22 avril 2024
En parler est déjà ...
 

En parler est déjà une première fois.

50 Messages
15 Membres
25 J'aime
2,119 Vu
didge
Messages: 759
Assidu
(@didge)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

en effet, sujet intéressant, (merci Cendrinox... )

on est quand même à peu près tous d'accord pour dire que la découverte du naturisme est un cheminement personnel.

De mon côté, et je suis sûr de ne pas être seul dans le cas, la découverte du nudisme c'est passé sur une plage, une petite crique des Pyrénées françaises avec très peu de monde, et une impression de se retrouver au premier jour de la création face à une nature exceptionnelle, expérience très "sensorielle".

Le passage au Naturisme a été plus réfléchi, en plusieurs petits pas:

1. "qu'est-ce qu'on est bien, nus sur cette plage, sans être emm.... par ce satané maillot mouillé"
2. retour au camping (textile, à ce moment-là) ... : "Qu'est-ce que c'est génant de devoir se coltiner ET les vêtements poisseux de la journée, ET les vêtements propres pour le soir, dans ce cagibi de douche microscopique et tout trempé et humide... ou encore: "Qu'est-ce que c'est casse-pied de devoir se changer, courbé en deux dans notre petite tente", et donc, pourquoi pas trouver un camping naturiste pour se débarrasser de toutes ces contraintes ? . 
3. découverte du centre naturiste (le CHM, il y a 40 ans, je crois ....): "qu'est-ce que c'est génial de pouvoir se désaffranchir complètement du vêtement; quelle sentiment de libération ...." 

La découverte du nudisme a donc été plutôt fortuite pour moi, et le passage au Naturisme collectif assez bien réfléchi, et ce, même si j'en ai découvert les valeurs de manière plutôt inattendue quand même, par petites étapes. 
Si quelqu'un avait pu m'expliquer, j'aurais certainement été plus vite dans mon cheminement. 

 

 

Répondre
Messages: 457
Assidu
(@laffarge)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

ma 1ere expérience remonte à 1976 l'année de la canicule pour les plus anciens, au CHM Montalivet suite à un Pari stupide perdu avec des amis quelques mois auparavant LOL. J'ai été mal à l'aise 10 minutes au tout début, puis j'ai passé 7 jours formidables que je n'oublierai jamais.

Vous avez vu ? je n'ai pas parlé ni de droit, ni de photo !  (Mais j'avais mon appareil, argentique, à cette époque Wink )

Répondre
6 Réponses
timbuktu
Assidu
(@timbuktu)
Inscription: Il y a 5 ans

Membre
Messages: 2655

@laffarge 

1976 l'année de la canicule

non, année de sécheresse...Pas pareil.

Répondre
Assidu
(@jackonu60)
Inscription: Il y a 3 ans

Membre
Messages: 154

@timbuktu amalgame, encore une fois :  C'est sur un fond de forte sécheresse que la canicule de 1976 s'est installée sur la France entre le 23 juin et le 7 juillet (soient pendant 2 semaines consécutives). Un épisode long et intense qui a fait près de 4500 morts) selon des journalistes que vous croyez dites vous plus que Laffarge. 😉

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2851235-canicule-de-1976-date-temperature-nombre-de-morts/

Répondre
Assidu
(@laffarge)
Inscription: Il y a 3 ans

Membre
Messages: 457
cendrinox
Assidu
(@cendrinox)
Inscription: Il y a 16 ans

Membre
Messages: 5657

Je m'en souviens parfaitement, de 1976. Après l'été sec, il y a eu des trombes d'eau les saisons suivantes.

Iturria (qui a longtemps fait du dessin politique dans SO) avait dessiné un contribuable devant sa Perception inondée, expliquant debout dans sa barque à un percepteur réfugié sur les toits qu'il venait payer son "impôt sécheresse", mis en place par le gouvernement Chirac (et VGE Président) dès la rentrée.

(Je n'ai jamais retrouvé ce dessin sur le net, dommage)

L'absurdité de la situation m'a marquée à vie. C'est de là qu'est née ma nécessité de prendre du recul face à tout affolement médiatique.

Et pour en revenir à mon sujet, c'est bien cette année là que ma soeur et moi, réfugiées dans notre maison fraîche en pierre, avions eu le droit de ne pas nous habiller, et c'était très bien. Finalement, peut-être que l'envie de naturisme a germé à ce moment là.

Répondre
PhilE
Confirmé Parrainé
(@phile)
Inscription: Il y a 17 ans

Membre
Messages: 14429

@cendrinox Oui, ce n'est pas contradictoire du tout.

Bien sûr, des semaines sèches peuvent être suivies de semaines avec des trombes d'eau.

On va se dire que toute cette eau va remplir les nappes phréatiques, et que donc au global nous ne manquerons pas d'eau.
Trop beau pour être vrai!

Parce que sur un sol desséché, l'eau ne s'infiltre pas, elle ruisselle, elle va directement dans les rivières. Cela recharge les rivières (mais qui vont s'écouler très vite; une fois les orages passés, la rivière peut vite se retrouver à sec), ça recharge les barrages, mais ça ne recharge pas les nappes phréatiques (ce sont les nappes phréatiques qui assurent un étiage aux rivières), et on peut donc se retrouver de nouveau en sècheresse après avoir été inondé.

En 1976, nous avons eu sècheresse ET canicule (oui, Timbuktu, ce n'est pas la même chose, mais nous avons eu les deux). Je me souviens sur France Musique ils disaient "venez au concert, l'auditorium est climatisé" (en 1976, la climatisation était rare). Je me souviens de mon père sur le balcon criant "victoire, il pleut!" (victoire, comme s'il y était pour quelque chose!)

Et à partir du moment où la sécheresse nous avait coûté cher (là encore, ça dépendait des productions agricoles; pour certaines, ne pas avoir d'eau au printemps n'est pas bien grave, du moment qu'on en a après; pour d'autres, c'est catastrophique; même chose pour l'excès d'eau), il n'était pas insensé de fiscaliser la facture. (Savoir si c'est le contribuable qui doit payer, si l'on doit recourir à l'emprunt, ou laisser filer le déficit, est un autre débat). Imaginez que le froid fasse claquer vos canalisations, et que quelques mois plus tard, le temps d'avoir reçu et traité votre dossier, votre assureur vous réponde "vous venez me demander une indemnisation pour le froid alors que nous sommes en canicule? c'est absurde!"

Alors, plutôt que de parler d'absurdité de la situation, j'aurais parlé du piquant de la situation, de son côté paradoxal.

"Et pour en revenir à mon sujet, c'est bien cette année là que ma soeur et moi, réfugiées dans notre maison fraîche en pierre, avions eu le droit de ne pas nous habiller, et c'était très bien. Finalement, peut-être que l'envie de naturisme a germé à ce moment là."

Lors de la canicule de l'an passé, j'ai lu ("20 Minutes" je crois) quelqu'un qui disait "eh bien, nous avons pris l'habitude d'être nus à la maison et du coup la chaleur devient tout à fait supportable". Et j'ai vu qu'un journal espagnol avait donné ce conseil, en disant que c'était bien plus écolo que la clim, et en plus que c'était agréable.

 

 

 

 

 

Répondre
John-1
Assidu
(@john-1)
Inscription: Il y a 3 ans

Membre
Messages: 389

@cendrinox Wouah, 1976 ! Je me souviens bien des nombreux coups de soleil que je me suis attrapé cet été là. Je n’ai pas pu me baigner pendant plusieurs jours.

Mais il n’est pas impossible que l’envie de me mettre nu à cette époque. J’étais enfant et pas très habillé par cette chaleur mais cependant impensable de se mettre nu à l’époque dans ma famille.

Il m’a fallu y penser pendant plusieurs années avant de pouvoir pratiquer le naturisme. Cela s’est fait, en ce qui me concerne, sans aucune appréhension ou difficulté, que ce soit sur une plage ou en centre, sans distinction.

Merci @cendrinox pour ce retour en arrière !

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

NuEnBretagne
Messages: 86
Assidu
(@nuenbretagne)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

Je crois me souvenir que la 1re fois (c'était il y a environ 50 ans, j'étais jeune ado) sur la plage du CHM. Avec mes parents on était au village de vacances voisin (Tourisme & Travail), un soir il y avait eu une soirée conférence où des naturistes du CHM étaient venus expliquer leur façon de vivre "exotique". Quelques jours après avec un ami et son père on avait longé la plage jusqu'à celle du CHM sans intention particulière. Sans hésiter, tout le monde étant nu, on a tombé le maillot. Depuis, j'ai pratiqué le naturisme partout en France (mes parents jamais) et le nudisme sur beaucoup de plages du monde.

Comme quoi, c'est important de discuter avec les textiles. Je ne sais pas si ces échanges se font encore au CHM et à Euronat avec les campings et villages de vacances voisins.

Aujourd'hui, c'était ma 1re fois à la plage, bonne lecture, très bon bain. Une nouvelle saison recommence !

Répondre
cendrinox
Messages: 5657
Assidu
Premier message du sujet
(@cendrinox)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Mes collègues ne doivent pas trouver le naturisme choquant puisqu'ils m'ont offert ceci :

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

Did69
Messages: 15
(@did69)
Membre
Inscription: Il y a 1 an

Cools les collègues! Zone naturiste au boulot alors?! 🤣 👍

Répondre
Page 2 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch