14 juin 2024

Les habits neufs du naturisme (le JDD du 23 avril 2023)

11 Messages
7 Membres
2 Reactions
1,022 Vu
benoit14000
Messages: 76
Assidu
Premier message du sujet
(@benoit14000)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans
10 Réponses
Messages: 37
Payant 03
(@ferdo)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans
Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

rromain15
Messages: 38
Assidu
(@rromain15)
Membre
Inscription: Il y a 2 ans

"le monde des culs nus".....le titre donne le ton 🙁

Répondre
ericetmag13
Messages: 2773
VIP
(@ericetmag13)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

Bel exemple d'approximations journalistiques.... Qui ne prend meme pas la peine de citer correctement les differents acteurs (l ANP MARSEILLE pour les calanques), qui passe sous silence les 12.000 licenciés de la FFN qui oeuvrent pour que vive le naturisme tout au long de l'année etc  bref....

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

Messages: 1652
Assidu
(@europ-hom)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

@RRomain15 C'est le problème du titre et du" chapeau" qui met au carré l'approximation journalistique (mais qui n'est pas de l'auteur de l'article, en général. Mis dans le contexte du début de l'article, l'expression "culs-nus" s'explique beaucoup mieux car elle fait simplement référence à ce si fréquent sobriquet.

 
Répondre
1 Réponse
rromain15
Assidu
(@rromain15)
Inscription: Il y a 2 ans

Membre
Messages: 38

@europ-hom 

C'est justement le fait que cela soit  si fréquent qui me gêne. 

Répondre
gilles
Messages: 12547
Admin Parrainé
(@gilles)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

Je le met aussi en pdf

 

LES HABITS NEUFS DU NATURISME

LOISIRS Entre pratiques plus politiques, adeptes CSP+ et appétits économiques, le monde des « culs nuls » se réinvente

 

Pour beaucoup, le sujet prête à sourire. Que cherchent donc ces « culs nus » à s’exhiber ainsi ? La simplicité, le dépouillement, l’acceptation de soi et donc des autres, leur répond la philosophe-écrivaine Margaux Cassan, 25 ans, dans un ouvrage paru le 5 avril chez Grasset : Vivre nu, ou l’histoire d’une famille (la sienne) quittant chaque été Paris pour Bélézy, leur havre du Vaucluse, un village naturiste associatif, mi camping, mi-villas, posé dans un vallon piqué de lavandes et d’oliviers. Pour entrer au paradis, une seule règle : se dépouiller de ses vêtements. Être nu. Au plus près de la nature. Et de soi-même ? « Seule la mise à nu libère vraiment du regard des autres », écrit Margaux Cassan. Servi par une plume élégante et sensuelle, son roman mêle les souvenirs personnels et l’histoire du naturisme.

On y croise Hippocrate et ses travaux sur le lien entre nature et santé, le géographe anarchiste Élisée Reclus, qui voyait dans le naturisme une forme d’égalitarisme, ou Albert et Christiane Lecocq, fondateurs, en 1950, du premier village naturiste de France à Montalivet (Gironde) et de la Fédération française de naturisme (FFN), qui, même contestée, reste à ce jour le principal porte-parole du mouvement.

Critique de la société de consommation Le livre de Margaux Cassan s’arrête le 30 avril 2022, quand Bélézy, l’ex-lieu associatif, rouvre sous enseigne commerciale. « L’achat par les grands groupes signe la fin des valeurs premières du mouvement », estime l’auteure. Quelle sera la forme du renouveau ? Le naturisme hésite sur son avenir tandis qu’il se réinvente à bas bruit.

Premier signe : l’arrivée de nouveaux adeptes, plus CSP+ que libertaires (un peu les deux parfois). Jeune sexagénaire, le caviste parisien Gilles Dumas fait partie de ces nouveaux convertis : « Le naturisme m’intéresse depuis longtemps mais, entre le côté libertin du Cap-d’Agde et celui militant de la fédération, je ne trouvais pas ma place », raconte-t-il. Et puis le confinement, la fermeture des frontières sont passés par là. « Ma femme et moi cherchions à nous dépayser sans aller loin. » Pour eux, ce sera l’île du Levant, cet éden naturiste passé au rang de quasimythe, au large d’Hyères (Var). Quelques règles ? « Nu au bord de la plage ou de la piscine mais habillé, en tout cas pas de sexe apparent, sur la place du village et quand on fait ses courses, précise Gilles. Entre les deux, c’est comme vous voulez ! » Une révélation pour ce bon vivant de 86 kilos : « La beauté change de paradigme.

Il y a plein de corps âgés qu’on trouve super beaux. » Le Parisien dit aussi y savourer une vie plus saine et plus simple, malgré, tout de même, des tensions entre amateurs de calme et fêtards estivaux. Philosophe de la nudité*, luimême pratiquant, Bernard Andrieu voit aussi poindre un rajeunissement : « Depuis le Covid, beaucoup de jeunes ont découvert le naturisme. Dans des petits lieux ou en liberté, hors structures, des groupes vivent une expérience d’immersion en pleine nature avec l’idée d’ensauvagement, remarque ce professeur d’université (Paris- Cité).

Au-delà de l’aspect loisirs, il y a un acte politique de critique de la société de consommation. Beaucoup sont végans, militent dans des assos antispécistes ou, dans le sillage des Pussy Riot et des Femen, utilisent la nudité comme mode de protestation. » Une veine militante radicale aux antipodes de l’autre bouleversement en cours : le rachat, par des grands groupes, des anciens sites associatifs où s’est épanoui le mouvement, souvent dans des endroits encore préservés du tourisme de masse.

Des pépites, comme Bélézy, repris par France 4 Naturisme, un groupement qui se taille une part de lion sur ce marché convoité.

 

Une course à vélo en 11 étapes entre Nantes et Paris Même s’ils datent de 2015 (il n’y a pas eu d’étude depuis), quelques chiffres en donnent la mesure : 2,6 millions de pratiquants français et 2,2 millions de touristes annuels puisque la France est la première destination mondiale naturiste.

Comment s’y retrouver dans les 400 sites répertoriés, certains accrochés vaille que vaille aux valeurs originelles, d’autres axés rentabilité mais offrant des formules plus que séduisantes ? « Naturiste depuis [ses] 15 ans », le journaliste Julien Claudé-Pénégry, 44 ans, a coécrit le premier guide touristique du genre : Voir la France tout nu (Hachette, 2021).

Ses conseils pour ceux qui veulent se lancer ? « Se rapprocher d’une association, qui va à la fois accompagner en expliquant la démarche, les valeurs et les règles, et proposer toutes sortes d’activités : yoga, randonnée, natation, sorties culturelles, apéros… » Julien Claudé-Pénégry a lui-même créé des soirées clubbing mensuelles à Paris (Beautiful Skin).

Il milite à l’Association des naturistes de Paris (ANP), qui, en 2017, a obtenu la création d’un espace naturiste au bois de Vincennes (ouvert du 15 avril au 15 octobre), mais aussi des créneaux en piscine, des visites nu de musées… Ailleurs, il y a les rando-nus dans les calanques à Marseille, la World Naked Bike Ride France 2023, du 6 au 24 août, soit 11 étapes à vélo entre Nantes à Paris, chacune arrachée de haute lutte aux préfectures concernées par le Mouvement naturiste (MN), créé en 2021 pour incarner « un nouveau naturisme, plus en accord avec ses préceptes naturels », résume son président, Jean-François Feunteun.

Fort de son histoire, le naturisme se cherche un avenir. En attendant, il entrera au musée, plus précisément au Mucem de Marseille. « Rendez-vous en juin 2024 pour “Naturisme(s)” », annonce Bernard Andrieu, l’un des commissaires de la première exposition d’envergure jamais consacrée au sujet. Le naturisme mis à nu, qui l’eût cru ?

 

L’EUROPE PORTÉE AU NU SI ALLEMANDS

Suédois et Anglais affluent aux beaux jours dans les campings naturistes français, c’est plus pour la beauté du cadre que pour la législation. Car chez eux aussi le naturisme est autorisé, voire plus qu’en France, où la loi de 1994 reste floue sur la pratique en dehors des sites consacrés. Certains juges continuent d’y voir de l’exhibitionnisme, au grand dam des associations, qui dénoncent « un retour à l’ordre moral ».

Pas de ça en Allemagne, au Royaume- Uni, ni même, et c’est plus surprenant, dans la très catholique Espagne, où le législateur autorise la nudité et où la pratique progresse autour de lieux dédiés. Selon une étude Ipsos de 2022, le Royaume-Uni compterait 6,75 millions d’adeptes, soit trois fois plus qu’en France !

Depuis la fin du XIXe siècle, les Allemands sont aussi imprégnés par la Freikörperkultur (FKK, ou « culture du corps libre ») : « Il n’est pas rare d’y croiser des cyclistes nus, avec le petit drapeau de la FKK piqué sur leurs vélos », raconte le président de l’Englisher Garten de Munich.

Il assure que la pratique est aussi vigoureuse en Suisse (à l’exception de certains cantons catholiques, plus conservateurs), en Autriche et en Scandinavie. Les pays européens les plus frileux sur le sujet sont l’Italie, la Pologne et la Hongrie.

 

Répondre

Soutenez vivrenu quand vous achetez par l'intermédiaire d'amazon, cliquez c'est gratuit

ericetmag13
Messages: 2773
VIP
(@ericetmag13)
Membre
Inscription: Il y a 21 ans

Nous avons contacté la journaliste...qui a répété gentiment ce que quelques personnes lui ont declaré.. sans prendre la peine de verifier ou de contacter la FFN.... (alors que ce sont les clubs ffn qui assurent en grande partie le renouveau du naturisme.. bowling randonnue, restau, visite de musée, communication sur les RS,  etc etc)

La ffn a demandé un droit de reponse

Répondre
2 Réponses
timbuktu
Assidu
(@timbuktu)
Inscription: Il y a 5 ans

Membre
Messages: 2723

@ericetmag13 

alors que ce sont les clubs ffn qui assurent en grande partie le renouveau du naturisme.

Alors puisque la FFN compte plus de 10 000 licenciés , elle ferait bien de les mobiliser pour signer la pétition contre la transformation de l'Ile du Levant en un haut lieu (financièrement très rentable) de  sexe et à terme conduire à l'extinction du  naturisme authentique dans cet endroit .

Répondre
ericetmag13
VIP
(@ericetmag13)
Inscription: Il y a 21 ans

Membre
Messages: 2773

@timbuktu la petition est sur notre groupe de discussion....

Répondre
timbuktu
Messages: 2723
Assidu
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Bien entendu, est-ce un hasard si cet article dans un  journal national important comme le JDD, cite le nom d'une fédération dissidente (qui compterait moins d'une centaine d'adhérents) et oublie de parler de la fédération historique ?

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch