23 juin 2024
Songe d'une nuit d'...
 

Songe d'une nuit d'été en Amérique (histoire vraie)

12 Messages
5 Membres
0 Reactions
2,196 Vu
Jefferson
Messages: 260
Assidu
Premier message du sujet
(@jefferson)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Une chaude nuit d'été

Il y a des étés, comme ça, où la canicule s'accompagne d'humidité, et de pluie, beaucoup de pluie. Les trombes d'eau succèdent aux rayons de soleil, et la terre n'a pas le temps d'absorber tout, à moins qu'elle n'en ait déjà tant bu qu'elle n'en puisse plus...Résultat : de la boue, de la boue partout, dans les creux de chemins, dans les mares temporaires, au bord des rivières et des lacs, partout. C'est ce qui se passe presque chaque année, au mois de juillet, au sud de la presqu'île du Michigan. On n'est pas loin de Detroit, la fameuse « Motown », capitale de la voiture et berceau du Rythm and Blues, mais la partie rurale est faite de grandes cultures, dans un paysage ondulé, avec de petites dépressions humides.....

Dans mon pays, on positive : plein de gens tirent profit de la situation pour organiser des combats dans la boue. C'est spectaculaire, surtout quand ce sont des filles qui se bagarrent, mais je ne vais pas vous entraîner dans une de ces luttes. Le bon goût et les bienséances, pour certains d'entre nous, il y a longtemps qu'ils ont été mis de côté, ici on fait ce qu'on a envie, enfin presque....

Cette fois-là j'étais parti camper dans un camping classique, non naturiste, d'une forêt de l'Etat. Une belle surface, autour d'un petit lac, et la nature, des arbres surtout, tout autour. La journée avait été plus chaude et plus humide, le terrain encore plus lourd, plus collant, plus boueux que d'habitude. Le soleil à peine disparu à l'horizon, il se remit à tomber des cordes. De la boue partout. Si vous connaissez le Michigan, je n'ai pas besoin de vous en dire plus.

J'avais transpiré comme une bête en plantant la tente. Alors, finie la pluie, je décide de prendre une douche. Oui, j'ai une douche de campagne, bien pratique ; il y a un jerrican d'eau en plastique noir avec sur le côté une pomme de douche. Je me déshabille et me rafraîchis rapidement sous l'eau.

Une seule autre tente est plantée, dans un coin, tout près du lac. Je m'étais installé dans la partie centrale, comptant une vingtaine d'emplacements, je suis le seul à cet endroit. Les toilettes sont loin, mais le point d'eau potable n'est qu'à 20 mètres. Je suis vraiment tranquille, et je ne me gêne pas pour être tout nu.

Après ma douche, je m'assieds pour me sécher à l'air, puis je rentre me coucher.
Vers 2 heures du matin, je suis tiré de mon sommeil par un frottement, un grattement, sur l'auvent de ma tente.

Bon sang, si c'était un ours ?

Un ours? encore ? c'est une obsession !
Et si vous deviniez la suite ?

Message édité par : Jefferson

11 Réponses
dokell
Messages: 404
Assidu
(@dokell)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

C'est qu'aux USA, la nudite est percue comme une activite fun par les jeunes generations, au lieu de la pruderie et de l'intolerance des plus anciens.
C'est un pays complexe ou se melent racisme anti-nudite et attitude cool. Il faut donc relativiser notre analyse de ce pays.
Tu as de la chance de passer dans des lieux positifs.
Keep up the good attitude man.

Message édité par : dokell

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Messages: 200
Assidu Parrainé
(@etalpol)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Jefferson, je ne sais qui ou quoi s'est rapproché de ta tente, mais cela me rappelle une mésaventure arrivée à mes enfants. Avec un copain, ils avaient décidés de planter leur tente à une centaine de mètres de la maison (en pleine campagne), et d'y passer la nuit. Et au milieu de celle-ci...la même chose que pour toi. Et la trouille de leur vie. Mais ce n'était que leur chien qui cherchait l'ouverture pour aller coucher avec eux.
Ta bestiole américaine, ce n'est pas un sanglier ? ou une autre bête "à poil" ...

Répondre
HELIO34
Messages: 314
Assidu
(@HELIO34)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Ne serait ce pas une victime des coups de soleil recherchant désespérément un petit parasol pour mettre en application le célèbre système japonais, dûment expliqué sur ce forum et désormais mondialement connu ?

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

Baloo
Messages: 331
Assidu
(@Baloo)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Ce monstre était-il à sise ou de boue ?

Répondre
Jefferson
Messages: 260
Assidu
Premier message du sujet
(@jefferson)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Excellent ! je suis mdr, avec toutes vos suggestions ! pour revenir à notre histoire c'est plutôt mdt (mort de trouille). Voyons voir la suite .....

Qui a peur ?

Que faire ? Comment lui faire peur et l'éloigner ? aboyer comme un chien ? hurler comme un coyote ? tout simplement crier ? Rien ne me parait convenir.

Finalement, il me vient l'idée de pousser un cri qui imiterait le grognement d'un Ours, d'un ours énorme, méchant et redoutable, un Ours menaçant, qui défendrait sa tanière, à l'entrée de sa grotte en montrant de quoi il est capable pour menacer tout intrus...

Alors je me mets à grogner de toutes mes forces en rassemblant tout ce que je pourrais trouver de mauvais en moi.
Pfft ! Pfft ! Pfft ! Des pas furtifs s'éloignent, et puis...silence.
Plus rien. Content de mon petit effet, je m'endors à nouveau.

Un moment plus tard, le même bruit me réveille....Sans réfléchir, je me mets à gronder encore de toutes mes forces, à plein poumons ! Est-ce vraiment pour effrayer, ou pour me rassurer ? Je gueule si fort et si longtemps, je n'ai pas le loisir d'entendre le bruit d'une fuite.

S'installe à nouveau le silence, un silence différent. Un manque de bruits anormal, un vide pesant, inquiétant, fait d'inconnu, d'interrogations, d'images inventées. Je n'entends plus rien que le coeur qui bat comme un fou dans ma poitrine, et le sang qui afflue par à-coups près de mes tempes.

Maintenant, plus moyen de fermer l'oeil ; comment dormir quand on sent qu'un demi millimètre seulement de toile vous sépare du museau d'un ours ?

Alors, mi-fâché, mi-nerveux, je sors de la tente, et m'installe dans mon véhicule. Je suis nu, les vêtements sont restés sous la tente.

Au bout d'une trentaine de minutes, pendant lesquelles rien ne se passe, arrive une voiture dans le camping. Les gens qui s'étaient installés près du lac rentrent de quelque part. Vue ma tenue, je croise les doigts pour qu'ils ne viennent pas vers moi pour engager la conversation... tout va bien, ils se dirigent vers le lac. Sauf que maintenant, il y a quelqu'un d'autre dans le camping et je dois faire plus attention.

Entre-temps la lune s'est levée. Ce soir, c'est un croissant très fin, comme dans les livres pour enfants, ou comme une virgule qu'on voit dans les partitions de musique.

Sans éclairer beaucoup, elle est là, tel un chef d'orchestre, à diriger l'immense formation d'étoiles qui interprètent la scintillante symphonie du monde...

Tiens, j'entrevois quelque chose près de ma tente, qui essaie d'y entrer. J'allume les phares...

Alors, que vois-je ici paraître ?

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

dokell
Messages: 404
Assidu
(@dokell)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans
Posté par: @Jefferson
Alors, que vois-je ici paraître ?

Le yeti !!
Comme il est a poil aussi, il voulait savoir si tu n'etais pas un collegue???

Répondre
Messages: 200
Assidu Parrainé
(@etalpol)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Le big-foot ! avais-tu ton appreil photo à portée de main ?

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Jefferson
Messages: 260
Assidu
Premier message du sujet
(@jefferson)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Pas yéti, pas migou, pas big foot, pas terroriste (qu'est-ce qu'il dit ?) On continue ...

Les feux

J'allume les phares et je découvre ......le plus gros raton - laveur que j'aie jamais vu ! Une bête d'au moins 25 kilos, au joli masque de cambrioleur, la queue rayée à souhait, et le pelage gris et luisant d'un spécimen en pleine forme ! C'était ça le petit frottement contre ma tente !

Je me trouve un peu niais, avec mon histoire d'ours et mes rugissements à perdre la voix !

Je le fais fuir, j'éteins les phares et je décide d'allumer un feu. Au moins il ou elle ne reviendra pas. Parce qu'ils pourraient être plusieurs, un bande, une nichée toute entière...

Dans le silence de la nuit, poser un peu de papier journal, préparer le petit bois, rassembler des bûches, les écarter suffisamment pour laisser passer l'air, porter l'étincelle et bientôt de petites flammes commencent à danser vers un ciel étoilé...

Quand soudain un léger bruit provient de l'autre côté...

Oui, mais quelle sorte de bruit, il faudrait être précis. Est-ce que ce ne serait pas des voix ?

Répondre
Jefferson
Messages: 260
Assidu
Premier message du sujet
(@jefferson)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Avant de nous quitter ......

Sous les étoiles

Un léger bruit : le couple de campeurs près du lac est en train de marcher vers le point d'eau potable. Ils sont nus ! Au vu des flammes, ils se rendent compte qu'il y a quelqu'un d'autre de réveillé au milieu de la nuit.

On se demande encore qui d'eux ou de moi est le plus surpris ! Ils peuvent, eux, se couvrir de leurs serviettes à portée de main. Ils venaient de se donner de grands coups de serviette pour rigoler, après avoir un peu picolé en ville.

Ils voulaient se laver au point d'eau avant se coucher, à cause de la boue.
Je leur propose d'utiliser ma douche de plein air. Un peu mal à l'aise, je leur explique ma tenue avec l'histoire du raton - laveur et des vêtements restés sous la tente......dans la foulée, sur le ton de la plaisanterie, je leur demande d'être discrets sur ma tenue comme je serai sur la leur....

A les voir, ma douche leur a fait du bien. Ils se sont assis ensuite près du feu. Les flammes maintenant s'élevaient plus haut dans l'air et leurs pointes mouraient dans les tremblements de leur chaleur. Par contraste, la nuit semblait enfin un peu moins chaude.

Ils me dirent que c'était le moment le plus agréable de leur séjour. Elle hésitait un peu à se mettre nue, au début ; mais en voyant à quel point son mari et moi-même nous sentions bien, elle défit la serviette qu'elle avait mise autour d'elle, et, à la place, s'en attacha les cheveux.

Nous avons discuté, tranquillement, de choses et d'autres, sans évoquer le naturisme.

Nous étions trois personnes et nous profitions juste de la paix et du calme de la forêt, ensemble, sous une myriade d'étoiles.

Remerciements à Mr B, qui nous a confié cette histoire vécue.

Message édité par : Jefferson

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

HELIO34
Messages: 314
Assidu
(@HELIO34)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Sympa, cette histoire !
Comme quoi avec un raton laveur et un clair de lune, on peut approcher le bonheur !!!

Répondre
Baloo
Messages: 331
Assidu
(@Baloo)
Membre
Inscription: Il y a 19 ans

Je suis emmerveillé ! Choisir le rateur laveur comme mascotte et représentant d'une marque de douche en plein air, ça c'est fort. Qui dira ensuite que l'imagination humaine a des limites ?

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch