26 mai 2024
Replanter le jardin...
 

Replanter le jardin d'Eden et accueillir les Adams et Eves pour y vivre, y travailler,...

20 Messages
12 Membres
0 Reactions
5,672 Vu
Messages: 29
Assidu
Premier message du sujet
(@Manucroco)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Ca y est, c'est officiel, je déclare etre definitivement faché avec la civilisation moderne.
Donc voici mon projet beaucoup plus modeste:
Si une personne peut me preter un petit bout de forêt avec un point d'eau ou une source, j'y installerais un teepee amérindien ou une yourte ou une roulotte tirée par un cheval... je construirais des meubles en bois vert ( façon camps scouts ), la meteo me dicteras de porter (ou non) des vetements, je vivrais d'un peu de chasses, un peu de peches, de beaucoup de cueillettes, de beaucoup de cultures vivrières et de l'elevage de quelques animaux de basse-cour.
Le plastique et autre utilisations du petrole seras réduit au plus stricte minimum.
Pas d'électricité a part peu etre celle de quelques panneaux photovoltaîque et une eolienne.
Ce qui est bien, je pourrais démenager en 1 heure et me reinstaller en 1 jours, si la forêt est assez grande, je prévoyerais un campement d'été et un campements d'hiver.
Mon but est de respecter la nature, je dirais même d'entrer en symbiose avec elle et en etre dépendante.
Nos ancêtres l'ont fait, ca a certainement été difficile mais je ne voit pas pourquoi je ne pourrais pas le faire aussi.

Répondre
DELEST67
Messages: 869
Assidu
(@delest67)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

D'après ce que j'ai vu dans des videos : il y a ce genre de village en Espagne et aussi au Brésil

Je n'ai plus les noms sous la main mais on trouve : ce sont même des videos en ligne je crois sur ce site

Donc c'est possible - juste faut quelques euros 🙁

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Messages: 378
 Ougl
Assidu
(@ougl)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans
Citation : Manucroco 

Ca y est, c'est officiel, je déclare etre definitivement faché avec la civilisation moderne.
Donc voici mon projet beaucoup plus modeste:
Si une personne peut me preter un petit bout de forêt avec un point d'eau ou une source, j'y installerais un teepee amérindien ou une yourte ou une roulotte tirée par un cheval... je construirais des meubles en bois vert ( façon camps scouts ), la meteo me dicteras de porter (ou non) des vetements, je vivrais d'un peu de chasses, un peu de peches, de beaucoup de cueillettes, de beaucoup de cultures vivrières et de l'elevage de quelques animaux de basse-cour.
Le plastique et autre utilisations du petrole seras réduit au plus stricte minimum.
Pas d'électricité a part peu etre celle de quelques panneaux photovoltaîque et une eolienne.
Ce qui est bien, je pourrais démenager en 1 heure et me reinstaller en 1 jours, si la forêt est assez grande, je prévoyerais un campement d'été et un campements d'hiver.
Mon but est de respecter la nature, je dirais même d'entrer en symbiose avec elle et en etre dépendante.
Nos ancêtres l'ont fait, ca a certainement été difficile mais je ne voit pas pourquoi je ne pourrais pas le faire aussi. 

Des cultures vivrières en forêt ? 😮
Pour y arriver, il te faudra défricher, c'est à dire sans doute couper des arbres, désoucher, planter, arroser (donc il faut beaucoup d'eau)...
Vivre de la chasse ? Mais mon bon ami, il faut un permis de chasse, l'accord de la fédération (pour obtenir les bracelets nécessaire pour tuer n'importe quelle bestiole d'une taille un peu importante)...
Quant à la pêche... ! 😎
Et l'évacuation des eaux usées ? Tu as pensé à quoi, pour elles ? Gare à la loi sur l'eau !
Sans parler des sous : si tu as besoin de soins médicaux, de pièces de rechange pour ton éolienne...

Quant à la vie "en symbiose avec la nature", ça me fait rigoler, à moins d'être prêt à en assumer toutes les conséquences : météo aléatoire, avec tempêtes & orages violents, gel, sécheresse, inondations ; maladies ; bestioles pas toujours sympathiques (sangliers, ours bruns dans certaines régions, loups dans d'autres...) ; les rats qui te piqueront tes provisions ; l'humidité ambiante en hiver qui de fera pourrir le reste... Je m'arrête là. Nos ancêtres ont certes vécu dans des conditions similaires, mais ils n'avaient pas le choix & il avaient une espérance de vie d'une trentaine d'années.
Si c'est bien ça que tu souhaites, libre à toi. Et dans ce cas je ne peux qu'être admiratif. Mais dans le cas contraire, je me devais de te prévenir pour t'éviter un désastre.

Répondre
motardsdu21
Messages: 1703
Assidu
(@motardsdu21)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

y'à qu'à demander un chèque à liliane bettancourt 😀 😀 😀

ok je sort :hello:

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Messages: 29
Assidu
Premier message du sujet
(@Manucroco)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Bonjour.

Voici mes réponses a tous les questions posées par Ougl.

[Des cultures vivrières en forêt ?
Pour y arriver, il te faudra défricher, c'est à dire sans doute couper des arbres, dessoucher, planter, arroser (donc il faut beaucoup d'eau)...]

Plutôt que d'utiliser le terme « défricher », j'utiliserais la phrase « ouvrir des clairières » de 4 hectares maximum (un carré de 200 m de coté ou un cercle de 113 m de diamètre). A la lisière de cette clairière, je planterais des arbres fruitiers nombreux et variés, mes cultures vivrières se feront donc au centre de cette clairière sur un sol enrichi en BRF (Bois Rameaux Fragmenté = Branches d'arbres non résineux de - de 7 cm de diamètre broyé a l'état vert (avec feuilles, bourgeons, rameaux.....). Cette technique de culture a le mérite de ne pas avoir besoin de travail du sol, d'entretenir une humidité permanente, d'entretenir une fertilité des sols permanente. Cette technique consiste tous simplement à copier le fonctionnement des sous-sols et sols forestiers, fonctionnement qui ont prouvé leurs efficacités depuis des millions ou des milliards d'années (Comparer a l'agriculture moderne qui existe depuis 50 ans et qui montre déjà des signes de faiblesses, l'ingénieur agronome qui vous dit que des sols qui produisent des arbres de 60 m de haut n'est pas fertile est un menteur). Cette clairière sera cultivé quelques dizaines d'années et seras rendu a la foret et une autre clairière sera ouverte ailleurs.

[Vivre de la chasse ? Mais mon bon ami, il faut un permis de chasse, l'accord de la fédération (pour obtenir les bracelets nécessaire pour tuer n'importe quelle bestiole d'une taille un peu importante)...]

Que les animaux de la foret se rassurent, si j'arrive à tuer 2 gibiers dans l'année, ce seras bien là le maximum et encore... Pour les permis de chasse, c'est prévu, je ferais ce qu'il faut. J'ai lu que l'espèce humaine allait s'éteindre dans 100 ans et que notre civilisation allait disparaître bien avant, donc cette question des permis de chasse et de pêches risque fort de ne plus se poser.

[Quant à la pêche... ! ]

Pour les poissons, je pensais plutôt à la gestion rigoureuse de la population piscicole des éventuels plans d'eau, étang et lacs car la pisciculture fournit plus de protéines au m² que toutes autres formes d'élevages.

[Et l'évacuation des eaux usées ? Tu as pensé à quoi, pour elles ? Gare à la loi sur l'eau !]

Toilette sèches pour ne pas produire des eaux vannes (Dangereuse et polluantes) et épuration des eaux grises par des plantes aquatiques (phyto-épuration), systèmes qui ressemble furieusement dans son fonctionnement à un marécage (comme quoi la nature est bien faite...)

[Sans parler des sous :]

C'est effectivement un problème mais qui risque fort d'être provisoire, voir ma remarque précédente sur la fin de l'espèce humaine et de sa civilisation (économique notamment)

[Si tu as besoin de soins médicaux]

Même remarque que précédemment, quand le système de santé s'effondreras, il faudra bien se « de...... ».

[De pièces de rechange pour ton éolienne...]

Je pensais plutôt a des éoliennes auto-construite avec du matériels de récupérations. De toute façons, elles constituent une solution provisoire pour les accros aux technologies modernes pour que leurs sevrages se passent en douceur. Une batterie qui se décharge en 3 heures et ensuite attendre 48 heurs pour la recharger, c'est fatiguant a la longue et là, on commence à réfléchir a d'autre solutions.

[Quant à la vie "en symbiose avec la nature", ça me fait rigoler, à moins d'être prêt à en assumer toutes les conséquences : météo aléatoire, avec tempêtes & orages violents, gel, sécheresse, inondations ; maladies ; bestioles pas toujours sympathiques (sangliers, ours bruns dans certaines régions, loups dans d'autres...) ; les rats qui te piqueront tes provisions ; l'humidité ambiante en hiver qui de fera pourrir le reste... Je m'arrête là. Nos ancêtres ont certes vécu dans des conditions similaires, mais ils n'avaient pas le choix & ils avaient une espérance de vie d'une trentaine d'années.]

Là aussi, voir ma remarque précédente sur la fin de l'espèce humaine et de sa civilisation. On risque fort de toute façon de passer par là. Je suppose que si on est « préparé », « entrainer », « habitué » et déjà « pratiquant », la transition se feras en « douceur ».

[Si c'est bien ça que tu souhaites, libre à toi. Et dans ce cas je ne peux qu'être admiratif. Mais dans le cas contraire, je me devais de te prévenir pour t'éviter un désastre. ]

Merci de tes avertissements, c'est tous à ton honneur. Me voila donc prévenu.

Je ne veux évidemment effrayé personne avec mes théories. Je suis volontairement pessimiste a outrance, c'est surtout dans le but de vous stopper dans votre train-train quotidien pour que vous vous posé quelque part et vous mettre à réfléchir. Et ensuite, comme toute théorie n'est validée que quand elle passe par la phase « mise en pratique », AGISSEZ MAIS AGISSEZ VITE !!!

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux."
Attribué indistinctement à :
Thomas Jefferson
Albert Einstein
Benjamin Franklin !

Répondre
Messages: 29
Assidu
Premier message du sujet
(@Manucroco)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Ah, J'y pense !!!

N'hesitez pas a me contacter, je repondrais de mon mieux a toutes vos questions.
Un forum, ca sert a ça, il me semble, non ???

A+++

Répondre

Amazon, gratuit pour vous et entre 2% et 4% pour le site

VieuxClebs
Messages: 1439
Assidu
(@VieuxClebs)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

tu oublies l'élevage de vers pour alimenter les bacs de pisciculture
si tu as un espace de forêt entre tes clairières, tu peux installer un élevage d'escargots aussi, probablement, mais les vers sont plus intéressants .
on apprenait ça dans les vieux manuels d'aquariophilie d'il y a 100 ans.

Si vous avez trop d'escargots, vous aurez du mal à les donner à vos poulets,
l'écoulement des escargots a l'air d'être "le" problème.
Par contre, élevez des vers, vous en ferez de l'excellente farine

les vers, les crevettes et les champignons sont l'avenir de notre alimentation, autant s'y préparer
sinon vous serez condamnés à vous fournir chez Carrefour .

Répondre
Messages: 378
 Ougl
Assidu
(@ougl)
Membre
Inscription: Il y a 15 ans

Quand je parlais de l'écoulement des eaux usées, je pensais bien aux solutions que tu avances.
Hélas, en France, pays de liberté, comme chacun sait, il est désormais interdit de jeter ses eaux ménagères n'importe où : un système d'épuration collectif ("Tout-à-l'égoût") est désormais obligatoire, sauf dérogation spéciale. Et le captage' d'eau est formellement interdit...

Quant à la clairière, qu'on parle de défrichage ou d' "ouverture de clairière", le résultat est le même ! Et là, à déboiser quatre hectares, tu te heurteras là encore à la législation, en plus de ton propriétaire, puisque tu souhaitais que quelqu'un te prête un bois...
Pour le reste (la fin de l'humanité dans 100 ans), ce n'est que de la spéculation. Et puis nous serons tous morts avant. Donc, l'argument est mauvais.
Et quand bien même ! Si tu as 4 ha de cultures vivrières & quelques millions d'affamés autour de toi, je doute fort que tu puisses profiter de tes plantations.

Pour ce qui est de notre modèle agricole actuel, il est peut-être malade, mais c'est le seul qui nous permette de nous nourrir normalement. Il y a plus de 50 ans, la population était moindre & pourtant il y avait des famines. La nature a peut-être du bon, mais elle ne fait pas tout. Sinon, nous n'aurions jamais eu besoin de travailler. N'oublie pas que la nature ne peut nourrir que quelques (gros) herbivores par centaine d'hectares. C'est peu ! Quant aux petits, tu n'en as pas plus d'une dizaine à l'hectare (lapins, lièvres...) Comment veux-tu qu'elle te nourrisse toi, humain ?
La forêt ne sait faire pousser que de la forêt. Pas de blé, pas de salades, ... Donc, si tu veux voir pousser des tomates & des concombres, il te faudra autre chose que des branches répandues sur le sol. Car les plantes vivrières ont besoin d'autre chose (oligo-éléments, nitrates, phosphates...) que les arbres. Sans parler de la nature du sol : là où poussent les fougères & les bouleaux, les sols sont pauvres. Ces plantes s'en contentent à l'évidence, mais pas tes patates ou tes radis. L'ingénieur agronome n'est peut-être pas si menteur.

Bref, amuse-toi bien.
Tu nous raconteras, hein ?

Répondre

En savoir plus sur le Site de Rencontres entre naturistes

Page 2 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch