12 juin 2024
La tribu Surma de l...
 

La tribu Surma de la vallée de l'Omo

32 Messages
22 Membres
0 Reactions
27,219 Vu
Messages: 81
Assidu
(@eternel)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

a voir les photos superbes d'ISABEL MUNOZ
http://ethiopie.canalblog.com/albums/la_peuple_surma___vu_par_isabel_munoz/index.html
Le peuple Surma : Vu par Isabel Munoz
http://ethiopie.canalblog.com/albums/le_peuple_surma/index.html

LE PEUPLE SURMA (région Peuples du Sud, zone Bench Maji)
un groupe ethnique pastorale en Ethiopie occidentale.

Message édité par : gilles

Répondre
ourfarewell
Messages: 986
Assidu
(@ourfarewell)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

merci pour les photos (plutôt que d'acheter des bouquins chéros en papier même pas assuré d'être FSC, blanchi au chlore gazeux/dioxyde de chlore et polluant l'eau*).

Les mises en valeur du corps sont impressionnantes... Les extensions labiales surtout!
😮

* Les choix des éditeurs et des industriels français en matière de papier sont toujours globalement scandaleux, et tout aussi pollueur est notre attachement au papier bien blanc et azuré.
20% du papier utilisé en France (qui importe la moitié de ses "besoins") provient encore de forêts primaires, véritable attaque à la biodiversité et à l'équilibre écologique, en-dehors des labels FSC (ou Ange Bleu, en Allemagne), en particulier lorsque la pâte à papier provient d'Indonésie.
Les Français devraient prendre exemple sur les Allemands, qui utilisent massivement du papier en grande partie recyclé, un peu grisé car non blanchi au chlore, principal polluant en la matière. Même les administrations font des efforts. Le milieu de l'édition allemand a aussi de l'avance sur la France, un des plus gros consommateurs.
Comme l'indique cet article, la politique écologique des maisons d'édition pour s'approvisionner en papier FSC est encore bien pâle, certains arguant de difficultés d'approvisionnement... Bref, mieux vaut ne pas consommer de papier blanchi si ça n'est pas indispensable.

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

david-olivier
Messages: 32
Assidu
(@david-olivier)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Bonsoir,
Ils ont vraiment un DON pour la peinture sur corps.
Je trouve cela magnifique et artistique 😛

Répondre
nono7605
Messages: 19
(@nono7605)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

jolie photos effectivement.comme quoi on est mieux ainsi . et ca remonte a tres vieux . 😉

Message édité par : nono7605

Message édité par : nono7605

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

Messages: 37
Assidu
(@tgv48)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Ha! que je suis content d'être naturiste,car nous avons bien des similitudes avec ce merveilleux peuple de la vallée de l' Omo .Ne sommes nous pas nus en été ,pour certains n'ont-ils pas des peintures sur le corps,de la couleur dans les cheveux et parfois des bijoux ? Et surtout n'aimons nous pas la liberté et le respect de l'autre comme ces peuplades.................alors qu'on les laissent en paix et nous aussi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre
gilles
Messages: 12545
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

un autre reportage récent qui montre que ce peuple vit encore nu dans la vallée de l'Omo par Hans Silvester dans Paris-Match n° 2988
http://blog.artfido.com/girl-from-belgium-escapes-to-ethiopia-to-spend-a-week-with-the-surma-tribe/

Photographer and Travel blogger Marisa Papen recently wanted to experience a new culture. Something radically different from her cosy life in the heart of Belgium. So along with photographer Jesse Walker, Marisa caught a plane to the Omo Valley in Ethiopia and spent a week living with the Surma Tribe.

Marisa tried to integrate herself with the Tribe as much as possible, adopting their culture and way of life as much as possible, including shaving her head.

As Marisa explained to artFido:

Although we came from completely different places, we connected with each other. They recognized me and accepted me for who I was without prejudice. Tribal people are very distinct and self-sufficient, living of and with their land. They are not integrated into the 'modern' World, most tribes have never even been exposed to the 'modern' World. They also have their own beauty-standards... What we claim to call beautiful in our Western World isn't quite the same how the Surma tribe pursues beauty. Both Surma-men and woman pierce their ears, some woman stretch their lower lip for a plate. They scar their bodies by making little cuts repetitively - isn't it funny we invented all these cremes, lasers and all other treatments to get rid of ours..."

Photography by Jesse Walker and Marisa Papen

Message édité par : gilles / 29-09-2017 09:05

"

Répondre

Achetez via amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Messages: 258
 ride
Assidu Parrainé
(@ride)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

salut
il y a ausi les mursi et les bodi qui vivent nu dans l'omo ,j'y suis allé en 2002 rencontrer les mursi et j'ai surtout vu les anciens nu ,les jeunes ont adopté un pagne mais ce montraient nu facilement pour leur toilette ou avant l'arrivée des touristes car ils réclament de façon agressive de l'argent pour ce faire prendre en photo avec maintenant des tas de guignoleries sur la tête qui n'existaient pas quand j'y suis allé .Depuis quelques temps une route goudronné a été construite sur ce territoire et les usines chinoises commence à s'y implanter, mais ce n'est pas encore arrivée chez les mursi qui sont en première ligne par contre ils sont déjà touché car ces usines pompes l'eau de l'omo,autre grave soucis déjà existant en 2002 la malaria qui fait des ravages ,les guerres tribale à coup de kalachnikov venu des soudanais qui ont fui leur pays en guerre et le tourisme de groupe qui progresse et l'acculturation qui va avec
le gouvernement méprise ces populations et ne pense qua faire de l'argent avec l'eau de l'omo ,rien de neuf sous le soleil donc

Répondre
Messages: 513
Assidu
(@desinscrit80)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans

Bonjour,
Les photos sont belles. Mais faites pour notre regard, je suppose. Ce qui me choque un peu, c'est leur côté érotique, ce choix de la manière dont on montre ces corps. Est ce que ça représente réellement ce peuple ?
Je pose la question sincèrement, sans à-priori sur la réalité.

Répondre

Soutenez vivrenu quand vous achetez par l'intermédiaire d'amazon, cliquez c'est gratuit

Messages: 513
Assidu
(@desinscrit80)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans
Posté par: @tgv48

Ha! que je suis content d'être naturiste,car nous avons bien des similitudes avec ce merveilleux peuple de la vallée de l' Omo .Ne sommes nous pas nus en été ,pour certains n'ont-ils pas des peintures sur le corps,de la couleur dans les cheveux et parfois des bijoux ? Et surtout n'aimons nous pas la liberté et le respect de l'autre comme ces peuplades.................alors qu'on les laissent en paix et nous aussi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!  

Je ne crois pas que la nudité de ces gens et celle des naturistes soit la même, mais je me trompe peut-être.

Par contre, là où je pense avoir raison, c'est qu'il puisse y avoir une quelconque ressemblance entre le sentiment de liberté d'un vacancier à Euronat et l'existence, au quotidien, de ces gens. Je ne crois pas que de vivre à leur manière seraient des vacances sympa pour nous...

Message édité par : El / 29-09-2017 20:58

Répondre
rl7000
Messages: 790
Assidu
(@rl7000)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans
Posté par: @El

Je ne crois pas que la nudité de ces gens et celle des naturistes soit la même, mais je me trompe peut-être.

Par contre, là où je pense avoir raison, c'est qu'il puisse y avoir une quelconque ressemblance entre le sentiment de liberté d'un vacancier à Euronat et l'existence, au quotidien, de ces gens. Je ne crois pas que de vivre à leur manière seraient des vacances sympa pour nous...

Message édité par : El / 29-09-2017 20:58

 

Je n'ai rien contre toi, El, mais pourquoi parler de "vacances " ???

Pour beaucoup d'entre nous, la nudité est un art de vivre (le mot art n'ayant aucune connotation qualitative), je dirai "une habitude de vie" qui n'est pas nécessairement reliée aux vacances.

Quant à ce ou ces peuples, je crains fort qu'un tourisme irrévérencieux, et donc porteur de monnaies sonnantes et trébuchantes leur fasse comprendre que "nu=fric" et que donc, comme les "Peaux-Rouges" des communautés américaines et canadiennes, ils ne finissent par "se déguiser en tout nus".

Comme l'a écrit tgv48, laissons-les vivre !

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

zanpol
Messages: 192
Assidu
(@zanpol)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Personnellement, je suis "soufflé" par la beauté de ces photos et admiratif de l'expérience de cette jeune femme qui semble avoir réussi à se faire accepter par ces personnes d'une culture si différente de la nôtre. Cela me fait penser à cette émission "rendez-vous en terre inconnue". Il me semble que les européens - le présentateur et l'invité(e) respectent parfaitement les habitants des contrées lointaines où ils se rendent mais je m'étonne toujours qu'ils restent en permanence "enfermés" dans leurs habits de randonneurs bien "civilisés" et que jamais ils n'adoptent les habitudes vestimentaires de leurs hôtes. (Lesquelles sont certainement plus adaptées aux conditions climatiques des contrées visitées.) Une des émissions était consacrée à une tribu amazonienne avec la chanteuse Zazie. Les hommes vivaient nus et les femmes portaient un pagne. Pourquoi pas, à un moment donné, les européens n'ont-ils pas fait de même?

Répondre
Messages: 68
Assidu
(@Diwali)
Membre
Inscription: Il y a 7 ans

Il existe encore quelques peuples (le mot « tribu » à une signification particulière en ethnologie qui ne s'applique pas toujours à certains d'entre eux) qui vivent avec pas ou très peu de vêtements, souvent dans des régions isolées. Après l'éco-tourisme, est venu l'ethno-tourisme, où des adipeux friqués viennent, caméra en bandoulière, se payer leur petite dose de « bons sauvages ». Tous nos contacts avec ces peuples ont toujours été, sont et resteront dévastateurs, soit physiquement, soit culturellement, et ce ne sont pas les millions de morts qui ont disparu à notre contact depuis quelques siècles qui viendront nous contredire. La vitesse d'acculturation peut être foudroyante, en moins d'une génération, parfois quelques années suffisent pour déstructurer un peuple, et les causes toujours les mêmes : colons, bûcherons, orpailleurs, chasseurs, missionnaires, compagnies minières et pétrolières, militaires, politique d'intégration, aventuriers et touristes, et même les ethnologues. Hélas, il n'existe pas de contacts neutres, sans traces, tous altèrent. Ils n'ont pas besoin de nous, et les contacter participe déjà à leur génocide, physique ou culturel.

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

Page 2 / 3
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch