23 janvier 2021

Les Randos Naturistes de Franck05 dans les Hautes-Alpes (05)  

Page 1 / 23

herve_nice
Messages: 2956
confirmé
Premier message du sujet
(@herve_nice)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans

FRANCK - " Franck05 " de GAP
organise
des RANDOS NATURISTES
dans le 05 / Hautes-Alpes

Sachez que si vous voulez randonner avec Franck05 dans le 05 , vous avez dans le nord du 04 le
Centre Naturiste " PARDIGUE " sur la commune de VALERNES ..

.

Message édité par : herve_nice / 25-07-2015 07:42

271 Replies
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Merci Hervé, quel honneur tu me fais d'ouvrir un sujet exprès pour moi ! 😛

Pour la peine, je vais bien me casser d'une petite bafouille pour vous donner, à vous aussi, l'envie de participer.

Cette année 2014 a été assez particulière pour moi, dans le sens où, pour divers raisons, je n'ai pu faire de randonnée avant la fin août, encouragé par un collègue et ami à découvrir la planète Mars :

De là, j'ai eu l'occasion de voir en contrebas une belle "montagne à vache" qui m'a de suite donné l'envie de reprendre mes escapades en randonue ! Début septembre, je me lance donc dans ma première reconnaissance de ces prairies que j'apprécie tant.

A peine 30 minutes de route depuis chez moi et je me gare sur un petit parking sauvage de ce sud Dévoluy où, seule une voiture est déjà présente. Il fait encore frais, mais je ne garde pour l'instant que le short et entame une douce montée sur une large piste forestière en sous-bois où je croise au bout de quelques minutes un 4x4 (sûrement un éleveur) que je salue.
Après un peu plus de 3km, j'arrive sur le plateau et commence à apprécier le paysage :

La piste devient plus sauvage, personne à l'horizon et la vue est bien dégagée, alors dégagé le short aussi !

La piste devient sentier, bien exposé au sud, je suis vraiment bien dans cet environnement !
Après 6km et 450m de montées, j'arrive à un joli col d'où me sont offertes deux possibilités d'accéder à un promontoire pour déjeuner. Je choisi celui qui me semble le plus facile, mais aussi le plus proche de ma planète Mars (que l'on appelle aussi Montagne d'Aurouze ou Plateau de Bure sous nos contrées bassement terrestres)...

Malgré la multitude de mouches (eh oui, les montagnes à vaches, ça n'a pas que des avantages), je déjeune dans un panorama de rêve (vous pouvez vous déplacer avec la souris) :

La redescente me permet d'envisager d'autres itinéraires dans ce secteur, notamment celui que je ferai la semaine suivante sur ce beau versant à l'adret :

Et qui me permettra d'arriver sur la crête arborée que l'on voit derrière moi :

Bon, comme je manque d'entrainement, j'entame tranquillement le retour vers la voiture, dans un premier temps sur un sentier dans la forêt puis sur la large piste qui m'avait servi à la montée. Seul et reconnaissance oblige, je préfère remettre le short même si je croise personne jusqu'au parking. Bon, ce n'est pas trop grave, j'ai quand même passé presque cinq heures en randonue facile et ça fait vraiment un bien fou !

Un dernier regard sur la Montagne d'Aurouze, la Tête et la Combe de la Cluse en point de mire :

Le prochaine fois, je vous raconte ma randonnue de la semaine dernière. Mais là, il est grandement temps que je me repose car j'y retourne dans quelques heures... 😎

A voir également sur mon blog : http://randonnues.e-monsite.com/blog/cat-2014/randonnue-du-06-09-2014.html

Message édité par : Franck05 / 29-06-2016 23:03

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Une semaine après ma précédente randonnée, je décide de retourner dans le même secteur du sud Dévoluy, me garant sur le même parking. Mais cette fois, il y a davantage de voitures ; avec l'ouverture de la chasse, je crains que ce ne soient des chasseurs, mais je n'en verrais pas un seul de la journée.
Contrairement au week-end précédent, j'entame cette randonnée par un petit sentier à l'adret, mais toujours en conservant le short, la visibilité étant réduite :

Après un bon kilomètre et demi, la vue -superbe- s'ouvre à 360° et me permet de me délester du short superflu ! J'en profite pour analyser mon itinéraire : le petit col situé au centre, entre le serre arboré et les rochers calcaires situés au centre. Ensuite, la montée à gauche dans les alpages suivi d'une montée bien raide et hors sentier sur la crête de gauche. Mais, mine de rien, je repère déjà les nombreuses possibilités offertes vers le nord et l'est (partie droite de la photo) pour mes prochaines randonues :

Des randonneurs arrivent vers moi, je remet le short jusqu'au col. Mais à partir de là, je sais que le risque de rentrer qui que ce soit est quasi nul. C'est donc parti pour plusieurs heures de sereine nudité !
Je me régale toujours autant de ce paysage calcaire mêlé de verdure qui offre, décidément, plein de possibilités :

Ne voulant pas m'encombrer de mon "gros" appareil photo, je suis parti avec le compact de mon épouse, mais regrette bien vite ses limites pour mes panoramiques, bien moins faciles à assembler :

La montée s'est faite sur la partie gauche (N-E, cf. le petit radar en haut à droite). Le col est caché vers l'est et on voit bien le sentier avec les meuh-meuh qui précède la montée sur la crête, entre les arbres. En continuant à tourner vers l'est, on aperçoit l'alpage et le promontoire où j'ai déjeuné 8 jours plus tôt.

Comme je m'en doutais, la montée finale est bien raide mais l'accroche est bonne. Et puis, à l'arrivée, malgré un vent frais, l'effort est mille fois récompensé :

Du sommet, j'ai deux possibilités : soit je suis la crête en espérant trouver un passage au bout pour redescendre dans l'alpage, soit je descend directement plein sud pour plus de sécurité. Mais là, je suis joueur et au bout de la crête, je vois bien ma destination finale...

... mais pas le moindre sentier pour y accéder (je l'avais pourtant lu dans un topo). Seul, c'est trop risqué. J'improvise donc une descente versant sud, sachant qu'un sentier se trouve 200m plus bas. Tant bien que mal, avec un petit passage en surf quasi maîtrisé dans un pierrier, j'arrive enfin sur un vieux sentier qui a du voir passer bien plus de chamois que d'êtres humains.

Je me trouve un coin un peu abrité du vent pour déjeuner et me remettre de mes "émotions". A mi-casse-croute, un superbe vautour fauve vole en rase-motte. Le temps de sortir l'appareil photo, je n'ai que son arrière-train en tout petit ! J'avais déjà loupé un beau cabris une semaine avant (pas même eu le temps de réagir) !

Après un doux repos, la fraicheur me pousse à prendre le chemin du retour.

Cette fois, je reste nu plus longtemps mais remet le short en arrivant à la piste forestière, des voitures s'y trouvant et des voix se faisant entendre dans les bois. Je croiserais même un 4x4 de l'ONF avant l'arrivée à la voiture.

Voilà, 12km et 800m de montées pleins de charmes qui m'ont permis, en outre, d'imaginer plein d'autres itinéraires. Je sens que je vais y retourner quelques fois, là-bas...
Mais ce sera avec de nouvelles chaussures, ma paire de trails (Salomon, extra mais relativement fragile) venant de rendre l'âme, snirf ! 🙁

A voir également sur mon blog : http://randonnues.e-monsite.com/blog/cat-2014/randonnue-du-14-09-2014.html

Message édité par : Franck05 / 29-06-2016 23:14

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Si ce genre de randonnue vous tente, n'hésitez pas à me contacter.
A chaque fois, je propose le co-voiturage (gratuit) depuis Gap et les randonnues sont ouvertes à la famille ou aux amis textiles.

Pour l'heure, j'envisage d'y retourner les deux week-ends prochains, si la météo le permet (à 1600-1900m, il commence à faire frais en cette saison).

Les dates à retenir sont donc :
- 27 ou 28 septembre
- 4 ou 5 octobre

Ça pourrait également être possible en semaine, mais dans ce cas, j'aurais besoin d'être véhiculé (c'est mon épouse qui utilise la voiture en semaine).

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Comme prévu, j'ai continué à arpenter le secteur ouest de La Cluse, avec cette fois-ci un objectif : la Tête des Ormans qui offre un point de vue panoramique exceptionnel.
Je suis parti assez tard et dois être de retour à la voiture avant 17h00. Le challenge risque d'être difficile à tenir...
J'entame donc la même montée qu'à ma précédente sortie, à la suite d'un groupe de 3 personnes. Mais au bout de 800m, je quitte le sentier (et mon short) pour entamer une succession de montées assez raides à travers les alpages :

Je pourrais le contourner, mais je vais jusqu'au sommet du "Serre Pointu" qui offre déjà un beau panoramique et me permet d'apercevoir 2 chevreuils, à quelques dizaines de mètres, qui s'enfuient majestueusement à mon approche.

J'arrive enfin au niveau du sentier horizontal que j'avais repéré sur les cartes. De là, je commence à avoir une vue sympa sur le vallon de l'Abéou. Je sais que ce n'est qu'un aperçu de ce que l'on peut voir depuis la Tête des Ormans :

Malheureusement, j'ai déjà cramé pas mal de forces dans cette montée rapide et je vais baisser le rythme, d'autant que mon "sentier" est en fait multiple, tracé par les vaches et traversant quelques pierriers :

A l'approche du Col de Plate Contier, je surplombe un groupe de 5 personnes à 150m de moi, et dois me motiver pour remettre le short et entamer la montée au son des cloches des vaches :

Arrivée au col, avec la vue sur le chemin parcouru d'un côté et, de l'autre, vers la Drôme :

Le vent frais commence à se faire bien sentir, je suis en retard (il est presque 13h00), assez fatigué et, bien qu'il ne me reste plus que 200m de dénivelée à travers le pierrier sur la droite puis sur la crête, je ne me sens pas le courage de continuer. 🙁

Je me trouve donc un petit coin isolé pour déjeuner tranquillement et ne regrette pas longtemps ce choix qui me permet de prendre mon temps. Ce n'est que partie remise pour le sommet !

Une bonne heure plus tard, j'entame la descente, nu puisqu'il n'y a plus personne à l'horizon. Je retrouve plus bas mon sentier à vaches ; vaches qui sont d'ailleurs en train d'être regroupées par les éleveurs bien en dessous.

Je m'émerveille toujours autant du paysage, il fait doux, presque chaud, je suis limite euphorique !

De là, il faut entamer la descente finale. Cette fois, je préfère contourner le sommet du Serre Pointu et dois passer au milieu d'herbes hautes qui m'arrivent au nombril. J'ai une pensée émue pour les textiles qui passent à côté de ces petits bonheurs simples !
Ce n'est qu'en retrouvant le GR que je remet le short, une bande crétins en moto trial et quad s'amusant à faire un vacarme pas possible et laissant des traces qui resteront longtemps inscrites dans le paysage. 😐

Je suis un peu déçu de n'avoir pas atteint mon objectif, mais j'ai passé une si bonne journée en grande partie nu (plus de 5h00 sur les 6h40 de la sortie) que ça en valait largement le coup ! :b

A voir également sur mon blog : http://randonnues.e-monsite.com/blog/cat-2014/randonnue-du-27-09-2014.html

Message édité par : Franck05 / 29-06-2016 23:21

Répondre
fredericdromois
Messages: 6055
Moderator
(@fredericdromois)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

Merci pour tes récits :=!

Fred.

Répondre
gilles
Messages: 11462
Admin
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

oui encore merci, ca fait du bien de se ressourcer au travers de tes images et récits. On sent le grand air, là où j'habite c'est différent 😉

Répondre
herve_nice
Messages: 2956
confirmé
Premier message du sujet
(@herve_nice)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans

Franck05 ,

Vas-tu randonner Naturistement ce WE du 25-26 AVRIL 2015 ??

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Bonjour Hervé,

Je vais être très occupé les 2 prochains week-ends.
Donc, au mieux et selon la météo, ma prochaine randonnue ne devrait avoir lieu que le week-end du 8 mai.
Cette année, j'aimerais bien trouver quelques itinéraires sympas dans le bas Champsaur, entre la barrière Est du Dévoluy et Pont-du-Fossé. J'ai aussi dans l'idée de trouver un créneau horaire favorable pour une via-ferrat'nue ! :b

Avis aux amateurs ! 😉

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Comme prévu, je vais normalement reprendre mes sorties randonnue dès ce week-end (vendredi ou samedi).
Reprise toute en douceur après un hiver gourmand...

Donc, si vous souhaitez m'accompagner sur les massifs proches de Gap, n'hésitez pas à me contacter.

Répondre
david-olivier
Messages: 33
Membre Nouveau
(@david-olivier)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Bonsoir,

Merci pour ces photos qui nous permettent de s'évader dans tes montagnes...
@ bientôt Smile
Olivier

Répondre
Franck05
Messages: 350
Confirmé
(@franck05)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Puisque c'est si gentiment demandé, voici le compte-rendu de ma dernière randonnue... Désolé pour la qualité des clichés, mais j'ai préféré laisser le sac photo à la maison.

Comme prévu, direction le Champsaur, mais pas trop tôt car il fait encore un peu frais. Je m'équipe pour entamer une petite via ferrata (que je classerais AD ou D) :
1432850038-dsc00265p.jpg
C'est ma première via de l'année, ma première rando également et les articulations sont un peu raides ! Mais le plaisir est toujours là. Sur la montée, je n'ai vu que 2 autres grimpeurs et il aurait été pratiquement possible de faire la via nu. Avec d'autres participants, je pense que j'aurais tenté le coup. 😉
1432850024-dsc00307.jpg

Arrivé en haut, je me déséquipe et range le matériel dans le sac à dos avant d'apprécier le paysage et le chemin déjà parcouru (le parking est dans le tiers inférieur gauche) :
1432850025-dsc00350.jpg
Même s'il n'y a personne, je m'éloigne un peu avant d'enlever le short. J'entame alors le parcours hors sentiers que je me suis dessiné la veille. Là, je sais qu'il me faudra prendre sur la gauche pour une montée régulière jusqu'à un long sentier en balcon.
1432850028-dsc00360.jpg
Mais comme je suis parti tard, il est déjà temps de reprendre des forces. Je m'installe donc confortablement en plein coeur de ce magnifique paysage et repère une partie de mon chemin de retour côté sud.
Autour de moi, des sifflements de marmottes ; dans le ciel, un vautour fauve tourne et se fait chasser par un chocard qui lui fonce dessus à plusieurs reprises et le déséquilibre !
1432850026-dsc00405.jpg

1432850039-dsc00406.jpg
(vues vers le sud et vers le nord-ouest)

Allez, il est temps d'entamer la montée vers le nord. Hors sentier et pour un premier repérage, je suis rassuré de toujours trouver la bonne direction. Il n'y a qu'en analysant ma trace GPS le soir que j'ai vu quelques légers détours.
1432850027-dsc00385.jpg
Tout est parfait à ce moment là. Je m'imagine même avec une bande copains pour partager ce délicieux moment... 😀
1432850041-dsc00413.jpg
Approchant d'un chalet, je me rend compte qu'un groupe de 6-8 personnes est en train de faire bronzette (tout habillés, cherchez l'erreur !).
Je change juste de direction pour rejoindre le sentier en balcon un peu avant ce que j'avais initialement prévu. Là, on touche au grandiose !
1432850035-dsc00469p.jpg

1432850041-dsc00466.jpg

A maintenant plus de 2100m d'altitude, je m'approche des névés.
1432850042-dsc00449.jpg
Mais chemin faisant, je me retrouve à devoir en traverser un. En chaussures basses de randonnées, avec la pente, c'est légèrement périlleux. Mais ensuite, c'est un deuxième, un troisième, un quatrième ! Avec à chaque fois un peu plus de neige qui rentre dans les chaussures...
Pour le cinquième, c'est le pompon ! J'ai une jambe qui passe à travers la couche de neige et je me retrouve enfoncé jusqu'au dessus du genou... Sur le coup, je me dis que je n'ai pas la tenue la plus adaptée pour ce type d'aventure, mais tout compte fait, je n'aurais pas à me trainer avec des vêtements mouillés. :b
Alors lorsque le sixième (et par bonheur dernier) névé me barre la route, je préfère le contourner.
1432850042-dsc00477p.jpg
J'approche ensuite des sentiers qui mènent à des voies plus pratiquées. Mais comme il n'y a toujours personne à l'horizon, je poursuis sereinement ma randonnue dans une longue mais douce et agréable descente qui me fera quitter l'univers minéral pour retrouver prairies, sources et forêts.
1432850044-dsc00480.jpg
Ce n'est que quelques centaines de mètres avant le parking, à proximité d'un chalet que j'ai préféré remettre le short qui, finalement, ne fut utile qu'en toute fin de parcours.

Ce fut donc une reprise exceptionnelle, prémisse à de nombreuses autres sorties, histoire de compenser une année 2014 en demi-teinte.
Côté chiffres, 10km, 600m de dénivelée (dont 170m pour la via feratta), 6 heures en pleine nature (dont 45 minutes de via) pour 5 heures de naturisme en liberté ! 😎

A voir également sur mon blog : http://randonnues.e-monsite.com/blog/cat-2015/randonnue-du-17-05-2015.html

Message édité par : Franck05 / 28-06-2016 22:32

Répondre
Page 1 / 23
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go