27 octobre 2021
Affaire Peter: une ...
 

Affaire Peter: une histoire de liberté et d'obscurantisme

Page 1 / 25

pem
Messages: 13
 pem
Premier message du sujet
(@pem)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

Je vous préviens, c'est tout une histoire, donc un peu longue

Le ton donné pendant cette "audition libre" à la gendarmerie de Lamastre (Ardèche) est rude, je n'ai pas eu l'impression que le gendarme ait vraiment intégré la notion de présomption d'innocence. A mes demandes de s'en tenir dans ses écrits aux faits et formulations que je lui ai donné, il hausse le ton et dit que c'est lui qui gère l'audition, me fixant pendant des minutes avec un regard figé, sans rien dire. Il me demande aussi les noms de personnes en rien impliquées dans cette affaire, ce que je refuse catégoriquement. De plus il fait suivre la prise des photos, des empreintes digitales et du prélèvement d'ADN de la menace de poursuite pénale en cas d'un refus.

Que m'arrive t-il donc pour avoir droit à un tel traitement ? Voici une histoire qui débute un très beau jour de vacances, fin août dernier, et qui en arrive maintenant au tribunal correctionnel de Nîmes.

Nous étions "en famille", c'est-à-dire ma compagne, ses deux enfants âgés de 8 et 15 ans et moi, pour une semaine de vacances dans le Gard, chez des amis de longue date. Je connais la région depuis au moins 30 ans, ses magnifiques coins au bord du Gardon, loin du tourisme de masse, où l'on peut se baigner en toute tranquillité et, si on veut, sans maillot pour profiter entièrement du soleil et de cette liberté. Nous voilà par des chemins de terre après une marche à pied pour accéder à notre petit coin de paradis, pique-niquer et passer ensuite l'après-midi comme des lézards au soleil et comme des poissons dans l'eau. Nous étions seuls, personne en vue, ni à gauche, ni à droite, ni en face. Après le pique-nique une petite sieste au soleil sans maillot, comme je l'ai toujours pratiquée si les circonstances le permettent, c'est-à-dire sans provoquer personne, rien de plus naturel.

Quand ma compagne et moi nous sommes mis à l'eau puis nageant et s'approchant de l'autre bord de la rivière, nous furent apostrophés par une femme qui s'était installée entretemps avec un homme sur la rive en face. Nous nous sommes arrêtés pour mieux entendre ses vociférations, toujours immergés jusqu'au ventre. C'était proféré d'une manière très agressive contre le fait que nous n'étions pas habillés selon leur convenance. Nous avons répondu qu'ils n'étaient pas obligés de nous regarder et qu'il suffisait de regarder ailleurs, puis, nous nous sommes retirés vers notre rive pour arrêter cette altercation avant qu'elle ne dégénère. Il faut dire que le Gardon est large de plus de 50 m à cette endroit et il faut forcer le regard pour voir le sujet qui incarne pour certains une zone corporelle tabouisée.

Néanmoins, la femme a continué à nous crier après et au bout d'un moment elle est partie pour revenir avec deux hommes, s'est entretenus avec eux, nous montrant du doigt. Entre-temps je me suis remis à l'horizontale pour bouquiner, jusqu'à ce moment où ma compagne m'a indiqué qu'il y avait des gendarmes de l'autre coté s'adressant à nous.

Alors là, j'ai été très surpris sur le fait qu'un simple bain sans maillot dans un endroit tranquille et isolé puisse mobiliser les forces de l'ordre à la demande d'une personne dérangée par un corps nu au soleil, éloigné d'au moins de 50 m par une rivière. Les deux gendarmes m'ont demandé de venir, mais ils n'ont pas voulu m'en donner la raison. J'ai donc répondu que je ne viendrais pas s'ils ne me la donnaient pas. J'ai entre temps remis mon maillot de bain. Peu après, équipés d'un canoë, ils ont débarqués de notre côté et m'ont demandé de les accompagner pour un procès verbal. Je l'ai refusé et j'ai avancé que la nudité seule n'est pas un délit répréhensible, il n'y avait aucun geste provocateur ou sexuel dans notre comportement.

Je le savais, car là où j'habite, une mairie avait voulu interdire par arrêté municipal aux femmes de se baigner torse nu. A l'époque il y avait eu une mini-manifestation "rendez-vous torse nu" au plan d'eau municipal et les gendarmes, envoyés par le maire avaient constaté, conformément avec la loi, que cela ne constituait pas un délit et ce malgré l'arrêté municipal. J'ai participé à ce "rendez-vous torse nu" et à cette occasion on s'est informé un peu plus sur l'encadrement de la nudité par la loi. J'ai appris que pour qu'il y ait exhibition, il faut qu'il y ait "acte sexuel normal ou anormal commis sur soi-même ou sur autrui, gestes ou attitudes lascifs ou provocants".

Bref, après discussion et après avoir montré la légitimité de mon existence (les papiers) les gendarmes n'ont plus insisté pour que je les accompagne au poste. Avant de partir le "chef" a constaté que j'étais maintenant en maillot et que pour lui l'affaire était réglée. L'autre gendarme a remarqué que je pouvais me retirer encore un peu plus de la rive si je voulais continuer à me mettre et éviter des désagréments avec les personnes en face.

Malgré le fait que j'ai gardé après cette visite mon maillot, la femme en face ainsi que son compagnon ont continué de vociférer contre nous et de nous provoquer. On a réussi à n'y faire d'attention pour ne pas gâcher encore plus un après-midi de nos vacances. Le soir de retour chez nos copains, leur réaction a été d'être à moitié choqué et moitié amusé par cette manifestation de pudibonderie extrême.

Apparemment, la dame en face n'a pas été capable de surmonter une certaine rancune, car elle a porté plainte pour "exhibition sexuelle" et le substitut du procureur du parquet du tribunal de grande instance m'a convoqué, déjà au lendemain de l'audition à la gendarmerie, pour comparaître devant le tribunal correctionnel à Nîmes le 27 mai à 14h.

J'ai bien accepté le fait que je sois auditionné par la gendarmerie (malgré la manière avec laquelle cette audition a été faite), c'est leur travail si une plainte a été déposée. A la limite, je peux aussi accepter la prise de mes empreintes et de l'ADN pour rechercher d'éventuels antécédents dans le domaine des délits sexuels. Mais je ne peux pas nier ma stupéfaction sur la machinerie qui s'est mise en marche pour cette histoire. J'avais pensé que le procureur allait classer l'affaire sans suite, car pour moi ce n'était pas imaginable dans ce 21ieme siècle, en Europe occidental et de plus en France (le pays de la liberté déclarée et constitutionnelle), que ce fait divers puisse finir devant le tribunal. Mais non - c'est possible et il faut maintenant que cela serve pour parer à une régression vers un obscurantisme puritain.

Personnellement je ne me suis jamais privé de me baigner sans maillot si les circonstances étaient favorables, c'est-à-dire être éloigné convenablement des regards. Cela n'a jamais été une question de militantisme nudiste, tout simplement un comportement naturel et sans arrière pensée. J'ai essayé de l'expliquer au gendarme lors de l'audition, mais pour lui ce n'était que l'occasion de supposer qu'il était pour moi normal de me balader nu en ville.

Jamais jusqu'à maintenant j'ai eu le moindre problème avec mes "bains nu" et je pense encore aujourd'hui que c'est une simple question de bon sens et de tolérance. Mon beau-fils de 8 ans m'a dit, quand je l'ai informé de cette plainte, que la police va avoir beaucoup de travail s'il faut s'occuper de tous ceux qui se baignent nus sur la plage des Stes Marie de la mer où l'on a passé plusieurs fois nos vacances.

Il m'a fallu encaisser cette avanie. Dans un premier temps, je me suis senti attaqué en tant qu'individu, puis m'a été donné le bon tuyau de m'adresser à l'association APNEL (adhéré depuis!). J'ai alors compris qu'il faut se battre pour que les acquis concernant la liberté, aussi à titre individuel, ne reculent pas. Je sais qu'il n'y a jamais d'acquis définitifs, il faut les défendre à titre individuel comme collectivement. Et de cela je suis déterminé et en train de le faire.

PS : Avoir raison et avoir raison devant un tribunal n'est pas chose pareille. Avoir raison devant le tribunal coûte. Je n'ai pas une situation me permettant d'avancer les frais nécessaire à la défense. Mais au-delà de ma personne, je pense que c'est une aussi une question d'intérêt général de se battre devant la justice pour garder cette partie de notre liberté et de parer les forces de l'obscurantisme. Si vous-êtes d'accord vous avez la possibilité de participer à la cagnotte mise en place pour les frais de la justice, voici le lien :

http://bit.do/liberte-et-obscurantisme

Dans le cas où le montant de la cagnotte dépasse les frais, ce montant restant est versé comme don à l'association APNEL.

Message édité par : gilles / 23-04-2019 22:55

Message édité par : Denis / 04-03-2020 16:34

329 Réponses
gilles
Messages: 12037
Admin
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

L'APNEL et des membres comme Jacques Frimon (jfreeman) et Jean-Francois (Jeff87) ont tous les arguments pour que ton proces se passe bien.
Mieux que tous les avocats qui puissent traiter ce sujet
Et qui te defends ?
ton avocat a t'il contacté l'APNEL (Jacques Freeman et Jean-Francois) pour etre aidé ?

Le mieux aurait été de valider ton aide par l'apnel et que l'apnel mette en place la cagnotte pour ta cause et non l'inverse. Cela aurait eu beaucoup plus de poids

Message édité par : gilles / 24-04-2019 09:09

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Denis
Messages: 6709
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

En tout cas ton histoire présente un très grand intérêt, je me sens d'autant plus concerné que je pratique exactement de la même façon que toi, notamment avec ma femme, mon fils et sa fille l'année dernière le long du Verdon. Ton "cas" semble limpide, c'est un vrai cas d'école. Nous allons tous suivre cela de très près et ferons en sorte de faire la publicité qui convient.

Mais encore une fois et c'est l'occasion de le rappeler: adhérez à l'APNEL! C'est comme les assurances, c'est avant qu'il faut souscrire, pas après un sinistre!

.

Répondre
seni
Messages: 60
 seni
(@seni)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

Bonjour,
Creer une cagnotte pour les frais de justice n'est pas une mauvaise idée, surtout si le montant depasse les besoin et est reversé pour en aidé d'autre. Dans ton contrat d'assurance, responsabilite civile n'aurait tu pas une ligne defense et recours qui prendrait en charge une partie des frais d'avocat.

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

Denis
Messages: 6709
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans
Posté par: @seni

Dans ton contrat d'assurance, responsabilite civile n'aurait tu pas une ligne defense et recours qui prendrait en charge une partie des frais d'avocat. 

Non. Relis-toi: tu parles de responsabilité civile, or ici il s'agit de responsabilité pénale! :paf

.

Répondre
PhilE
Messages: 12639
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Si j'ai bien lu, ta femme et toi étaient nus, mais toi seul a été arrêté.
C'est bien cela?
Le "pourquoi moi et pas elle alors?" pourrait être un atout dans la défense.

Répondre

Achetez via amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

jean-mi77
Messages: 2959
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans
Posté par: @gilles

L'APNEL et des membres comme Jacques Frimon (jfreeman) et Jean-Francois (Jeff87) ont tous les arguments pour que ton proces se passe bien.
Mieux que tous les avocats qui puissent traiter ce sujet
Et qui te defends ?
ton avocat a t'il contacté l'APNEL (Jacques Freeman et Jean-Francois) pour etre aidé ?

Le mieux aurait été de valider ton aide par l'apnel et que l'apnel mette en place la cagnotte pour ta cause et non l'inverse. Cela aurait eu beaucoup plus de poids

Message édité par : gilles / 24-04-2019 09:09

 

J'ai reçu, comme tout adhérent je suppose, un mail de l'Apnel informant que le CA de l'Apnel a décidé de soutenir l'intéressé, qui a donc adhéré à l'association, celui-ci acceptant que sa mésaventure soit médiatisée.

Répondre
pem
Messages: 13
 pem
Premier message du sujet
(@pem)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

Merci pour votre soutien !

Je ne connaissais pas l'APNEL ou des autres associations naturistes jusqu'à cette "mésaventure", ce sont des copains qui m'ont donné ce bon tuyau. Comme expliqué dans "l'histoire", je n'avais jamais eu de problème avec ma manière de faire du naturisme. Malgré le fait que je vive depuis une vingtaine d'années en France je n'étais pas conscient que cela puisse déclencher une poursuite pénale par le procureur.

Dans ma jeunesse j'ai habité à Freiburg (Allemagne) et dans cette région il y a pas mal de gravières inondées, des lacs où l'on peut se baigner. Après soixante-huit et le courant de la libération des moeurs qui a suivi, le fait que l'on puisse se mettre au soleil et se baigner nu s'est répandu tout naturellement. Encore aujourd'hui il y a ceux qui se baignent avec maillot et ceux qui se baignent nu en toute liberté à ces endroits. Au début des années 70 ce n'était pas encore acquis. Je me rappelle un week-end où l'on avait été appelé à venir en masse à un lac parce que la police avait essayé d'embêter les baigneurs. Ils n'avaient pas avancé le fait qu'il y ait des baigneurs nus, mais l'utilisation de chemins non destinés à garer les voitures. Mais tout le monde savait que ce n'était en vérité qu'un prétexte pour agir contre la libération des moeurs.

Dans cette région paysanne à côté de Freiburg, ville universitaire, cette liberté était appréciée et défendue par une population très mixte, étudiants et paysannes, jeunes et moins jeunes confondus. Après une belle médiatisation et surtout après le fait que les gens aient continué malgré les menaces, il n'y a plus eu de problème, c'est resté libre.

Je suis tout à fait d'accord pour respecter les us et coutumes des différents pays. Jamais je n'oserai me baigner nu dans des pays comme l'Arabie Saoudite, au Vatican (en plus il n'y a pas de plage ...) ou me balader nu en ville, comme le gendarme l'a supposé dans l'audition. Mais je n'ai pas considéré la France comme un pays où le fait de se baigner nu dans un endroit reculé puisse être poursuivi pénalement.

J'ai (encore) confiance en la justice française pour qu'elle rejette cette atteinte à la liberté et je pense que le tribunal va voir l'absurdité de cette accusation. Mais comme je l'ai dit, avoir raison et avoir raison devant le tribunal, ce n'est pas pareil, ça coûte cher. Donc je compte sur la solidarité des esprits libres : http://bit.do/liberte-et-obscurantisme >

Message édité par : gilles / 24-04-2019 17:08

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

patrick80
Messages: 33
(@patrick80)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Les circonstances de cette mésaventure pourrait évoquer une sorte de guet-apens, de chasse aux nudistes organisée; comment se fait il que les gendarmes soient arrivés si vite sur les lieux, quelle version a pu leur être donnée pour dépêcher une équipe de toute urgence avec en plus un canoë ? est ce plausible pour le simple constat d'un couple qui se baigne nu dans un endroit isolé ? Y a t il eu des faits antérieurs dans la région qui pourraient apporter une explication ?

Répondre
jfreeman
Messages: 4075
VIP Parrainé
(@jfreeman)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

Le conseil d'administration a décidé de soutenir Peter qui se sent bien évidement humilié dans cette mésaventure.
En contrepartie, il accepte d'affronter et de médiatiser son histoire, pour lui et finalement pour nous tous.

Peter doit donc comparaître devant le tribunal correctionnel de Nîmes, le 27 mai 2019 à 14h...
Si vous êtes disponible à cette date et en ce lieu, pensez à venir pour le soutenir. C'est très important !
D'autres informations sur : https://www.apnel.fr/forum/viewtopic.php?pid=6826#p6826

Régulièrement, nous conseillons "les victimes de nudophobie", même dans le cas où elles ne sont pas adhérentes à l'APNEL.
Nous intervenons également auprès des commissariats, des mairies et des gendarmerie. Beaucoup d'affaires s'arrêtent ainsi par le dialogue.
Mais en ce qui concerne un éventuel soutien financier pour ester en justice, nous avons besoin de l'accord du conseil d'administration.
En l'espèce, le bureau pense que cette affaire est viable quant à son traitement juridique et médiatique.
Peter nous a confié copie des documents juridiques (passeport, convocations à la gendarmerie, au tribunal)
Les administrateurs de l'APNEL ont à répondre à la question suivante :
voulez-vous que l'association finance ce procès à hauteur de la moitié des dépenses ?
Nous aurons le résultats des votes dès demain...

Dans le même temps, nous avons conseillé à Peter de lancer un financement participatif dont je rappelle le lien :
http://bit.do/liberte-et-obscurantisme >
Par honnêteté, vous avez pu lire qu'il s'est engagé à reverser à l'APNEL un éventuel "trop plein" de financement pour assurer le soutien à d'autres victimes.

Message édité par : gilles / 25-04-2019 08:26

Répondre

Soutenez vivrenu quand vous achetez par l'intermédiaire d'amazon, cliquez c'est gratuit

Bruno_Chartreuse
Messages: 366
Confirmé
(@bruno_chartreuse)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Bonjour,
je donnerais, mais j'aurais préféré que la cagnotte soit lancée par l'APNEL et aille à cette dernière pour aider à financer le procès.
L'affaire Gille DE BACKER devrait inciter à plus de prudence.
Désolé Peter, je penses que tu es de bonne foi, mais par principe... "Chat échaudé craint l'eau froide"

Bruno (de Chartreuse), membre de l'APNEL

Répondre
PhilE
Messages: 12639
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans
Posté par: @Bruno_Chartreuse

Bonjour,
je donnerais, mais j'aurais préféré que la cagnotte soit lancée par l'APNEL et aille à cette dernière pour aider à financer le procès.
L'affaire Gille DE BACKER devrait inciter à plus de prudence.
Désolé Peter, je penses que tu es de bonne foi, mais par principe... "Chat échaudé craint l'eau froide"

Bruno (de Chartreuse), membre de l'APNEL
 

Gilles de Backer, c'est un peu le même cas que pour la relaxe (en Belgique) de Paul Dépré: prenons la relaxe, sans le bonhomme.

Je ne sais toujours pas pourquoi c'est lui seul et non lui et sa femme qui ont été arrêtés, puisqu'il semble que l'une et l'autre étaient nus.

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Page 1 / 25
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go