6 mai 2021

Les célébrités naturistes Lara Fabian, Annie et les autres.

Page 15 / 15

jean-mi77
Messages: 2591
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

J'ajoute à ce qu'écrit Gilles que l'effet d'entraînement s'observe aussi dans le domaine des moeurs. Par exemple, lorsque Bertrand Delanoë, pas encore maire de Paris, pas même encore investi par les socialistes parisiens, a annoncé son homosexualité à la télévision, ça a fait un bien fou. On connaît les ministres gays, Riester, Attal. Idem dans le tennis, avec Navratilova ou Mauresmo, ou dans le plongeon avec Greg Louganis, médaille d'or olympique. Dans le rugby, l'international Gareth Thomas a montré la voie, mais on est encore loin du compte. Quand au foot !...

 

Quand quelqu'un qu'on admire vous donne à comprendre qu'il est comme vous, naturiste, homosexuel, ou ce que vous voudrez, vous vous sentez appartenir à la communauté des hommes, vous allez mieux. Vous vous dites que vous n'êtes pas une exception, un anormal. Vous vous assumez. Le silence n'est jamais une solution. Le silence tue.

Répondre
PhilE
Messages: 11823
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

"ce type de publicité existe, ces célébrités sont payées fort cher, et on peut donc penser que ça doit marcher.": oui Gilles, je n'imagine pas les firmes donner des millions à des vedettes si ça ne rapporte pas de l'autre côté.

La FFN ne peut pas donner des millions à tel ou telle, Vivrenu encore moins, mais la "normalité" que ça crée, nous pouvons la faire circuler. Même si effectivement, que telle ou telle vedette que je ne connais pas (je n'ai pas la télé, je ne suis pas abonné à Voici ou Gala, je vais rarissimement au cinéma, donc je ne sais pas qui ils sont) soit naturiste, je m'en fiche aussi. Ce qui m'intéresse, c'est qu'ils le disent.

Je souscris tout à fait au propos de Jean-Michel: le fait qu'ils ne le cachent pas est très positif pour nous, c'est d'ailleurs le sens des "marches des fiertés LGBT" (même si pour moi, il n'y a pas à être "fier" de ce qu'on n'a pas choisi; les bisexuels (parfois inconsciemment bi-sexuels) peuvent choisir, les autres ne peuvent que choisir d'assumer. Denis, si tu veux répondre, reviens dans la discussions où nous en débattions). Dans ces marches, ils disent "oui, c'est nous, et nous n'avons pas honte". C'est pourquoi des événements naturistes comme ces records de baigneurs, il faudrait que la France en organise, ça permettrait une minute au J.T.

Plus le naturisme sera médiatisé, moins nous aurons à nous cacher de nos amis, famille, collègues, voisins. Ce n'est pas pour faire du prosélytisme, ce n'est pas pour "convertir" les autres, mais ça nous permettra de vivre notre naturisme sereinement, sans avoir peur d'être jugé comme pervers, sans avoir à craindre qu'une femme aille signaler à la gendarmerie qu'un homme entouré de sa femme et de son fils se baigne nu dans le Gardon.

J'entendais samedi matin sur "France Musique est à vous" (les auditeurs parlent de leur rapport à la musique et suggèrent une oeuvre à diffuser) une dame proposer "déshabillez-moi" par Juliette Gréco, assortissant sa proposition d'un "dans l'horrible repli sur soi et l'effroyable pudibonderie dans laquelle vit notre pays, ça fera du bien". Merci Madame, vous entendre dire que nous vivions dans une période d"effroyable pudibonderie m'a fait du bien!

Alors, que vous connaissiez ou pas cette chanson, je vous mets le lien.

(Je sais, ce n'est pas une chanson naturiste, elle ressort du genre sensuel, érotique même si vous voulez, mais ça fait du bien d'entendre chanter que le corps peut donner du plaisir plutôt que de la honte).

Répondre
Denis
Messages: 6298
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 8 ans
Posté par: @phile

Je souscris tout à fait au propos de Jean-Michel: le fait qu'ils ne le cachent pas est très positif pour nous, c'est d'ailleurs le sens des "marches des fiertés LGBT" (même si pour moi, il n'y a pas à être "fier" de ce qu'on n'a pas choisi; les bisexuels (parfois inconsciemment bi-sexuels) peuvent choisir, les autres ne peuvent que choisir d'assumer. Denis, si tu veux répondre, reviens dans la discussions où nous en débattions). Dans ces marches, ils disent "oui, c'est nous, et nous n'avons pas honte". C'est pourquoi des événements naturistes comme ces records de baigneurs, il faudrait que la France en organise, ça permettrait une minute au J.T.

Je souscris tout à fait à cet extrait: en effet, je ne comprends pas pourquoi on devrait être fier de ce qu'on ne choisit pas, et c'est pourquoi, pour ce qui est de mon naturisme, j'en éprouve une certaine fierté, au risque de paraître prétentieux, parce que c'est un choix assumé et revendiqué, et je suis certain qu'il en est de même pour toi et pour la plupart des personnes accros à ce site.

 

 

Répondre
jean-mi77
Messages: 2591
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

Ce n'est pas moi qui ai parlé de Marche des Fiertés, mais Philippe E. Pour la petite histoire, la GayPride parisienne, dont la première édition s'est déroulée en 1979, a été désignée EuroPride à la fin du vingtième siècle, je ne sais plus quelle année exactement. EuroPride, c'est-à-dire avec des événements en plus, une visibilité en plus. Concert le soir sur la pelouse de Reuilly avec Yvette Horner et Jimmy Somerville, soirée dansante après je ne sais plus où, dans un local qui a coûté fort cher. On a bu le bouillon. Un petit malin, exploitant de Minitel 3615 très lucratifs, a renfloué les finances, mais en contrepartie a déposé à l'INPI GayPride, EuroPride, etc. Résultat : on ne pouvait plus défiler. Il nous a fallu changer de nom, et en fin de compte nous avons réussi à couillonner l'industriel.

 

Alors certes, sémantiquement, on n'a pas à être fier de ce qu'on n'a pas choisi. Mais on peut quand même être fier de s'assumer, quand tant d'homosexuels restaient dans leur placard. On peut dire merci au FHAR des années 70, au CUARH, à la GayPride, aux associations qu'on n'appelait pas encore LGBT (puis LGBTQIA+), à Jean-Pierre Michel, qui vient de nous quitter, pour son combat pour le pacs, à Aides, à Act-up, etc. Et merci aux Verts, je prêche pour ma paroisse, qui ont été le premier parti de quelque importance en France à se prononcer en faveur du mariage pour tous (décision de leur parlement interne du 3 avril 2004, mariage de Bègles le 5 juin 2004). Oui, quand on a choisi de s'assumer, on peut être fier quand même.

Répondre
PhilE
Messages: 11823
Confirmé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

En fait, "fier de ne pas avoir honte".

Parce que si je n'ai aucune fierté à avoir d'être homme, blanc, hétéro, en revanche je n'accepte pas que certains aient voulu que d'autres aient honte d'être noir, juif, blanc, homo, hétéro...

"Dieu il a dit, tous les hommes seront égaux! Il y aura des blancs, il y aura des noirs. Il y aura des gros, il y aura des minces. il y aura des petits, il y aura des grands. il y aura des beaux, il y aura des moches. Il y en aura même qui seront petits noirs gros et moches. Et pour eux, ce sera très dur!" Coluche.

Soyons un peu chevaleresque:

Répondre
timbuktu
Messages: 818
Assidu
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

L'actrice américaine Kim Novak, en 1963.

Répondre
Page 15 / 15
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go