'est en tout cas la perception que j'en ai.) On peut aussi entendre les arguments des autres et chercher à les comprendre. Force est de constater que le poil avait pratiquement disparu des représentations du corps humain, et qu'il y a aujourd'hui une légère tendance à ce qu'il revienne. De quoi se poser des questions sur l'acceptation ou non de sa propre animalité.

Cela dit, chacun fait ce qu'il veut avec son corps, dans les limites de la loi. Et je n'ai émis aucun jugement de valeur, je n'ai fait que constater un fait.

Répondre
Steph de St-Jean
Messages: 16
(@steph-de-st-jean)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

J’étais très calme et surtout très respectueux dans mon commentaire, il me semble. Je n’ai donné que ma perception des choses. Dans les commentaires qui m’ont précédé, il y avait tout de même les mots « mutilation », « porno », « personnes normales », « revenir à la raison », « rejet de notre animalité », « mode uniformisante, dérangeante et dégradante », qui, pour moi, étaient du gros n’importe quoi. Absolument rien de cela ne m’est venu à l’esprit lorsque j’ai décidé que je me rasais pour le reste de mon existence. C’est arrivé comme ça, un matin comme les autres, et j’ai aimé suffisamment pour perpétuer ce rituel matinal, point final.

On peut me corriger, mais je ne crois pas avoir utilisé de termes aussi réducteurs dans mon commentaire, et j’ai bien mentionné en tout respect que ceux qui se sentaient bien en gardant leurs poils ne devaient rien changer. Par contre, je ne suis sûrement pas le seul à avoir été interpellé par ces propos en tant que « rasé ». Je crois que mon commentaire était des plus pacifiques, beaucoup plus rassembleur et dans le respect de chacun. Ce que je dis simplement, c’est: «  est-ce si nécessaire de créer une polémique entre naturistes qui ont le même objectif dans leur mode de vie sur le fait de garder ses poils et se les raser, en utilisant des mots qui sont à mon sens plutôt réducteurs, et, pour certains, offensants? »

Cela dit, tu as droit à ton opinion, Jean-mi77. Et oui, vous avez droit d’exprimer vos désaccords. Mais quand on utilise des mots un peu forts de café, il faut s’attendre à des répliques qui ne font pas nécessairement notre affaire. Et qui me connaît personnellement sait que je suis une personne des plus pacifiques et ouvertes d’esprit. J’interviens quand je suis interpellé et quand on dit n’importe quoi sur un sujet comme le rasage ou pas qui, à mon sens, est une décision personnelle qui ne devrait pas déranger grand monde autour de moi lorsque je me présente nu à un endroit où c’est approprié.

Mais non, aucune colère, rancoeur ni agressivité de ma part, mais j’aime bien qu’on fasse preuve d’un peu de nuance dans nos écrits. Vivre et laisser vivre, sans jugement, respectueusement, en paix avec soi-même et avec les autres, voilà ma façon de penser que j’essaie le plus possible d’appliquer dans ma vie de tous les jours, sans que tout soit nécessairement parfait. Il me semble que c’est l’essence même de la philosophie naturiste.

A bon entendeur, salut, comme on dit chez nous,

Steph

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Denis
Messages: 7767
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans

Quand je disais en préambule que ce sujet était possiblement polémique ! Comme quoi, tout ce qui touche au corps et à son apparence n'est jamais anodin...

 

Répondre
Steph de St-Jean
Messages: 16
(@steph-de-st-jean)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Je ne saurais mieux dire, Denis.

 

Steph 

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

jean-mi77
Messages: 4153
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Posté par: @steph-de-st-jean

je suis une personne des plus pacifiques

heureusement que tu le précises. A te lire je n'aurais pas cru. Et tu as mélangé des extraits de textes de deux personnes, me prêtant des propos que je n'ai pas tenus (et inversement), ce qui n'est pas très correct.

Répondre
Steph de St-Jean
Messages: 16
(@steph-de-st-jean)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Je n’ai jamais écrit que l’ensemble des extraits étaient l’œuvre d’une seule et même personne. Désolé si c’est l’impression que ça a donné, et je comprends que la façon de l’exprimer ait pu entraîner une telle perception. J’ai simplement réuni l’ensemble des commentaires qui m’ont interpellés sans quelqu’intention que ce soit de les personnaliser. Ceci dit, je crois que nous avons pas mal fait le tour de la question. Je laisse la liberté à d’autres membres que moi de s’exprimer sur le sujet s’ils le souhaitent à partir de maintenant. Je ne me suis pas inscrit sur ce forum pour créer la controverse, alors j’arrête ici. Si tu souhaites avoir le dernier mot, je te laisse la tribune.

Pour le reste, tu peux penser ce que tu veux, l’important pour moi est que je sache qui je suis, quelles sont mes valeurs, et quelle est la qualité des relations avec les gens de mon entourage, le reste m’importe peu à l’âge où je suis rendu. Tu as droit à tes opinions et à tes perceptions sur qui je suis, cela ne change rien dans ma vie. Quant à moi, je n’ai aucun jugement à porter sur ta personne à partir de simples écrits, je ne te connais pas. Et il y a peu de chances vu la distance qui nous sépare qu’on en vienne à faire plus ample connaissance. 

Bien à toi,

 

Steph 

Répondre
1 Réponse
(@vincnat59)
Inscription: Il y a 15 ans

Membre
Messages: 2

Bonjour a tous Le fait de se raser pour moi est en effet une mode ou une manière de se sentir bien toute personnelle. Je me souviens très bien étant plus jeune passer a la salle de bains retirer les poils de ma verge pour paraître plus fun ou plus exactement ressembler aux copains A d'autres moments laisser pousser pour paraître plus naturel ou plus viril. Avoir ou non des poils dépend avant tout de sa façon de se sentir bien avec son corps A l'âge ou les poils commence à pousser on se cherche et les raser ou non fait partie de l'acceptation de soi même sachant qu'à 15 16 ans le regard des autres a beaucoup d'importance et avoir ou non des poils qu'elle importance au fond. Plus tard je pense que c'est juste une façon d'etre bien avec ou sans.

Bonne journée 

 

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Page 1 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch