Index du Forum » » La nudité, rapport au corps

Auteur

Epilation 2005
ourfarewell
1226     
 Membre confirmé

  Posté : 23-08-2005 10:31

Citation : CH13
Je comprends que l'on cherche à discipliner et tailler nos poils pour des raisons esthétiques mais de là à se raser totalement, je trouve cela assez impudique et pas forcément si esthétique que cela.
Christian

Ce n'est pas qu'une question d'esthétisme.
Personnellement, c'est plutot les poils hirsutes (surtout si l'on est imberbe par ailleurs) que je trouve impudiques et choquants.
Je préfère de loin une peau totalement rasée. Idem pour les barbes, alors pourquoi pas le reste ?
Ca ne change rien à la personne, mais il y a quand même des limites.

Les Japonais avaient développé le tabou des poils pubiens chez les femmes (un pubis non rasé est considéré comme impudique) : exemple montrant que la notion d'impudeur par rapport aux poils du sexe est toute relative. Question de regard, d'habituation...

Je ne supporte pas les longs poils, ça chatouille, ça irrite et en plus c'est moins hygiénique. Rasé, mais pas totalement, la caresse de l'air, le contact dans l'eau sont plus agréables.

Et puis, "plus proche de la nature", ça ne veut pas dire grand chose. De nos jours, dans nos sociétés urbanisées, tout le monde peut, veut être "proche de la nature".
Le naturisme, ce n'est pas du laxisme, ce n'est pas laisser faire "sa" nature (avec tous ses défauts) mais favoriser les conditions d'une meilleure symbiose, d'une intégration douce entre soi et l'extérieur, dans une perspective holiste (d'où un grand respect pour la planète et pour les corps tels qu'ils sont).

En vivant nu, on élimine le vêtement comme élément artificiel, facteur de gêne.
Mais on n'est pas non plus dans une sacralisation niaise de la nature : le poil, aussi, peut faire obstacle à son bien-être.

L'épilation reste en tous cas un choix personnel.



Cet article provient de VivreNu

https://www.vivrenu.com/viewtopic.php?topic=161&forum=71