6 décembre 2022

Long article sur le CHM Montalivet dans Le Monde


PhilE
Messages: 13780
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

On connaissait ici le journaliste et écrivain Hubert Prolongeau, auteur notamment de "Couvrez ce sein. La nudité dans tous ses états".

(Auteur aussi d'ouvrages sur la "zemmourie", et aussi de romans et romans policiers).

Il signe désormais dans Le Monde

https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/09/27/au-camp-naturiste-de-montalivet-l-ultime-bataille-des-nus-proprietaires-menaces-d-expulsion_6143330_3224.html

 

Voici le début  de l'article. Le scan suit après.

 

 

Fajo dans la caravane de Ferdinand installée dans la zone O.N.F du camp naturiste de Montalivet.
FLORENCE KIRASTINNICOS
 

Au camp naturiste de Montalivet, l’ultime bataille des nus propriétaires, menacés d’expulsion

Par

Publié hier à 06h00, mis à jour hier à 10h58

Temps de Lecture 7 min.

 

Les vagues battent inlassablement la plage 2 du Centre hélio-marin (CHM) de Montalivet (Gironde), le premier centre naturiste ouvert en France, en 1950. C’est la fin du mois d’août. Les vacanciers s’en vont. Les habitués, les pionniers, les fidèles, les résidents à l’année vont se retrouver entre eux. Certains campeurs, comme Guy et Jeanne Bergougnoux, professeurs d’EPS et gens de spectacle, fréquentent les lieux depuis plus de cinquante ans. Ils installent chaque été leur caravane dans la « zone ONF », ainsi appelée car propriété de l’Office national des forêts. C’est la plus ancienne de « Monta », la plus belle, la plus proche de la mer. La plus rude aussi : ni eau ni électricité, des douches seulement à l’eau froide.

En cette fin d’été, les Bergougnoux ferment leur « maison » : intérieur marbré, parois en liège, glaces sculptées, meubles en cuir, rideaux en macramé, poignées chromées… L’auvent est soigneusement replié, la caravane prête à être tractée si besoin, le terrain laissé propre. Comme chaque année. Sauf que cette fois flotte une étrange ambiance sur le centre. Cet au revoir est-il un adieu ? Le 3 mars, comme 59 autres résidents, Guy et Jeanne Bergougnoux ont reçu une lettre recommandée de la direction du CHM. Elle leur annonçait le non-renouvellement de leur bail et l’obligation de déplacer leur caravane avant le 31 décembre 2022. Le 1er septembre, Guy a répondu, seul, s’extrayant du combat collectif qui se met en place.

« Suite à votre lettre d’expulsion de notre caravane, je vous demande de bien vouloir revenir sur votre décision. A 50 ans, c’est plus facile de répondre à une telle exigence ; à plus de 80 ans, cette lettre est un véritable traumatisme. » Il a pesé chaque mot. Lui et Jeanne sont arrivés au CHM à Pâques 1967, ils sont revenus chaque été. « Montalivet a été une grande partie de ma vie. J’aimais la liberté que je trouvais ici, l’extraordinaire qualité des liens entre les gens », rappelle Guy Bergougnoux. Clown et acrobate, parfois programmé en première partie de Michel Delpech, de Ringo ou des Frères Jacques, il assurait tous les ans un spectacle à la salle du centre, entourée d’arbres sur lesquels les gens grimpaient pour mieux l’apercevoir déguisé en grand-mère, marchant sur les mains, donnant un spectacle intitulé CHM : les Cinq Horribles Musculos.

 

 
Article réservé à nos abonnés
 
13 Réponses
Denis
Messages: 7252
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

Début intéressant, mais tu devrais travailler ta technique pour numériser des documents !

 

Répondre

Site easy-rencontres naturistes

Oulstol
Messages: 175
Nouveau
(@oulstol)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Une triste d'histoire comme celle de Piemanson 😪 

Répondre
1 Répondre
PhilE
Confirmé
(@phile)
Inscription: Il y a 16 ans

Membre
Messages: 13780

@oulstol naturisme ou pas, ce qui disparait, c'est le camping avec la petite tente canadienne, c'est le caravaning sur la plage.

Ce qu'on appelle camping de nos jours, c'est un parc de mobile homes.

Le problème des mobile homes, c'est justement qu'ils ne sont pas mobiles.

Quand on plie la tente, quand en enlève la caravane, c'est comme s'il n'y avait rien eu. (Mais un très grand nombre de caravanes restaient toute l'année).

Si j'avais gagné au loto, j'aurais ouvert un camping où les mobile homes auraient été réellement mobiles, tous rangés sous un hangar à la fin de la saison.

Répondre
jfreeman
Messages: 4157
VIP
(@jfreeman)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans
Répondre
1 Répondre
Oulstol
Nouveau
(@oulstol)
Inscription: Il y a 5 ans

Membre
Messages: 175

@jfreeman Merci pour l'article diffusé en entier.

"Du fric, toujours du fric"

et sociologiquement, cela reste une catastrophe.

 

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

Denis
Messages: 7252
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

"Qu’est-ce qu’on a été bêtes de vendre !" Quand une association loi de 1901 détient et gère un petit paradis, pourquoi le vendre? Par appât du gain? Sans doute un peu, mais plus probablement aussi parce que financièrement les gens n'avaient pas le choix, il faut bien vivre.

 

Après, quand un promoteur immobilier met de l'argent sur la table c'est dans la perspective d'un retour sur investissement. Alors oui: "du fric, toujours du fric" car en effet nous vivons sous un régime qui encourage en principe la liberté d'entreprendre (plus ou moins, d'ailleurs, avec parfois des bâtons dans les roues de la part des pouvoirs publics) mais préférerait-on un système dirigiste type Cuba ou URSS? on voit où ça les a menés!

 

Les motivations des nouveaux gestionnaires sont bien évidemment économiques, ils répondent à une demande des vacanciers qui est davantage de confort et d'installations, ça n'est pas nouveau. Une tente ne rapporte rien, on parle maintenant "d'hôtellerie de plein-air" avec des tarifs en saison qui se rapprochent des prix des hôtels.

Répondre
timbuktu
Messages: 2033
(@timbuktu)
Membre
Inscription: Il y a 3 ans

Tout est résumé dans cet extrait de l'article :

Le problème dépasse largement la “zone ONF”. C’est celui, national, des rachats de centres de vacances par de grands groupes commerciaux. » Il s’agit selon lui d’une volonté « très forte » de faire du CHM un camp conforme à l’idéal Tohapi.

Répondre
2 Réponses
FIU
 FIU
Confirmé
(@fiu)
Inscription: Il y a 7 ans

Membre
Messages: 940

@timbuktu
Tohapi n'est pas le seul ni le pire (Capfun ?), ne resteront bientôt pour les nostalgiques du naturisme à l'ancienne comme moi que les terrains associatifs, centres aux dimensions trop modestes pour attirer les financiers allergiques au naturisme, mais toujours prêts à aider les adeptes à se soulager en plus de leurs vêtements de leur porte monnaie ! Scared

Répondre
Flupkunu
Nouveau
(@flupkunu)
Inscription: Il y a 2 ans

Membre
Messages: 82

@timbuktu

Eh oui Mr. Timbuktu, et une fois que tous les camps naturistes seront supers rentables et conformes à l’idéal Tohapi, ils vendront leur grand groupe aux chinois qui mettront un super prix et imposeront leur idéal (tenue grise avec col mao). Il ne te restera plus qu’à apprendre le chinois et aller manifester tout nu sur la place Tian’anmen. 😀 ou 😭 ? 

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

PhilE
Messages: 13780
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Le naturisme est en fait en-dehors de cette controverse.

C'est une évolution du mode de camping.

Autrefois, camping = sous la tente, sans eau, sans électricité. Caravaning: déjà un peu plus d'équipement.

Et bungalows: confort ultra-sommaire.

 

Aujourd'hui, camping, qu'il soit naturiste ou textile, c'est un parc résidentiel.

 

Sauf à considérer que le naturisme est forcément en tente en sans eau ni électricité, ce qui se passe au CHM n'est pas la fin du naturisme (on ne parle pas de textiliser le CHM), c'est seulement la fin du camping à la grand-papa.
On peut bien sûr être nostalgique de cette époque.

Les financiers n'ont aucune raison particulière d'être hostiles au naturisme. C'est seulement que des logements en dur sont loués beaucoup plus cher que des emplacements nus. Evidemment, un mobil home, ça coûte plus cher aussi, il faut l'acheter, l'installer, lui fournir de l'électricité, une adduction et une évacuation d'eau, l'entretenir. Mais si c'est loué plusieurs centaines d'Euros par semaine, ça devient rentable.

Ce qui est dommage, c'est qu'effectivement autrefois, naturiste ou textile, on pouvait passer des vacances pour trois fois rien. Evidemment, confort sommaire: juste un bac et quelques robinets d'eau froide, douche froide, toilettes sommaires. Ajoutons à cela que beaucoup y venaient alors qu'ils n'avaient pas de voiture. On venait à vélo, en portant la tente et le sac de couchage sur le porte-bagages, et le petit camping gaz pour chauffer la gamelle. Autre temps. Mais c'était pareil chez les textiles et chez les naturistes, et c'est pareil aujourd'hui, que ce soit un camping textile ou naturiste.

La disparition de ces campings où il n'y a que des tentes, ce n'est pas la disparition du naturisme.

 

 

 

Répondre
1 Répondre
FIU
 FIU
Confirmé
(@fiu)
Inscription: Il y a 7 ans

Membre
Messages: 940

@phile Mais c'est la disparition du camping !
Est-ce encore du camping que d'être comme à la maison avec micro-onde et climatisation ?
Tohapi aurait pu laisser quelques ares aux campeurs au CHM, "les financiers n'ont aucune raison particulière d'être hostiles aux naturistes", mais les naturistes ont de bonnes raisons d'être hostiles aux financiers...
Comme l'on est loin des buts et idéaux qui ont permis de créer ce site de Montalivet, berceau du naturisme social et de la FFN 🙁

Répondre
Denis
Messages: 7252
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 10 ans

PhilE et FIU, vous avez raison. Et j'ajoute que si on a l'ambition de rajeunir la clientèle et faire venir des familles avec enfants, le critère des installations ludiques (piscines, toboggans) devient un élément important de choix. Quand les enfants de retour vont se raconter leurs vacances, les un qui se sont éclatés dans des parcs aquatiques et d'autres sous la tentes avec un camping-gaz... Ça fait nettement moins rêver!

 

Et ces installations, il faut bien les financer. Un emplacement de tente ne rapporte presque rien, et ce sont souvent des gens modestes (mais pas toujours) ou au moins qui feront plus attention aux dépenses, donc qui feront moins tourner les services et les commerces locaux.

 

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

PhilE
Messages: 13780
Confirmé
Premier message du sujet
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 16 ans

Effectivement, ce qu'on appelle camping aujourd'hui n'a plus rien à voir avec les campings des décennies passées.

Denis aussi a raison: les zones ludiques (parc aquatique, salle de jeu) seront appréciées.

Mon opinion qui n'engage que moi: tout ça coûte, et les locations en dur rapportent certainement plus. Cependant, laisser quelques emplacements nus (ce mot est indépendant du naturisme) à un prix modeste permet à une clientèle peu argentée de venir fréquenter quand même ces centres, et ça ne coûte pas une fortune non plus pour les centres à entretenir ces espaces de camping. L'essentiel de leur C.A., et sans doute de leurs profits, se fera avec les locations, mais des zones de camping, si elles rapportent moins, ne causent pas non plus une perte.

Quant aux petits campings, qui ne proposent que des emplacements nus, pour tentes ou caravanes, je pense que ça va quand même exister pour un certain nombre d'années, même si ce sera seulement pour de petits campings, et pas sur les centres de plusieurs Km² du littoral.

"qui feront plus attention aux dépenses, donc qui feront moins tourner les services et les commerces locaux.": se nourrir, ça fait partie des dépenses incompressibles, ils dépensent un peu moins, mais pas dans des proportions énormes. Pour les restaurants, oui, la différence est significative: ils y vont rarement, et prennent le menu de base, ou vont dans des chaines de premier prix (Mc Do etc.), quand les autres prennent le menu complet avec une bonne bouteille.

 

Nos digressions ici sur l'avenir du camping ne concernent pas directement le naturisme, puisque les campings textiles connaissent exactement le même phénomène d'embourgeoisement.

Répondre
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos   PubNat   nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  ovh 500go