30 septembre 2022
Relations sexuelles...
 

Relations sexuelles dans les lieux publics au Mexique

Page 1 / 2

PhilE
Messages: 13706
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

J'ai préféré le mettre dans la rubrique Naturisme et droit, mais libre aux modérateurs de le changer de rubrique.

Sans pour autant en faire de même en France (je ne suis pas pour la légalisation des relations sexuelles dans les lieux publics, mais en revanche pour qu'il y ait des lieux ouverts et indiqués, où ça serait possible. Ainsi, les amateurs de sexe en plein-air et/ou à plusieurs (les mélangistes, que ça s'appelle) y trouveraient leur compte sans gêner personne puisque les lieux étant signalés, n'y iraient que les volontaires), je souscris au principe que si l'on veut que la police se concentre sur les délits et crimes les plus importants, il ne faut pas qu'ils perdent leur temps pour des broutilles.

Ma position personnelle:
exhibition sexuelle (la vraie: actes sexuels en public dans un lieu volontairement non-isolé, masturbation, ou exhibition genre "j'ouvre mon manteau") = délit.
Nudité simple dans un lieu visiblement non-approprié (dans la rue etc.) = contravention simple.
Nudité simple dans un lieu isolé ou un lieu se prêtant à la bronzette, à la baignade, à condition de ne pas adopter un comportement provocant (aller se mettre en plein milieu des gens etc.) = légalité.

Quand je vois qu'à Périgueux, pour retrouver le randonneur nu finalement relaxé, on avait envoyé rien moins qu'un hélicoptère :#.
(C'est au moins des centaines d'Euros, peut-être des milliers, que ça coûte, de faire voler un hélico, avec le pilote et les gendarmes et toute la logistique qui va avec).

Nous vivons toujours sous forte menace terroriste, la délinquance et la criminalité restent à un niveau élevé, et on envoie les policiers et gendarmes arrêter des gens qui sont nus, simplement nus sans rien faire que ce soit :#.

La prochaine fois que les gendarmes, les policiers, les tribunaux, se plaindront de leur manque de moyens, il faudra leur faire lire l'article mexicain et leur dire "si au moins vous ne perdiez pas votre temps à emmerder les Français!" (là, je cite Pompidou).

https://fr.yahoo.com/news/au-mexique-ville-guadalajara-va-223000197.html

Au Mexique, la ville de Guadalajara va tolérer les relations sexuelles dans les lieux publics
Le HuffPost La rédaction du HuffPost,Le HuffPost mer. 22 août 00:30 UTC+2

Au Mexique, la ville de Guadalajara va tolérer les relations sexuelles dans les lieux publics.

INSOLITE - Voici sans aucun doute une étrange manière de soulager les forces de l'ordre. À Guadalajara, dans l'ouest du Mexique, le conseil municipal a estimé que la police locale était trop occupée à répondre à des tâches d'importance mineure, et qu'elle ne disposait plus de suffisamment de temps pour les "crimes sérieux".

Alors il a voté une série de réformes, parmi lesquelles la réécriture d'un article de loi régissant les "actes allant à l'encontre de la dignité et de la coexistence sociale". Une décision qui assouplit très largement la législation en vigueur au sujet des actes sexuels et autres actes d'exhibitionnisme ayant lieu en public.

À partir de maintenant, "les rapports sexuels et les actes d'exhibitionnisme de nature sexuelle ayant lieu sur la voie publique ou dans des lieux publics, les espaces inoccupés, les centres de loisirs, l'habitacle des voitures ou des espaces visibles de l'extérieur demeureront des délits uniquement à la demande de citoyens." En clair, sans délation, ces différents actes seront tolérés par la police.

Au-delà de la volonté de permettre aux policiers de se concentrer sur "des crimes et délits sérieux", le politicien qui a déposé cette proposition de réforme compte lutter contre une autre dérive. Selon lui, la version précédente du texte de loi était trop fréquemment utilisée par les forces de l'ordre pour mettre des amendes abusives et extorquer de l'argent à des couples "affichant trop clairement leur amour en public".

13 Réponses
alterego94
Messages: 1341
Nouveau Parrainé
(@alterego94)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Bonjour PhilE, bonjour à tous,

Houla PhilE tu vas fort là... 😀 😀 😀 Et pourquoi te sens-tu obligé de donner ta position, hein ? 😀 😀 😀 Il n'y a pas eu d'attaque... Enfin pas encore... 😀 😀 😀

Je continue dans la légèreté même si le sujet n'est pas si léger que cela...(si on laisse de côté le problème de surmenage des représentants de l'autorité...)

Question à la noix : qu'est-il préférable de voir (par hasard) un couple faisant l'amour dans un parc public (allez pour faire plaisir à PhilE disons un peu caché derrière un gros buisson :-D) ou 3 lascards en train d'en tabasser un quatrième ? (mais derrière ce même buisson hein ? ;))

Plus sérieusement, s'il y a des militants à la libre nudité, partout et sans provocation ni vulgarité pourquoi n'y aurait-il pas des militants pour le droit à faire l'amour en public ou se caresser intimement en public de manière légale ?

Faut-il encore s'entendre sur mes termes "provocation" et "vulgarité"... D'où la complexité à définir, limiter ou modifier des règles sociétales...

Merci PhilE pour ce sujet...

Message édité par : alterego94 / 23-08-2018 23:13

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

jean-mi77
Messages: 3617
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans
Posté par: @PhilE

Au Mexique, la ville de Guadalajara va tolérer les relations sexuelles dans les lieux publics.

(...)

À partir de maintenant, "les rapports sexuels et les actes d'exhibitionnisme de nature sexuelle ayant lieu sur la voie publique ou dans des lieux publics, les espaces inoccupés, les centres de loisirs, l'habitacle des voitures ou des espaces visibles de l'extérieur demeureront des délits uniquement à la demande de citoyens." En clair, sans délation, ces différents actes seront tolérés par la police.

(...)
 

C'est également le cas en France. L'article 222-32, pour elliptique qu'il soit, précise bien que l'exhibition sexuelle doit être "imposée à la vue d'autrui". Si vous tombez par hasard dans le nature sur un couple qui batifole, que vous en êtes surpris mais que vous estimez ne pas être lésé (même si vous ronchonnez in petto, "pourraient faire ça ailleurs"), vous ne faites pas de signalement. Donc on ne vous a rien "imposé", vous finissez par l'accepter, et peut-être même par y prendre de l'agrément. Donc pas de délit.

C'est le moyen qui a été retenu par le tribunal de Périgueux. La brave dame délatrice exerçant de son propre chef la police des moeurs était partie vérifier s'il n'y avait pas de nudiste dans le coin. C'est donc elle qui est allée vers notre ami nu, et non lui qui lui a "imposé" sa nudité. Le fait d'être dans un lieu public ne suffit pas à la commission de l'infraction, et c'est ce que la ville de Guadalajara a signifié.

Répondre
alterego94
Messages: 1341
Nouveau Parrainé
(@alterego94)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Pour redevenir sérieux sur l'affaire du tribunal de Périgueux la "brave dame délatrice" comme le souligne ironiquement JM77, a été l'incarnation d'un comportement lamentable et la vie m'a souvent malheureusement prouvé que ce genre de personne "pointent" aux abonnés absents quand réellement il faut intervenir et prévenir les autorités...

Je ne sais pas ce que la ville de Guadalajara a voulu signifié mais cela ne réduit pas les difficultés que rencontrent les naturistes libres en France ou même en Espagne, car sur une plage de Barcelone, j'ai moi-même été prié poliment mais sûrement (guardia à vélo) d'aller me faire bronzer nu sur la plage prévue...Ou de me rhabiller.

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

jacques_gana
Messages: 4169
Moderator
(@jacques_gana)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans
Posté par: @jean-mi77

Si vous tombez par hasard dans le nature sur un couple qui batifole, que vous en êtes surpris mais que vous estimez ne pas être lésé (même si vous ronchonnez in petto, "pourraient faire ça ailleurs"), vous ne faites pas de signalement. Donc on ne vous a rien "imposé", vous finissez par l'accepter, et peut-être même par y prendre de l'agrément. Donc pas de délit.

Tiens, une citation d'Emile Littré 😉
Un jour qu'il lutinait sa bonne, Madame Littré poussa la porte et s'écria : « Ah, monsieur, je suis surprise ! » Et le regretté Littré, se rajustant, lui répondit : « Non, madame, vous êtes étonnée. C'est nous qui sommes surpris. »

Répondre
PhB
Messages: 594
 PhB
(@phb)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Pour moi, la simple nudité devrait être "libérée" raisonnablement.

Toute autre activité nue et en rapport avec le sexe pourrait être autorisée sur un lieu public si le lieu est clos et signalé c'est à dire si l'on ne peut pas s'y trouver par hasard.

Ça me semble évident.

Perso voir des gens qui se tripotent sur une plage naturiste alors que je suis avec mes petits enfants, ça me dérange. Et qu'on ne vienne pas me demander ce que je fais là avec des enfants, ça me fâcherait grave !

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

jean-mi77
Messages: 3617
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans
Posté par: @jacques_gana

Posté par: @jean-mi77

Si vous tombez par hasard dans le nature sur un couple qui batifole, que vous en êtes surpris mais que vous estimez ne pas être lésé (même si vous ronchonnez in petto, "pourraient faire ça ailleurs"), vous ne faites pas de signalement. Donc on ne vous a rien "imposé", vous finissez par l'accepter, et peut-être même par y prendre de l'agrément. Donc pas de délit.

Tiens, une citation d'Emile Littré 😉
Un jour qu'il lutinait sa bonne, Madame Littré poussa la porte et s'écria : « Ah, monsieur, je suis surprise ! » Et le regretté Littré, se rajustant, lui répondit : « Non, madame, vous êtes étonnée. C'est nous qui sommes surpris. » 

Je vois que nous avons des lettrés sur le site. J'en suis fort étonné :).

Répondre
PhilE
Messages: 13706
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans
Posté par: @jean-mi77

Posté par: @jacques_gana

Posté par: @jean-mi77

Si vous tombez par hasard dans le nature sur un couple qui batifole, que vous en êtes surpris mais que vous estimez ne pas être lésé (même si vous ronchonnez in petto, "pourraient faire ça ailleurs"), vous ne faites pas de signalement. Donc on ne vous a rien "imposé", vous finissez par l'accepter, et peut-être même par y prendre de l'agrément. Donc pas de délit.

Tiens, une citation d'Emile Littré 😉
Un jour qu'il lutinait sa bonne, Madame Littré poussa la porte et s'écria : « Ah, monsieur, je suis surprise ! » Et le regretté Littré, se rajustant, lui répondit : « Non, madame, vous êtes étonnée. C'est nous qui sommes surpris. » 

Je vois que nous avons des lettrés sur le site. J'en suis fort étonné :).  

Littré était lettré, en effet (et le restait, même quand il était sans effets).

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

samirbouss
Messages: 34
(@samirbouss)
Membre
Inscription: Il y a 4 ans

En fait de manière générale dès qu'il y a des passants qui constatent quelque chose dans l'espace public, soit ils passent leur chemin, soit ils s'y intéressent plus ou mois ou soit ils appellent les forces de l'odre, à tort ou à raison !

Mon avis est que s'ils ne sont pas vraiment dérangés ou vraiment dans l'incapacité d'ignorer les faits, ils devraient en rester là, point barre. Mais d'autres appellent les autorités pour tout et pour rien. Que peut on y faire ? Pour la nudité et ce qui tourne autour, c'est la même chose.

Répondre
PhilE
Messages: 13706
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans
Posté par: @samirbouss

En fait de manière générale dès qu'il y a des passants qui constatent quelque chose dans l'espace public, soit ils passent leur chemin, soit ils s'y intéressent plus ou mois ou soit ils appellent les forces de l'odre, à tort ou à raison !

Mon avis est que s'ils ne sont pas vraiment dérangés ou vraiment dans l'incapacité d'ignorer les faits, ils devraient en rester là, point barre. Mais d'autres appellent les autorités pour tout et pour rien. Que peut on y faire ? Pour la nudité et ce qui tourne autour, c'est la même chose.  

Je ne parle pas ici de la question de la nudité, je m'exprime d'une manière générale: on peut fort bien appeler les forces de l'ordre alors qu'on n'est pas soi-même directement concerné.
Si je vois quelqu'un voler ou dégrader une voiture (par exemple), dois-je me dire "bah, tant que ce n'est pas la mienne"?
Autre exemple, je peux me dire "bon, ils vendent leur came, peu m'importe, je ne suis pas obligé de la leur acheter, pas obligé de la fumer, pas obligé d'observer leur trafic".

Et pour être plus précis avec l'exhibition sexuelle: si je vois par exemple un couple s'envoyer en l'air au beau milieu d'un lieu naturiste, je pourrais être le vieux schnock qui alerte. Pourquoi? Parce que sinon, il faut dire adieu au naturisme dans un tel lieu.
Pourtant, dans l'absolu, voir un couple prendre du bon temps ne me choquerait nullement.

Pour revenir à un cas plus général: je trouve dangereux de s'en remettre à la seule police. Plutôt que de mettre des policiers derrière chaque Français ou de mettre des caméras de surveillance partout, je préfère espérer une certaine responsabilisation de la population.

Je parlais avec mon frère de la Suisse (où je suis passé cet été, lui aussi), et du fait qu'on ne voit pas un papier, pas un mégot, pas une canette de bière sur les trottoirs.
La Suisse a 5 fois moins de policiers par habitant que la France.
Jeter un papier par terre, c'est 80FS (~60EUR) d'amende. Or je pense que très peu d'amendes sont infligées: si quelqu'un jette un papier, tous les regards se tournent sur lui.
Si quelqu'un voit un papier qui traine par terre, il le ramasse et le jette à la poubelle (geste que j'ai enseigné à mes enfants).
Et mon frère me disait qu'il a vu un sac en plastique emporté par le vent, quelqu'un courir pour le rattraper, puis aller voir la personne d'où le sac en plastique était parti, et qui ne s'en était pas aperçu, pour le lui rapporter au cas où elle en aurait besoin.

En France, quand je vois quelqu'un qui jette mégot, papier, canette par terre, je lui demande si dans son salon il en fait autant.
"T'es qui toi? t'es flic?".
Ou alors, je le rapporte, "Madame, vous avez perdu quelque chose", et la dame en question, pensant à son téléphone, son porte-monnaie, ses clefs, commence à me remercier, et ensuite, n'ose piper mot quand je lui tend son paquet de clopes ou son emballage.

Plutôt qu'une société fliquée, je préfère espérer le civisme.
Mais dans certains cas, même si on n'est pas concerné, il faut quand même intervenir, parce que quand on laisse tout faire, après, ça fait monter les extrêmes, ça génère des souhaits de société totalitaire.

Dernier exemple: j'avais, il y a une quinzaine d'années, un voisin, policier de son état, que j'entendais parfois gifler ou boxer sa femme. Que faire? Je ne suis pas du genre à me mêler de la vie de mes voisins.
Eh bien, j'ai sonné à la porte ... pour leur demander de faire moins de bruit.
Je pense que le voisin a dû se sentir un peu con. Le fait est que ça l'a quand même calmé, après, je les ai entendu se disputer, mais uniquement verbalement, et même en se calmant.

Message édité par : PhilE / 09-09-2018 17:05

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

jean-mi77
Messages: 3617
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

Le texte de Phil ci-dessus me fait penser aux motocyclistes (un motard, c'est un fonctionnaire de l'administration, policier, gendarme, douanier, etc., dont les fonctions nécessitent l'usage d'une moto des domaines), qui vous doublent par la droite, vous font des queues de poisson, etc. Parfois, rarement, il en est un qui vous suit sagement, ne roule pas plus vite que ce qui est autorisé, un vrai ovni dans la planète motocycliste : la plupart du temps, son véhicule a une plaque allemande.

Le dernier paragraphe, celui sur le policier, me rappelle un ancien voisin, policier lui aussi, qui faisait des travaux chez lui, perçant, clouant, etc., le dimanche après-midi. Ma maison était jumelée avec la sienne. A six heures du soir, n'y tenant plus, je me suis permis de lui apporter la circulaire préfectorale sur les jours et heures où l'on peut faire du bruit. Il l'a pris de haut. Je lui ai répondu que son métier était de faire appliquer la loi. "Ah bon alors, demain matin à 7 heures ?" "Pas de problème, ai-je répondu." Il s'est calmé.

Répondre
PhilE
Messages: 13706
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans
Posté par: @jean-mi77

Le texte de Phil ci-dessus me fait penser aux motocyclistes (un motard, c'est un fonctionnaire de l'administration, policier, gendarme, douanier, etc., dont les fonctions nécessitent l'usage d'une moto des domaines),  

J'ignorais la distinction entre motards et motocyclistes.
Ainsi, l'association des "motards en colère" ne regroupe que des fonctionnaires des forces de l'ordre? :#

(Wikipedia: Un motard, ou motocycliste, est un conducteur de moto (le nom administratif étant motocyclette). Les conducteurs de side-car, de trike et les pilotes de compétition peuvent également porter ce nom. Par extension, cette désignation est donnée aux personnes disposant des attributs propres aux motards : tenue, attitude et appartenance à un groupe particulier, sans être nécessairement pilote de moto. )

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Page 1 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go