12 mai 2021
Vendée : il se prom...
 

Vendée : il se promène nu dans son jardin et finit à la barre du tribunal


PhilE
Messages: 11837
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

Et voilà un bonhomme que, vu son comportement par ailleurs, nous ne pouvons pas défendre !-(

https://actu.fr/pays-de-la-loire/la-roche-sur-yon_85191/vendee-il-se-promene-nu-dans-son-jardin-et-se-retrouve-a-la-barre-du-tribunal_41289313.html

 

Par Marine Certain Publié le 23 Avr 21 à 11:05
Mercredi 22 avril, un homme a été jugé pour exhibitionniste par le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon (Vendée). La victime, sa voisine, a porté plainte en juin 2020 pour exhibition sexuelle et tapage injurieux.

 

Elle a déclaré que son voisin s’est mis nu sur sa terrasse et sa fille l’a aperçu par la fenêtre. Il a aussi fait des allers-retours dans son jardin, les poings sur les hanches, et s’est même arrêté quelques secondes devant elle et sa fille.

Son voisin a également passé sa tondeuse et son motoculteur très souvent, en faisant du bruit pour les déranger. Il y a aussi eu des insultes récurrentes.

À lire aussi

Vendée : des gens du voyage poursuivis pour avoir revendu 61 tonnes de métaux
« Un lieu privé, mais accessible au regard »
Lors de son interrogatoire, le prévenu, absent à l’audience, a reconnu faire marcher son motoculteur et énerver son chien pour déranger ses voisins.

Il a également déclaré qu’il se mettait « nu sur sa terrasse » mais qu’il n’était « pas à la vue » du voisinage. Pour lui, il n’y a pas eu d’exhibition.

Ce qu’a contredit la procureur : il était dans « un lieu privé, mais accessible au regard », il y a bien eu infraction.

Si depuis le dépôt de plainte, il n’y a pas eu d’exhibition et de tapage, les insultes ont continué.

Mon mari ne peut plus sortir de la maison. On est obligé de rester avec les enfants, ils ont peur.

Un conflit de voisinage depuis quatre ans
Selon l’avocat du prévenu, cette affaire s’inscrit dans « un conflit de voisinage qui dure depuis quatre, cinq ans ».

À lire aussi

Vendée : adepte des relations sexuelles de soumission, l’ex militaire de La Roche-sur-Yon avait contraint et violenté sa compagne
Condamné une première fois à 575 € d’amende, le prévenu a fait opposition. La procureur a requis 700 € d’amende pour exhibition, ainsi que 100 € pour tapage.

Ce à quoi se sont ajoutés les 1 500 € de dommages et intérêts demandés par les victimes.

Le délibéré sera rendu le 29 avril 2021.

5 Réponses
loutre_27
Messages: 1775
Confirmé
(@loutre_27)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Conflit de voisinage qui dure, si la nudité n'est apparue qu'en 2020 comme le laisse penser l'article, c'est au minimum de la provocation. Dans tous les cas, le manque de dialogue est évident.

Répondre
GUY49
Messages: 1310
Assidu
(@guy49)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

Bonjour,

Première erreur que cet homme à commise,c'est qu'il aurait pu demander à sa voisine si le fait qu'il

se mettrait nu dans son jardin,ça la dérangerait et si c'était" NON " alors,il ne devait pas le faire.

Manque de communication au départ par cet homme et triste convivialité entres voisins dans l'avenir.

Répondre
Laffarge
Messages: 84
(@laffarge)
Membre
Inscription: Il y a 4 mois

Bonjour

Quelqu'un a t il le verdict rendu ?

Merci 🙂

Au-delà de cette demande j'aimerais bien savoir quelles preuves concertes et factuelles ont elles été produites au tribunal ?

En général une simple affirmation est loin d'être suffisante.

Répondre
1 Répondre
timbuktu
Assidu
(@timbuktu)
Inscription: Il y a 2 ans

Membre
Messages: 826

@laffarge

Au-delà de cette demande j'aimerais bien savoir quelles preuves concertes et factuelles ont elles été produites au tribunal ?

Par exemple des photos, le témoignage d'autres voisins, un constat par la police municipale (ou un huissier) à partir du domicile du plaignant.

Il a également déclaré qu’il se mettait « nu sur sa terrasse » mais qu’il n’était « pas à la vue » du voisinage. Ce qu’a contredit la procureur : il était dans « un lieu privé, mais accessible au regard ».

Ou des contradictions dans les aveux du prévenu, comme relevé par le procureur.

Répondre
Denis
Messages: 6303
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans
Posté par: @laffarge

Au-delà de cette demande j'aimerais bien savoir quelles preuves concertes et factuelles ont elles été produites au tribunal ?

En général une simple affirmation est loin d'être suffisante.

En effet, mais ce qui est suffisant c'est que dans la  plupart des cas la personne concernée ne ment pas et reconnaît avoir été nue à certains moments, d'une part parce quand on défend le fait que c'est naturel il n'y a aucune raison d'en avoir honte et aussi parce que le mensonge, si par recoupement ou autres témoignages était avéré, aggraverait très certainement la peine puisque le parquet ne manquerait pas de relever que le prévenu était conscient de la "gravité" de son acte puisqu'il a tenté de le dissimuler.

 

 

Répondre
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go