19 août 2022
Pénible! (policiers...
 

Pénible! (policiers municipaux faisant la chasse aux naturistes sur la plage de Kermer, 56, tolérée depuis des décennies)


PhilE
Messages: 13574
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

https://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/insolite-des-naturistes-du-morbihan-sommes-de-se-rhabiller-af8cc42a-149f-11ed-97a4-c5b726af28ec?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1uXbtwVLdstLf3R5y4VpYlnyQIZSZSKhcsp-eauu0LRyvfoPigL04O6Xc#Echobox=1659762998

 

Tolérés depuis des années sur une plage du Morbihan, des naturistes sont sommés de se rhabiller

​Depuis plusieurs jours, en ce début du mois d’août 2022, des agents municipaux de Saint-Gildas-de-Rhuys (Morbihan) effectuent des contrôles la partie naturiste de la plage Kerver. Les adeptes de cette pratique, pourtant tolérée depuis de nombreuses années dans cette zone, ne comprennent pas cette attitude des autorités.

Sur la plage de Kerver, entre Arzon et Saint-Gildas-de-Rhuys, la pratique du naturisme s’est imposée au fil des années.
Sur la plage de Kerver, entre Arzon et Saint-Gildas-de-Rhuys, la pratique du naturisme s’est imposée au fil des années. | ARCHIVES

 

Chaque semaine, Yannick Larher, habitant du Crouesty, à Arzon (Morbihan), se rend à la plage Kerver, à cheval entre sa commune de résidence et celle de Saint-Gildas-de-Rhuys. Après avoir traversé une petite forêt, il descend un escalier et tourne sur sa droite.

Là, il se déshabille pour se retrouver dans son plus simple appareil. Car sur cette étendue de sable, de plusieurs kilomètres de long, une partie d’environ 500 mètres est réservée aux naturistes. Et...

Il vous reste 80% de cet article à lire.

 

 Ce contenu est réservé aux abonnés.

 
5 Réponses
JeanYves22
Messages: 194
Nouveau
(@jeanyves22)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

La suite :

...

« D'un côté, il y a les gens en maillot, et de l'autre, ceux qui préfèrent ne pas en porter, résume simplement David*, habitué à fréquenter les lieux. Ce Vannetais a découvert le naturisme autour de 18 ans. « Ça fait 20 ans que je n'ai pas acheté de short de bain ! » D'avril à septembre, les adeptes se déshabillent, sans aucune gêne. « Curieusement, il y a moins de regards qu'ailleurs, assure le jeune homme. On est moins dévisagé. »

D'ailleurs, David soutient que le naturisme l'a aidé à « accepter son corps. Nous sommes tous égaux devant la nudité. »

« On ne gêne personne »

Sur les serviettes ou dans l'eau, le public se montre varié. « Il n'y a pas de ségrégation de forme, d'âge, de couleur, de religion ou que sais-je encore. » Simplicité, partage, convivialité et respect s'imposent, naturellement. Un petit paradis.

« Tout le monde se parle, sans se poser de questions. Il n'y a plus de critères sociétaux. »

En été, ils sont des centaines à s'installer sur cette côte. « En juillet et en août, on est bien 350, lance une Gildasienne. Il faut même venir tôt pour trouver de la place. »

Pourtant, à en croire les arrêtés municipaux, le naturisme est interdit sur la plage de Kerver. À Arzon, comme à Saint-Gildas-de-Rhuys. « Je ne comprends pas pourquoi on n'aurait pas le droit, soupire cette habitante. On ne gêne personne. »

En 13 ans, elle soutient n'avoir jamais vu le moindre dérapage. « C'est très calme. Ce n'est pas un lieu de rendez-vous pour échangistes. »

Une liberté précieuse

« Nous avons beaucoup de chance d'avoir cet espace, soutient David. D'où l'importance d'être respectueux. » Hors de question de regagner sa voiture en tenue d'Adam ou de s'égarer dans les bois.

« Dès qu'il est question de nudité, les gens pensent sexualité, regrette la Gildasienne. Cette démarche est naturelle pour moi. Je suis écolo, je mange bio. Ça a du sens de renouer avec la nature. »

Et pour ceux que ça dérange ? « Il y a des superbes plages partout ailleurs. Kerver, c'est très joli mais c'est exposé au vent. À Saint-Gildas, je connais des coins beaucoup plus agréables. »

Si la tolérance venait à disparaître, plusieurs baigneurs se disent déjà prêts à signer une pétition. « C'est une question de liberté. On ne dit pas : soyez tous naturistes ! Chacun est libre de faire ce qu'il veut. »

 

Répondre
1 Répondre
JeanYves22
Nouveau
(@jeanyves22)
Inscription: Il y a 11 ans

Membre
Messages: 194

Depuis plusieurs jours, en ce début du mois d’août 2022, des agents municipaux de Saint-Gildas-de-Rhuys (Morbihan) effectuent des contrôles la partie naturiste de la plage Kerver. Les adeptes de cette pratique, pourtant tolérée depuis de nombreuses années dans cette zone, ne comprennent pas cette attitude des autorités.

Chaque semaine, Yannick Larher, habitant du Crouesty, à Arzon (Morbihan), se rend à la plage Kerver, à cheval entre sa commune de résidence et celle de Saint-Gildas-de-Rhuys. Après avoir traversé une petite forêt, il descend un escalier et tourne sur sa droite.

Là, il se déshabille pour se retrouver dans son plus simple appareil. Car sur cette étendue de sable, de plusieurs kilomètres de long, une partie d’environ 500 mètres est réservée aux naturistes. Et ce, depuis plusieurs années.

Roland Tabard, maire d’Arzon et présent dans la commune depuis mon enfance, ​affirme que cette plage, dite des naturistes, a toujours eu cette partie de plage. Il y a toujours eu des naturistes. Et dans le temps, ça a été plus ou moins accepté, toléré.

Près de 280 signatures pour la pétition

Seulement voilà, depuis plusieurs jours, en ce début du mois d’août 2022, les centaines d’usagers naturistes de la plage Kerver ont une visite inhabituelle, matin et soir : Les agents municipaux de Saint-Gildas-de-Rhuys demandent aux gens de se rhabiller. Nous n’avons pas plus d’explications que cela​, relate le retraité de 77 ans.

Bien que les autorités ne les verbalisent pas, l’originaire du Finistère ne cache pas son amertume : Je suis naturiste depuis mon enfance et cela fait 38 ans que je viens ici. Je ne comprends pas l’attitude des policiers.

Une pétition a alors été lancée par un couple, demandant que la pratique du naturisme soit tolérée, que ça reste comme tel​, décrit Yannick Larher. Lorsqu’il a apposé sa signature sur le papier, jeudi 4 août 2022, 280 personnes l’auraient déjà précédé. Et à partir de 300 signatures, la pétition sera présentée au maire​, prévient-il.

La municipalité de Saint-Gildas, visée par la pétition, n’a pas répondu à nos sollicitations à l’heure actuelle.

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

gilles
Messages: 12306
Admin
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

La mairie est en faute dans le même cas de figure que pour la plage d'Hendaye. Sur le site https://www.arzon.fr/la-surveillance-des-plages-et-reglementation/   on peut lire

 

Naturisme et nudisme

La pratique du nudisme et du naturisme est formellement interdite sur l’ensemble des plages de la commune.

Et s'il s'agit donc d'un arrêté municipal et son article 8

https://www.arzon.fr/medias/2022/06/arrete_surveillance-Kerver-2022-216.pdf

il peut être attaqué au même titre que celui de référence pour la plage de Quend

https://www.seban-associes.avocat.fr/annulation-par-le-tribunal-administratif-damiens-dun-arrete-anti-naturiste-pris-par-le-maire-de-quend/

 

Répondre
Denis
Messages: 7150
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

En même temps, ce n'est pas certain que l'arrêté puisse être attaqué sur la base de celui de Quend car contrairement à ce dernier, l'interdiction ne porte que sur une fraction de la plage, principalement la zone surveillée (qui est sans doute assez réduite) et éventuellement "les abords immédiats". Rappel du titre:

 

Arrêté 2022-216
Portant réglementation de la surveillance
de la plage de Kerver et de ses abords immédiats.

 

Il n'est pas courant de surveiller une zone naturiste, donc les habitués qui se mettent à l'écart peuvent légitimement tomber le maillot si c'est l'usage, par conséquent les agents municipaux ont outrepassé leur fonction en faisant comme si l'arrêté n'était pas limité à la zone surveillée.

 

Je suggère donc (c'est facile à dire, certes, mais en tout cas c'est ce que personnellement je ferais) de continuer à y aller et à se baigner nu, et en cas de contravention (on ne risque donc presque rien puisque ce n'est pas pénal) on peut contester en arguant que l'arrêté ne précise pas la zone où c'est interdit, qui ne peut pas être sur la totalité de la commune.

 

Répondre
1 Répondre
jean-mi77
Confirmé
(@jean-mi77)
Inscription: Il y a 11 ans

Membre
Messages: 3551

@denis Les "abords immédiats", c'est jusqu'à combien de mètres ? Cela doit être précisé, sinon ça n'a aucune valeur (comme "un certain temps" pour le Fut du canon, pour les anciens).

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go