26 mai 2024
idées (´´guide``) p...
 

idées (´´guide``) pour faire déshabiller un ado' et lutter contre la textilisation abusive des espaces nudistes et naturistes

8 Messages
5 Membres
3 Reactions
712 Vu
Messages: 13
Premier message du sujet
(@nudea)
Membrine
Inscription: Il y a 2 mois

Bonjour, le but de cette discussion n'est pas de relancer le débat mais plutôt de reformuler et synthétiser tout ce qui a été dit et y rajouter une ou deux idées personnelles.

Mise au point : je parle bien du fait que l'ado' se dénude ou non, pas du fait qu'il vienne en centre naturiste ou non. Cela est un autre problème, je me place dans le cas de figure où il vient (et donc où il l'a accepté j'espère car si on le force à venir ça risque plutôt d'entretenir son blocage à la nudité, c'est une mauvaise idée).
Je n'ai pas employé l'écriture inclusive car ça aurait été trop lourd mais je parle biensûr des ado's filles aussi bien que garçons.

— Tout d'abord discutez avec votre ado' lors de la préparation des vacances pour comprendre l'origine de son blocage.
Si il est vraiment en difficulté avec son corps, complexe trop de son apparence alors n'insistez plus car forcer pourrait lui occasionner une expérience traumatisante et évidemment ce n'est pas le but. La nudité n'est pas pour lui pour le moment, on ne peut que l'accepter.
Dans les autres cas il est légitime de ne pas laisser le choix de jouer le jeu car le non-respect de la nudité impacte tout le centre naturiste.
Il faut lui faire comprendre l'importance de la rigueur de cette règle car si on fait une exception on en fera une myriade et ce sera plus du naturisme.

Car parfois les ado's ont besoin d'être poussés en avant et rien ne se fera si on ne force pas les choses. Les ordres ne sont pas toujours mauvais, mais pas les ordres bruts et normatifs : les ordres intelligents et justifiés. Ce serait dommage de lui faire rater une expérience qu'il adorerait juste car on n'aurait pas su lui faire comprendre l'intérêt de la règle de la nudité ou qu'on aurait laissé ses peurs ou refus de principes le dominer alors que les peurs sont faites pour être affrontées... S'il n'essaye pas il ne saura jamais vraiment.

Rester habillé en camp naturiste c'est rester en zone de confort, une zone de confort n'est jamais une bonne chose mais c'est dur d'en sortir sans intervention extérieure d'où l'intérêt de ne pas lui laisser le choix s'il n'a pas de souffrance psychique liée à son physique. Parfois avoir le choix embrouille et c'est pratique et aidant de ne pas l'avoir.
Si on est toléré habillé c'est trop tentant de ne jamais franchir le pas : c'est justement cela qu'il faut éviter. ``Alors ce sera nudité non-négociable, mais tu verras tu seras rapidement très bien on te parle d'expérience, et si jamais tu te sentais vraiment trop mal alors là tu aurais droit à une exception vestimentaire biensûr.´´

— Lors de la négociation (donc seulement si le problème n'est pas un mal-être lié à son corps) dites à votre ado' que le naturisme est une aventure exceptionnelle, une expérience riche, une tranche de vie rare pleine de partages et d'apprentissages... Que ce n'est pas simplement le fait de vivre nus (nudisme). Qu'il a de la chance de pouvoir partir avec vous. Que beaucoup de monde dans divers pays connaît la valeur de cette pratique ou plutôt de ce mode de vie. Et qu'on se sent rapidement beaucoup mieux nu quand on est au milieu de personnes nues. C'est plus naturel, ça vient spontanément. Cet argument devrait le rassurer légèrement.
Il faut qu'il comprenne qu'on est en train de lui offrir quelquechose de vraiment bien, non pas qu'on souhaite lui faire pression pour lui faire accepter une chose sans intérêt ou mauvaise pour lui. Qu'il se rende compte qu'il n'a pas encore toute la vision large de cette question.

Mais dites-lui aussi que cette nudité est une question de respect pour les autres naturistes, que c'est très pénible pour beaucoup d'entre eux de se retrouver au milieu de personnes qui ne jouent pas le jeu surtout que cela risque souvent de faire un appel à ce que d'autres en fassent autant et donc détruit l'ensemble de l'expérience. Que ça finirait par ne plus être naturiste pour personne.
Dites-lui que la nudité stricte est non-négociable pour ces raisons et que sinon ça reste préférable pour tout le monde de viser des vacances non-naturistes plutôt que de faire les choses à moitié (ou moins) sinon il n'y a là aucune expérience, on passe à côté et c'est vain.
Il faut qu'il comprenne l'intérêt et la justification de la règle de nudité obligatoire pour tous : c'est ce qui lui permettra de l'accepter.

Si votre ado' est très frileux à l'idée de se déshabiller mais accepte de s'essayer un peu lui aussi à cette nudité dites-lui que ça ne devra pas être occasionnel quand il est d'humeur mais aussi souvent qu'il le peut par rapport à ses propres limites psychologiques, car il n'y a que par la répétition que ça pourra marcher pour lui. Que répéter est une condition du succès, qu'il ne se sentira jamais bien nu s'il ne le fait qu'une heure par semaine.
Qu'il doit s'astreindre à cet effort régulier aussi par respect des autres un peu comme les sourds (qui le peuvent) s'astreignent à parler quand ils sont entourés de gens ne maîtrisant pas la langue des signes.

— Si votre ado' est déterminé[e] à ne pas se déshabiller alors ne l'emmenez pas : renoncez aux vacances naturistes ou partez seul[s].
Après tout ça n'a pas d'intérêt pour lui de se retrouver au milieu de personnes nues si ça ne correspond pas à sa philosophie et ce ne serait pas agréable pour les autres naturistes de se retrouver avec une personne habillée de plus (Si tout le monde fait comme ça...) et probablement désagréable pour vous aussi de vous retrouver pris[e] entre deux feux dans cette tension...
Emmener un non-naturiste ne rapporte rien à personne et au final désavantage tout le monde. En plus cela entretient l'idée que les non-naturistes aient une place dans les villages naturistes, ce n'est pas une bonne chose.

— Idée venant de moi : si vous établissez avec certitude que votre ado' a une véritable envie d'essayer l'expérience naturiste mais ne s'en sent vraiment pas capable à un point plus fort que lui alors suggérez-lui l'autohypnose ou même l'hypnose pour dédramatiser les causes de son appréhension et se rassurer quant à la perspective de tenter l'aventure.

— Idée personnelle : si votre ado' (c'est d'ailleurs valable pour les autres de vos proches) ne se sent vraiment pas de se déshabiller mais a une véritable bonne volonté de s'acclimater au naturisme petit à petit et tient à vous accompagner en vacances alors emmenez-le mais interdisez-lui formellement le maillot et le short ou tout ce qui est classique chez les non-nudistes non-naturistes car cela marque une grande différence psychologiquement.
Tout ce qu'il pourra porter pour se cacher sera des accessoires vestimentaires originaux hors norme, accessoires de déguisement etc... Ou à l'extrême limite un t-shirt très long et vraiment rien d'autre. Et pas mal déchiré si possible, ça fait plus sauvage et plus rebelle et plus stylé.

Ça me semble important car c'est ça qui va marquer le coup de l'ouverture au naturisme, c'est ça qui va tout de même implanter le ˣnon à la norme vestimentaireˣ. Car sinon ça reviendrait seulement à être non-naturiste au milieu de naturistes... Ce qui ferait plus laxiste. Au-moins l'ado' se saura être déjà dans un mode naturiste malgré son autorisation exceptionnelle de cacher son corps. Il faut qu'à défaut d'être ‾je n'ai pas de vêtements‾ le message soit ‾je n'ai pas de vêtements normaux, je suis dans l'exception‾, ça fait une part de chemin de compromis faite de chaque côté...

C'est également important pour les autres naturistes car au lieu de voir simplement des personnes habillées autour d'eux ils verront des personnes qui ont rejeté les vêtements classiques et qui montrent sur elles qu'elles ont vraiment une bonne raison de ne pas être nues et donc qu'elles acceptent déjà de devoir jouer le jeu même si elles ne le font pas encore. Ça montre une intention, ça change tout.
C'est déjà un grand pas de pouvoir dire ‾Ouste !‾ aux vêtements de vacances habituels, et comme ça la porte ne sera pas fermée à un potentiel futur naturiste de bonne intention.

— Autre idée personnelle si vous êtes mal à l'aise en présence de gens habillées sur un lieu naturiste peu importe leur tranche d'âge : au moment où vous en apercevez une qui va croiser votre chemin mettez une main cachante sur la partie intime et l'autre bras pour cacher la zone de la poitrine {si vous avez quelquechose à cacher} ou alors mettez une serviette devant vous pour cacher ; et détournez la tête ou alors faites légèrement une sale gueule, pas excessivement le but n'étant pas de mettre la personne mal à l'aise mais juste de lui suggérer que la présence de personnes habillées met mal à l'aise les naturistes qui respectent la nudité (et qui sont là pour la rechercher).
Ne le faites pas si ça ne vous correspond pas vraiment sinon ce n'est pas honnête donc ça gâche tout, moi par exemple qui serais très mal à l'aise dans cette situation je me sentirais légitime de le faire.

— Réunissez-vous, créez des mini-groupes et répartissez-vous la tâche d'aller parler aux ado's que vous voyez habillé[e]s dans le centre, plus particulièrement encore celles ou ceux qui exerceraient une influence négative sur la tenue de vos ado's et expliquez-leur les valeurs du naturisme et l'importance de jouer le jeu pour tout le monde.
Donnez-leur les mêmes arguments que ceux donnés plus haut que vous avez énoncés à vos propres ado's.

Expliquez-leur que ce n'est pas normal que vos propres ado's n'osent plus être eux-mêmes à cause d'eux alors qu'ils auraient envie d'être nus, que ça donne un effet ˜monde à l'envers˜ et qu'ils ne sont pas obligés de venir en vacances ici si cette aventure ne les intérêsse pas, de demander à leurs parents de partir seuls à l'avenir...
Il faut être assez doux pour ne pas les braquer mais en même temps montrer la fermeté de l'importance de la règle de la nudité pour tous sans exception. Pour leur faire comprendre que leur laxisme n'est pas légitime parlez-leur aussi des actions que vous menez auprès des directions pour endurcir le respect de cette règle.
Si vous le pouvez allez aussi parler de la même façon aux parents de ces ado's...

En faisant tout ça et si vous le faites tous le nombre de textiles sera toujours plus faible en camps, et pour vraiment sceller cette progression la seconde bataille à mener en parallèle est celle des directions.

— Donc si vous voyez trop de personnes habillées autour de vous (adolescentes ou non) allez vous plaindre à la direction, menacez-la de ne plus revenir ou de partir ailleurs mais surtout menacez-la de laisser une notation négative sur leur site et autres sites permettant de noter ce centre, village etc.
Et puis si vous n'êtes pas entendus concertez-vous (y compris par les forums et réseaux sociaux) puis notez-les négativement en masse pour que ça ait un impact visible.
Je suis sûre que les directions sont sensibles à cette notation et la crainte de perdre une ou deux étoiles dans les avis sur le Web pourrait les inciter à devenir plus strictes et à se rappeler pour quel public elles sont ouvertes à la base...

Être nus à la plage et à la piscine et habillés dans le village ou aux autres endroits ça ressemble plus à du nudisme à temps partiel, pas à du naturisme. Ça gâche tout le principe du naturisme. Il ne faut pas l'accepter et tout faire pour que le maximum ne l'accepte pas ainsi on aura du poids. Faites comprendre cela aux directions si vous avez le courage de leur parler.
Et cette réduction du nombre de textiles squatteurs passe par la problématique des ado's mais c'est loin de n'être qu'un problème d'ado's c'est pour ça que mes derniers paragraphes s'appliquent à beaucoup plus de personnes et de situations.

Voilà à peu près ce que je pense de tout ce que j'ai pu lire sur ce forum pendant plusieurs jours. J'ai probablement donné les solutions les plus intelligentes et les plus conciliantes pour tous les partis et les plus efficaces aussi, en tout cas j'ai essayé. De la fermeté mais juste ce qu'il faut et juste là où il la faut. Et prendre les ressentis en compte dans chaque situation.
N'hésitez pas à faire passer ce texte aux parents naturistes que vous connaîssez et ne lachez jamais la bataille : on a encore beaucoup de progrès à faire pour notre liberté et les centres ont bien besoin de se secouer.

7 Réponses
Denis
Messages: 7719
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

Merci de ta contribution, et bienvenue sur le forum !

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

jfreeman
Messages: 4344
VIP
(@jfreeman)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Se focaliser sur les ados, pourquoi pas ? Mais il est vrai aussi que dans les clubs avec terrain, par exemple, mes coreligionnaires du troisième âge se textilisent également (hormis à la piscine, bien sûr). Mais c'est vrai que l'on devient probablement plus frileux avec l'âge 🤔 

Répondre
ericetmag13
Messages: 2759
VIP
(@ericetmag13)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

nudea tu as toi meme des enfants/ados?

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Messages: 13
Premier message du sujet
(@nudea)
Membrine
Inscription: Il y a 2 mois

Merci beaucoup·˙

J'ai lu avec attention cette partie du forum et ai été émue de voir cette difficulté à se comprendre entre les différents partis formant une situation complexe : en particulier les ado's à l'aise, ceux hésitants – entre deux eaux, ceux mal à l'aise et ceux braqués ainsi que les adeptes d'un naturisme ´´pur`` (désolée si cette expression est maladroite) qui se sentent mieux entre eux et ceux plus tolérants avec les personnes textiles qui seraient prêts à se déshabiller parmi ces dernières... Chacun ayant des arguments de qualité. J'ai aussi un certain goût pour résoudre certaines problématiques donc ensuite ma capacité à systématiser a pris le relais et j'ai essayé de trouver la fine limite du juste pour tout le monde, le meilleur compromis.

Je me sens également concernée en tant que débutante dans ce milieu. Avant de m'y connaître je pensais que les choses seraient simples [des lieux habillés d'un côté et des lieux nus de l'autre] mais après m'être renseignée et mieux comprendre comment tout cela se passe j'avoue avoir un peu peur de me retrouver nue dans un environnement plein de textiles et que mon début d'expérience ne me soit pas positif.

Aussi les relations, activités et modes de vie chez les jeunes forment un domaine qui me tient à cœur et j'ai un intérêt spécifique pour la psychologie de l'enfant et de l'adolescent. Par contre je ne suis pas développée de manière suffisamment typique pour fonder une famille et je suis moi-même encore adolescente même si plus mineure.

Répondre
Gouinpin
Messages: 13
(@gouinpin)
Membre
Inscription: Il y a 1 mois

Après, il y a une solution relativement simple, bien que loin d'être optimal : C'est de permettre aux ados de refuser plus facilement s'ils sont complexés. Cela rendrait les espaces naturistes avec un "trou générationnel" en attendant que les ados murissent et se sentent prêts. J'ai d'ailleurs eu une expérience relativement similaire avec les piscines et plages (textiles) en ce qui me concerne lors de ma jeunesse. Mieux vaut considérer les hésitations comme des refus (temporaires).

Ensuite, sur la question des "lieux habillés ou nus" de l'autre, je me pose aussi une question qui est celle de rester habillé non pas par complexe de pudeur mais pour éviter les coups de soleil.

Pour ce qui est du "début d'expérience", je comprends parfaitement, car si mon expérience a été particulièrement positive, c'est parce que le "dress-code" était plutôt bien respecté, les gens n'étant qu'habillés lors de l'arrivée ou du départ (ce qui fait que l'expérience naturiste est clairement différente de l’exhibitionnisme, tout le monde est nu, et normalement les gens sont plutôt occupés à profiter de l'eau, du soleil, du temps libre et de la nature, et non pas à s'exposer). Le naturisme c'est la liberté, qu'ils disent, mais bon, y'a une grosse obligation vestimentaire tout de même 🤣 

Répondre
2 Réponses
Denis
Moderator
(@denis)
Inscription: Il y a 11 ans

Membre
Messages: 7719

"Ensuite, sur la question des "lieux habillés ou nus" de l'autre, je me pose aussi une question qui est celle de rester habillé non pas par complexe de pudeur mais pour éviter les coups de soleil."

Tu peux rapidement évacuer cette question de ton esprit en répondant à celle-ci: est-ce qu'un slip de bain résout le problème des coups de soleil?

 

Répondre
Gouinpin
(@gouinpin)
Inscription: Il y a 1 mois

Membre
Messages: 13

@denis je pense surtout aux sentiers de randonue et aux allées dans des campings. Y'a aussi un intéret de mettre un haut si on reste longtemps au sec sur la plage.

Répondre

Achetez via amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch