Respectez la nudité dans un lieu naturiste
 
40 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. 
 
 
mardi 22 mai 2018 EN ES IT NL PT DE  

Modéré par : gilles jacques_gana moderateur fredericdromois mapommedapi Denis 
Index du Forum » » Photos, Peinture » » Nus tableaux vivants 30 ans du Musée d'Orsay
AuteurNus tableaux vivants 30 ans du Musée d'Orsay
PhilE
8679       
 Membre confirmé
Venu(e) 21-05-2018 10:30
PhilE
  Posté : 02-12-2016 09:18

http://www.la-croix.com/Culture/Orsay-trente-ans-en-chair-et-en-arts-2016-12-02-1200807502

Marie Soyeux, le 02/12/2016 à 9h00


Consacrée aux arts du XIXe siècle, l’institution parisienne célèbre son trentième anniversaire les 2, 3 et 4 décembre lors d’un week-end d’animations et de visites entièrement gratuites.
Le musée d’Orsay va accueillir les tourbillons d’un bal Second Empire


« J’ai trente ans ! » On sait que ce n’est pas vrai, mais ce week-end, tous les artistes invités par le Musée d’Orsay peuvent le clamer. Parmi eux, les danseurs du chorégraphe José Montalvo ont vendredi 2 décembre la permission de minuit, pour inaugurer trois jours de réjouissances en accès libre.
i Pourquoi lire La Croix ?

La Croix met en lumière la dimension spirituelle des hommes et des événements.

+

Dans les alcôves ou sous la nef de cette ancienne gare, devenue musée le 2 décembre 1986, ils vont danser et chanter devant certaines œuvres, établir avec elles d’émouvants et amusants dialogues. Pour cet anniversaire, les corps sont à l’honneur – ceux que les artistes ont figés dans les œuvres exposées, mais aussi ceux qui font vivre le musée aujourd’hui : artistes, professionnels et visiteurs.

La danse, portée par la musique, sera ainsi très présente. « Ce n’est pas artificiel, rappelle Luc Bouniol-Laffont, responsable de la programmation de l’auditorium du musée. Nous sommes dans le musée du XIXe siècle et la danse occupait alors une place très importante dans la vie sociale et les arts. »
Un bal Second Empire

Le musée a donc organisé pour la soirée du samedi 3 décembre un grand bal Second Empire – seule animation à nécessiter une réservation, affichant complet. 500 participants, guidés par l’association « Carnet de bals », qui fait vivre les danses historiques, sont attendus et incités à venir… déguisés ! Rien d’extravagant cependant : le musée accueille régulièrement bals et concerts.

« La pluridisciplinarité fait partie de l’ADN de musée, reprend Luc Bouniol-Laffont. Il est consacré aux arts de 1848 à 1914. C’est une période courte mais extrêmement foisonnante, non seulement pour la peinture et la sculpture mais aussi le dessin, la photographie, les débuts du cinéma et le spectacle vivant. Beaucoup d’artistes s’exprimaient d’ailleurs dans différents médiums. »

Il cite Edgar Degas, peintre et sculpteur d’immortelles danseuses, qui se consacra également à la gravure et la photographie.

José Montalvo connaît bien le musée d’Orsay pour y être souvent venu comme chorégraphe et visiteur, lui qui a fait d’abord suivi des études d’histoire de l’art. Pour préparer cette soirée, il s’est imprégné des collections et des catalogues d’exposition.
« Un musée où ont retenti beaucoup de scandales »

Les visiteurs pourront s’amuser à retrouver (ou non) les mouvements de ses danseurs dans les œuvres du musée. « J’ai tiré un fil émancipateur qui traverse son histoire : la liberté des corps. C’est un musée où ont retenti beaucoup de scandales », rappelle le chorégraphe, refusant toutefois de céder à la facilité. Dans la salle figurant L’Origine du monde de Courbet, un musicien fait seulement retentir une mystérieuse mélopée.

Non loin s’élève La Danse de Carpeaux. Commandée pour l’Opéra de Paris en 1863, cette sculpture monumentale représente un génie entouré de joyeuses bacchantes. Un peu trop enthousiastes, d’ailleurs, pour certains critiques pudibonds de l’époque. L’œuvre aurait même été détruite, si la guerre de 1870 n’avait éclaté.

À ses pieds, Montalvo a invité des modèles professionnels à se produire. « Il y a dans ce musée tant d’œuvres qui n’auraient pas existé sans modèles ! Or, on ne les voit jamais. Je voulais leur rendre hommage ». Se mouvant d’abord habillés, ils se dénudent et s’immobilisent, dans une forme d’intemporalité. « J’ai accepté car cela avait du sens, explique Patrick Bertron, du collectif des modèles des beaux-arts. Je m’inscris dans une chaîne de modèles, dans l’histoire de l’art et d’un métier. »
Des prêts de musées amis

Ils ne sont pas les seuls professionnels à témoigner. Tout au long du week-end, trente personnes travaillant au musée racontent « leur Orsay », à travers des histoires personnelles. Il y a là un conférencier, une architecte ou encore le chef de la brigade des sapeurs-pompiers.

Et parce qu’il n’y a pas d’anniversaire sans cadeaux, les visiteurs trouveront, égrainées à travers les collections, des œuvres prêtées par des « musées amis » de l’institution, en France, en Europe et aux États-Unis, tel Le Pont de l’Europe (1876) du peintre Gustave Caillebotte.

Consacré à un siècle révolu, le musée, dès inauguration, promettait de « réinventer chaque jour sa vie ». Un défi renouvelé pour ses trente ans, estime Luc Bouniol-Laffont : « Notre fréquentation a un peu diminué, à la suite de la baisse de fréquentation de la capitale. Mais ça commence à remonter. Nous devons tout faire pour continuer à accueillir de nouveaux publics. » Depuis son ouverture, le musée a reçu plus de 90 millions de visiteurs.
  Profil  

PhilE
8679       
 Membre confirmé
Venu(e) 21-05-2018 10:30
PhilE
  Posté : 02-12-2016 18:42

Et ici sur France 3, avec vidéo:
http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/30-ans-du-musee-orsay-preljocaj-soir-paris-1146165.html


Les 30 ans du musée d'Orsay et Preljocaj dans Un soir à Paris

Fêter en musique, les 30 ans du musée d’Orsay, danser avec Angelin Preljocaj à l’Opéra royal de Versailles ou chanter avec le groupe Frère Animal à la Philharmonie, Jean-Laurent Serra vous emmène Un soir à Paris.

JLS Publié le 02/12/2016 à 12:31, mis à jour le 02/12/2016 à 12:43

Cela fait 30 ans que l’ancienne gare d’Orsay est devenue la maison des peintres impressionnistes et des sculpteurs de référence. Pour fêter cet anniversaire, le musée organise un grand week-end festif avec 30 heures de programmations exceptionnelles. Des spectacles, des performances ou encore des ateliers rythmeront cette fête entièrement gratuite qui commence dès le vendredi soir par une performance dansée de la compagnie José Montalvo. Le chorégraphe prend, en effet, possession des salons, des alcôves et de la nef du musée avec un ballet qui met en perspective et en relation ses danseurs, les tableaux et les sculptures du musée. A l’image des maitres impressionnistes et des sculpteurs de génie, José Montalvo utilise le mouvement et la nudité de ses modèles vivants pour raconter un pan de l’histoire de l’art. Pour les familles, le musée organise des ateliers et des visites ludiques spécialement destinés aux enfants. Alors profitez-en et venez souffler sur le gâteau ! « Orsay en Fête, 30 ans » du 2 au 4 décembre au Musée d’Orsay. Paris 7ème
  Profil  

ardo
59   
Venu(e) 16-01-2018 18:46
ardo
  Posté : 03-12-2016 19:19

c'est curieux et intéressant cette histoire de modèle qui posent pour reconstituer ou faire revivre les toiles de maîtres. Pour ma part, à une époque où je faisais beaucoup de photographie (artistique), j'avais entamé un travail (sans véritable suite hélas) pour refaire en photos ce que d'illustres prédécesseurs avaient fait en peinture, du genre Le Déjeuner sur l'herbe, ou L'enlèvement des Sabines, bref des tableaux avec des nus.
Mais votre article m'a surtout fait penser au livre de Jose Carlos Somoza : "Clara et la pénombre".Cela se passe dans un futur proche, où les images liées au corps ne font plus recette. Alors ce sont des jeunes filles, mises en peinture par des "artistes", qui posent, nues et peintes, pendant des heures sans bouger, pendant les horaires d'ouverture du musée.
Bon, s'ensuit toute une intrigue et une dramaturgie que je ne vais pas détailler ici.

------------------------------
"si tu as des yeux pour regarder autrui, gardes un miroir pour te regarder toi-même"
proverbe tibétain
  Profil  

PhilE
8679       
 Membre confirmé
Venu(e) 21-05-2018 10:30
PhilE
  Posté : 04-12-2016 10:54

Et aussi ici, incluant une vidéo:
http://culturebox.francetvinfo.fr/expositions/evenements/jose-montalvo-fete-les-30-ans-du-musee-d-orsay-en-toute-liberte-249689
  Profil  

gilles
10632       
 admin
Venu(e) 21-05-2018 18:00

ile-de-france yvelines versailles (78) france
gilles
  Posté : 04-12-2016 11:14

La partie nue sera aujourd'hui
Dimanche 4 décembre
13h, 15h et 17h : carte blanche à José Montalvo et ses danseurs
Durée : 15 min
  Profil  www  



Sauter à :
Pseudo :
Mot de Passe:
PerduInscription

Evènements
Mai 2018
LMMJVSD
 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31    
Sondage
Préféreriez vous un centre de vacances
 100% nudité ou quasi
 Vêtements facultatifs

  Results, Résultats

  • Votes : 27378
  • Commentaire(s) : 169
  

Contacts webmaster   Charte   CNIL : 1042465 
Tous les Logos et Marques sont déposés, les commentaires sont sous la responsabilité de ceux qui les ont publiés, le reste © vivrenu.com 2003 - 2053
Ce site a été construit avec NPDS sous license GNU/GPL.
Placez les news naturisme de vivrenu sur votre site

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com  : blognaturiste.com  rencontres-naturistes.com   lenaturisme   Achat Vidéos VivreNu   Régie Pub Naturiste   nudismlife.com   videosgags.fr   tousnus.fr   photos naturistes   Revues Naturistes Vintage   Randonue   Plages Naturistes   Cyclonudistes   tv-naturiste  ovh 500go

Temps : 0.146 seconde(s)