23 février 2024
La religion et l'or...
 

La religion et l'orgasme ne font statistiquement pas bon ménage

23 Messages
12 Membres
1 J'aime
3,965 Vu
Messages: 326
Assidu
(@Olivier13)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans
Posté par: @PhilE

"La religion et le célibat, sans surprise, ne favorisent pas le plaisir. 24% des catholiques pratiquantes n'ont jamais eu d'orgasme et 35% de celles qui n'ont jamais été en couple."

Pour le célibat, ça se conçoit assez bien.

Pour la religion, ça se conçoit aussi: le sexe est associé au péché, la pudeur est une vertu, la sexualité n'a pour but que la procréation (je rappelle que l'Eglise à ce jour, même avec un pape qui secoue un peu le cocotier, condamne toujours la contraception, que pratiquent pourtant la quasi-totalité des catholiques en couple).
Alors que 93% des femmes disent avoir connu l'orgasme, un quart des catholiques qui ne l'ont pas connu, ça en fait un paquet de mal baisées! 

J'ai du mal à comprendre comment on peut être puritain en suivant la Genèse. Premièrement, l'ensemble du corps humain est vu comme bon par Dieu.
Si on peut avoir des orgasmes c'est donc un don divin. C'est la vision de Saint Augustin qui a vu dans le péché originel la sexualité, mais rien n'est dit dessus.

Soit Dieu a fait le corps bon, nous a donnés de quoi avoir l'orgasme, donc celui ci est bon.
Soit on a une vision cathare de Dieu, où celui qui a crée l'homme est un dieu mauvais, et donc la sexualité est mauvaise, ce qui rejoint à une condamnation de la sexualité, même pour la procréation.

Répondre
PhilE
Messages: 14374
Confirmé Parrainé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans
Posté par: @Olivier13

Posté par: @PhilE

"La religion et le célibat, sans surprise, ne favorisent pas le plaisir. 24% des catholiques pratiquantes n'ont jamais eu d'orgasme et 35% de celles qui n'ont jamais été en couple."

Pour le célibat, ça se conçoit assez bien.

Pour la religion, ça se conçoit aussi: le sexe est associé au péché, la pudeur est une vertu, la sexualité n'a pour but que la procréation (je rappelle que l'Eglise à ce jour, même avec un pape qui secoue un peu le cocotier, condamne toujours la contraception, que pratiquent pourtant la quasi-totalité des catholiques en couple).
Alors que 93% des femmes disent avoir connu l'orgasme, un quart des catholiques qui ne l'ont pas connu, ça en fait un paquet de mal baisées! 

J'ai du mal à comprendre comment on peut être puritain en suivant la Genèse. Premièrement, l'ensemble du corps humain est vu comme bon par Dieu.
Si on peut avoir des orgasmes c'est donc un don divin. C'est la vision de Saint Augustin qui a vu dans le péché originel la sexualité, mais rien n'est dit dessus.

Soit Dieu a fait le corps bon, nous a donnés de quoi avoir l'orgasme, donc celui ci est bon.
Soit on a une vision cathare de Dieu, où celui qui a crée l'homme est un dieu mauvais, et donc la sexualité est mauvaise, ce qui rejoint à une condamnation de la sexualité, même pour la procréation. 

En fait c'est assez simple à comprendre: dès la deuxième page, la Bible se contredit.
Dieu, dans la première page, tout ce qu'il crée est bon ("Dieu vit que cela était bon"), et "il crée l'homme à son image", c-a-d parfait.
Il le crée nu.

Mais à la deuxième page, quand Adam et Eve peuvent distinguer le bien du mal, ils vont immédiatement cacher leur nudité.
Donc, ils montrent que Dieu a fait une boulette, il a soit oublié de créer l'homme et la femme avec des vêtements (quel étourdi!), ou il a raté son coup en les créant à partir de bouts de bois en trop et en lui donnant la vie d'un coup de baguette magique, euh non, ce n'est pas ça, j'avais confondu avec Pinocchio, en façonnant l'homme à partir d'un tas d'argile et en lui donnant la vie en lui soufflant dans les narines (quel mauvais sculpteur! alors).

Et après, Adam est condamné à gagner son pain à la sueur de son front, ce en quoi Alphonse Allais, qui avait du bon sens, disait "le problème quand je sue, c'est que je n'ai pas faim, mais soif".
Il (ou un autre, je ne sais plus), résumait ainsi la Genèse: "une pomme, deux poires, et beaucoup de pépins par la suite".

Alors qu'il n'y a que deux fils, voici qu'ils s'entretuent!

Puis finalement, avec un autre fils qui vient remplacer Abel, eh bien l'humanité repart: vive le mariage pour tous entre frères et l'adoption par un couple de frères homosexuels!
(Mais les bébés, ils viennent d'où? Les fils ont couché avec maman?)

D'ailleurs, qu'il ait raté son coup (bon, à sa décharge, c'était un coup d'essai, il n'avait pas d'expérience), Dieu le réalise quelques pages plus tard.
C'est pourquoi il détruit toute l'humanité, sauf Noé et sa famille.
Mais là encore, ça recommence mal: à peine débarqué de son rafiot, Noé se saoule et ses fils qui l'ont vu nu, quelle horreur, se déchirent.

Franchement, quel est l'idiot qui a confié rien moins que la création de l'univers à un toquard pareil?!

Jacques Brel chantait "si j'étais Dieu, ben j's'rais pas fier!"

Répondre

Achetez via amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Messages: 326
Assidu
(@Olivier13)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans

En fait c'est assez simple à comprendre: dès la deuxième page, la Bible se contredit.
Dieu, dans la première page, tout ce qu'il crée est bon ("Dieu vit que cela était bon"), et "il crée l'homme à son image", c-a-d parfait.
Il le crée nu.

Mais à la deuxième page, quand Adam et Eve peuvent distinguer le bien du mal, ils vont immédiatement cacher leur nudité.

Ah oui, je n'avais pas vu cela ainsi. Les deux versions se contredisent, on peut prendre celle qui vous arange^^.
Personnellement, je vois la genèse comme l'explication de l'humanité à l'époque néolothique, l'explication du comment ils sont arrivés là.
Au début, l'homme est nu végétarien, et nomade (paléolithique), puis habillé, carnivore et sédentaire formant des civlisations (néolithique).

Répondre
PhilE
Messages: 14374
Confirmé Parrainé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

Sauf, Olivier, que des peuples nomades peuvent former des civilisations: les Lapons, les Mongols...(avec art, langue écrite, littérature même, arts etc.)

Et que le fait d'être éleveur (carnivore donc) n'implique pas nécessairement la sédentarité. Par exemple les Lapons (eh oui, tu as peut-être aussi lu Paul-Emile Victor dans ton adolescence).
A la différence des indiens des plaines (Sioux, Apaches, Cheyennes...) qui suivaient les troupeaux de bisons mais ne les élevaient pas (ils étaient chasseurs, pas éleveurs), les Lapons étaient éleveurs. Eleveurs, et nomades (en fait semi-nomades: ils avaient des villes et villages, mais passaient aussi du temps à bouger avec leurs troupeaux, un peu comme les bergers pratiquant la transhumance en Haute Provence ou ailleurs).

Cela dit, on ne peut pas demander à ceux qui ont rédigé la Bible d'être des paléontologues ou des ethnologues!

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

thiver
Messages: 782
Assidu
(@thiver)
Membre
Inscription: Il y a 12 ans
Posté par: @PhilE

Cela dit, on ne peut pas demander à ceux qui ont rédigé la Bible d'être des paléontologues ou des ethnologues!
 

Ben non !

Parce qu'au paléolitique l'humanité n'existait pas d'après eux.

Nous n'avons que 6000 ans parait-il .... un peu jeunot !

Répondre
cendrinox
Messages: 5657
Assidu
(@cendrinox)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Waip. Moi j'aurais bien aimé avoir l'avis de Lucie ...

Répondre

Soutenez vivrenu quand vous achetez par l'intermédiaire d'amazon, cliquez c'est gratuit

Luc33
Messages: 461
Assidu
(@Luc33)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

L'avis de Lucie sur l'orgasme ?

Et ben y en aurait peut-être plus d'une et d'un qui seraient étonnés !

Répondre
cendrinox
Messages: 5657
Assidu
(@cendrinox)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

C'est à dire ?

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Messages: 114
Assidu
(@Jeremiah)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans

je ne sais pas depuis quand l'humanité et l'humanité mais c'est au moins 20.000 ans ou 50.000 ans ou même plus, mais parlé d'orgasme a cette période je crois que ce plaisir a du existé depuis que les rapports amoureux existent. Ils simulaient peut etre les cromagnons , come de nos jours, va savoir ?

Répondre
Messages: 74
Assidu
(@pathos)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Bonjour PhilE. 24% des femmes catholiques n'on pas eu d'orgasme affirmes-tu ! D'où tiens-tu cette baliverne ? Il faut mettre les choses au clair : jamais le magistère de l'Eglise catholique n'a condamné le plaisir d'un couple qui s'unit "Croissez et multipliez" voilà la règle. Toutefois, elle toujours refusé de dissocier l'acte sexuel humain et la procréation. Il est "fait pour ça" d'ABORD. Bien sûr, certaines positions de l'Eglise choquent nos contemporains en particulier ses réserves au sujet de la contraception. En ce qui concerne l'avortement, sa position est ferme et ne changera pas : elle considère en effet que l'embryon, dès la première seconde de sa formation, est potentiellement un humain . Sur ce point je ne lui donne pas tort. On raconte beaucoup de bêtises sur la doctrine de l'Eglise à ce sujet. Ceci est dû à un anticléricalisme ambiant et à une laïcité exacerbée. On peut toujours discuter mais à condition que ce soit sérieusement. Bien amicalement quand même. 

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

gilles
Messages: 12495
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

En fait il faut lire le sujet et les posts suivants, PhilE indique un lien qui n'existe plus mais dont il reproduit le contenu et un autre lien existe toujours sur ce sujet à https://www.paperblog.fr/7443911/les-femmes-pas-toutes-egales-face-a-l-orgasme/

Répondre
Page 2 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go