Seul centre naturiste de Lozère, La Combe de Ferrière devait fermer définitivement en juin. Mais les opportunités de louer des gîtes restent jusqu’en juillet. Et des espoirs subsistent pour le camping !

« La vente de La Combe de Ferrière est toujours d’actualité mais cela a pris du retard« , déclarait en mars Lisa Leyten, l’encore propriétaire du seule espace naturiste de Lozère, pouvant ainsi donner une bonne nouvelle. « Cela veut dire que je peux encore louer un studio ou un gîte en avril pour celles et ceux qui ne sont pas encore confinés et, espérons nous, pour tout le monde en mai« . Cela semblait être la dernière chance d’en profiter encore en tant que naturiste, mais tout à évolué depuis.

Dans un message adressé le 9 mai, Lisa Leyten est beaucoup plus optimiste. « Suite aux retards pris pour la vente, vous avez désormais la possibilité de venir en studio ou en gîte jusqu’au 3 juillet. C’est mieux ! Vous aurez donc plus de temps pour venir et savourer cet endroit paisible, loin des bruits de ce monde, dans, selon l’avis de beaucoup de nos hôtes, ce petit coin de paradis. La piscine est ouverte et comme d’habitude, nous vous accueillons avec un verre de bienvenue« .

Et, ajoute-t-elle, « Autre bonne nouvelle : le nouveau propriétaire envisage désormais d’ouvrir le camping, naturiste !!« . La Combe de Ferrière propose trois studios de 2 à 3 personnes, d’une superficie de 25 à 30 m2 chacun avec leur propre salle de bain, coin cuisine et coin séjour, ainsi que les 2 gîtes pour 4 à 6 personnes. La location se fait à la nuitée. A noter que ces locations sont situées hors zone camping, dans l’enceinte du Mas du domaine.

Plus d’infos ici.