16 juin 2024
Randonue Pierre Per...
 

Randonue Pierre Percée Samedi 24 Septembre.

3 Messages
2 Membres
0 Reactions
1,958 Vu
Messages: 363
Assidu
Premier message du sujet
(@doudou55)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

Bonjour,

Nous proposons une randonue sur une partie du tour du lac de Pierre Percée.
D'une longueur de 12km environ sans grande difficulté (tour du lac donc presque plat).
Pique-nique après 2-3h de rando sur plage naturiste.
Départ au environ de 10h samedi 24 septembre.

Pour plus de précisions me contacter en MP.

Pour avoir un aperçu du site

http://ballades-88.overblog.com/2014/08/weekend-au-lac-de-pierre-percee.html

Message édité par : fredericdromois / 18-09-2016 11:06

2 Réponses
Messages: 43
Assidu
(@davidgo)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

:=! :b sauf que j'ai ma voiture qui déconne donc sous réserve.......

Message édité par : davidgo / 19-09-2016 00:31

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

Messages: 363
Assidu
Premier message du sujet
(@doudou55)
Membre
Inscription: Il y a 9 ans

Visiblement, les visiteurs de vivrenus ne sont guère intéressés par la randonue en Meurthe-et-Moselle dans un cadre naturel extra, ou alors, les intéressés sont-ils déjà tous dans mes petits papiers... Pas grave, l'annonce sur OVS Nancy a fait un nouvel adepte et l'annonce sur le groupe FFN un autre.

Nous étions donc 9 randonneurs à nous rejoindre à Pierre-Percée ce samedi pour partager une journée consacrée au naturisme en liberté : 7 hommes et 2 femmes.

Le départ fut pris au parking du Paintball à la base de loisir des Bordes. Vers 10h30 du matin, il faisait encore très frais sous les sapins. Il fallut attendre 5 minutes pour que les moins frileux commencent à tomber le bas, puis le haut.
A la faveur d'un passage en bord de Lac, nous nous avançons au soleil pour nous réchauffer et prendre quelques photos... Et là, nous tombons, surpris sur une charmante naturiste en train de prendre le soleil allongée sur sa serviette. Nous nous excusons pour le dérangement, mais, rassurée par nos tenues en adéquation avec la sienne, et plus amusée que surprise, elle est restée stoïquement nue. J'ai précisé à haute voix pour mes compagnons de randonue que les photographes devaient prendre le paysage à l'opposé, bien entendu.

Un peu réchauffés, nous continuons notre promenade.
Un peu plus loin, nous sommes rattrapés par un groupe de vttistes. Ma femme, en mode textile ferme la marche attardée par un besoin naturel. Elle nous lance un signal. Les vttistes, qui croient en une mesure de sécurité par rapport aux vélos, lui lancent, "Il n'y a pas de problème, on n'est pas pressés". Ma femme leur réponds : "je crois que vous ne savez pas qu'ils sont nus là devant", l'autre de répondre "ah non" et d'ajouter "il n'y a pas de problème" en souriant. Et ma femme, de nous lancer "Pas de problème"...
Nous leur cédons le passage en nous mettant sur le côté et en nous saluant respectivement en toute décontraction naturiste.

Un peu plus loin, nous n'aurons pas non plus le temps de nous rhabiller quand deux autres vttistes nous croiseront à toute vitesse. Ceux qui ferment notre peloton entendront "ça a l'air sympa, ces randonnées" lancé par l'un des cyclistes.

Les autres rencontres furent avec des piétons, souvent, nous avons passé un parement, parfois ce fut moins unanimement et malgré tout, aucune remarque quand à nos tenues à l'exception d'une rencontre avec un couple de jeune :

Je l'ai avait repéré à 300m environ alors que nous étions à un point de vue en train de prendre des photos du paysage. J'ai envoyé ma femme en pourparler... Quand elle leur a dit qu'ils allaient croisé des personnes nues et demandé si ça les dérangeait, elle a cru que la fille allait s'évanouir. D'ailleurs, elle commençait à rebrousser chemin. Heureusement, ma femme l'a rattrappée, pour lui dire : "ne vous inquiétez pas, ils vont se rhabiller". Gênée, la fille lui a répondu "juste le bas ça suffira". Quand ils sont passés près de nous, on aurait dit qu'elle avait le diable à ses trousses. Je précise, même si ça me gonfle d'avoir à le faire, mais je ne tiens pas à voir fleurir certaines idées reçues, que la fille était une blonde à la peau laiteuse bien de chez nous.

Un peu plus tard, nous avons géré un croisement avec un couple accompagné d'un enfant, puis un autre de retraités qui nous ont demandé des infos sur l'itinéraire sans s'émouvoir de notre tenue lègère.

Une autre rencontre aurait pu être problématique, quand trois jeunes filles, débouchant à l'improviste d'un petit sentier sur notre droite nous ont surpris découverts... J'ai montré l'exemple en tombant la jupette, bientôt imité par le reste de la troupe. Nous avons poursuivis, mais avec la nécessité de rester couverts car les jeunes filles nous emboîtèrent le pas à faible distance. Nous arrivions au barrage, que je souhaitais que nous passions habillés étant donné la proximité de la route et le nombre de visiteurs potentiels, quand, en nous retournant, nous avons constaté que les trois jeunes filles, debout sur un rocher au bord de l'eau, étaient en train d'enlever tous leurs vêtements avant de plonger dans le Lac totalement nues.

Nous avons bien ri de notre excès de prudence.

Après le barrage, nous avons repris notre nudité sur le sentier qui nous amena à la plage réputée naturiste du Lac de Pierre-Percée où nous avons reçu un accueil des plus sympathique de la part des habitués.

Nous avons échangé, certains plagistes ont manifesté leur intérêt pour notre pratique de randonue, et viendront je l'espère gonfler nos effectifs les prochaines fois.

Nous avons profité du soleil, de l'eau encore à bonne température et d'une pureté remarquable. Le pique-nique fut pris ainsi que quelques photos souvenir. J'ai compté plus d'une trentaine de naturistes sur la plage... un record ?

Puis nous nous sommes quittés, certains poursuivant la randonue jusqu'à l'embarcadère, d'autres récupérant leur voiture au barrage.

Parmi, ceux qui remontèrent vers l'embarcadère, Rémi, qui eut la surprise de constater que de nombreux naturistes se posaient ça et là tout au long du rivage visibles du sentier. Mais il surpris aussi un type, accroupis dans les buissons, armé d'un appareil photo avec téléobjectif ! Il lui lança "Vous n'êtes pas gêné vous !". Le gars prit aussitôt les jambes à son cou et s'enfuit pour remonter vers la route à travers la végétation. Les naturistes alertés se demandaient si c'était à eux qu'on s'adressait, et donc Rémi est descendu en tenue de peau, bien entendu, leur expliquer ce qu'il venait de surprendre.

Rémi, la prochaine fois, dégaine ton appareil et hop : "tel est pris qui croyait prendre... en photo". Bon, c'est facile avec le recul.

Si celui qui s'est barré en courant est un visiteur assidu de vivrenu, il se reconnaîtra : Je te plains, pauvre type, faut te faire soigner !
Sache aussi, toi le pervers, que j'ai donné l'alerte à mes amis naturistes locaux, et que si tu te pointes à nouveau avec ton appareil, tu as plutôt intérêt à couvrir tes arrières.

Sur ce, je vous mets quelques photos pour vous faire regretter de ne pas être venus en m'excusant de flouter les visages par avance (certains voulant garder l'anonymat).

Répondre
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch