25 mai 2024
Déclaration univers...
 

Déclaration universelle des droits de l'animal

30 Messages
13 Membres
6 Reactions
1,052 Vu
Jeff87
Messages: 711
Assidu
Premier message du sujet
(@jeff87)
Membre
Inscription: Il y a 14 ans

Voici la Déclaration universelle des droits de l'animal, corédigée par La Fondation Droit Animal. http://www.fondation-droit-animal.org/la-fondation/declaration-des-droits-de-lanimal/

Elle a été proclamée solennellement à Paris le 15 octobre 1978, à la Maison de l'Unesco. Son texte révisé par la Ligue internationale des droits de l'animal en 1989 a été rendu public en 1990. Je pense qu'il serait grand temps qu'en France, nous l'intégrions au bloc de constitutionnalité, c'est à dire tout en haut dans la hiérarchie des normes, au même titre que la DDHC de 1789. Cela permettrait de la faire entrer dans les normes juridiques supérieures, d'intérêt général.

En tant que naturistes "... respectueux de l'environnement", cela nous concerne, non ?

PRÉAMBULE:
Considérant que la Vie est une, tous les êtres vivants ayant une origine commune et s'étant différenciés au cours de l'évolution des espèces,
Considérant que tout être vivant possède des droits naturels et que tout animal doté d'un système nerveux possède des droits particuliers,
Considérant que le mépris, voire la simple méconnaissance de ces droits naturels provoquent de graves atteintes à la Nature et conduisent l'homme à commettre des crimes envers les animaux,
Considérant que la coexistence des espèces dans le monde implique la reconnaissance par l'espèce humaine du droit à l'existence des autres espèces animales,_
Considérant que le respect des animaux par l'homme est inséparable du respect des hommes entre eux,

IL EST PROCLAMÉ CE QUI SUIT :

ARTICLE 1
Tous les animaux ont des droits égaux à l'existence dans le cadre des équilibres biologiques. Cette égalité n'occulte pas la diversité des espèces et des individus.

ARTICLE 2
Toute vie animale a droit au respect.

ARTICLE 3
Aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels.
Si la mise à mort d'un animal est nécessaire, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d'angoisse.
L'animal mort doit être traité avec décence.

ARTICLE 4
L'animal sauvage a le droit de vivre libre dans son milieu naturel, et de s'y reproduire.
La privation prolongée de sa liberté, la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l'animal sauvage à d'autres fins que vitales, sont contraires à ce droit.

ARTICLE 5
L'animal que l'homme tient sous sa dépendance a droit à un entretien et à des soins attentifs.
Il ne doit en aucun cas être abandonné, ou mis à mort de manière injustifiée.
Toutes les formes d'élevage et d'utilisation de l'animal doivent respecter la physiologie et le comportement propres à l'espèce.
Les exhibitions, les spectacles, les films utilisant des animaux doivent aussi respecter leur dignité et ne comporter aucune violence.

ARTICLE 6
L'expérimentation sur l'animal impliquant une souffrance physique ou psychique viole les droits de l'animal.
Les méthodes de remplacement doivent être développées et systématiquement mises en oeuvre.

ARTICLE 7
Tout acte impliquant sans nécessité la mort d'un animal et toute décision conduisant à un tel acte constituent un crime contre la vie.

ARTICLE 8
Tout acte compromettant la survie d'une espèce sauvage, et toute décision conduisant à un tel acte constituent un génocide, c'est à dire un crime contre l'espèce.
Le massacre des animaux sauvages, la pollution et la destruction des biotopes sont des génocides.

ARTICLE 9
La personnalité juridique de l'animal et ses droits doivent être reconnus par la loi.
La défense et la sauvegarde de l'animal doivent avoir des représentants au sein des organismes gouvernementaux.

ARTICLE 10
L'éducation et l'instruction publique doivent conduire l'homme, dès son enfance, à observer, à comprendre, et à respecter les animaux.

29 Réponses
PhilE
Messages: 14484
Confirmé Parrainé
(@phile)
Membre
Inscription: Il y a 17 ans

Il est important pour nous, naturistes, que soient respectés les animaux à poil.

Répondre
1 Réponse
jean-mi77
Confirmé
(@jean-mi77)
Inscription: Il y a 13 ans

Membre
Messages: 4100

@phile Le mouton est un animal à poils laineux.

 

A poils laineux ?

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

Nudiworld
Messages: 9560
Assidu
(@nudiworld)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

1978, 1990, et je n'en avais jamais entendu parlé.

Je serais d'accord, mais il y a un point qui me gêne dans une déclaration fondamentale.
Le cas particulier de la chasse et de la pêche qu'on retrouve dans l'article 4.

On sait être plus nuancé dans l'article 6.

Bien sûr qu'il faut fixer des règles pour la chasse et la pêche. Voir les campagnes de la LPO pour les oiseaux. Et il m'apparaît tout à fait hors de propos d'autoriser l'élevage de gibier, lâché dans la forêt, pour être tiré par des demeurés.

Je ne soutiendrais pas cette action, car porteuse des germes de l'échec dès son élaboration. Dommage, vraiment dommage.

Je suis au contraire favorable à la pêche, la pêche de loisir permet de ne pas passer par les circuits commerciaux. Pour la chasse, évidemment, vu le nombre de chasseurs et celui de gibiers... si c'est pour sillonner la campagne tout l'hiver, pour ne ramener qu'un lapin...un promeneur et deux cueilleurs de champignons...

Répondre
Messages: 1652
Assidu
(@europ-hom)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans
Posté par: @Nudiworld

Je suis au contraire favorable à la pêche, la pêche de loisir permet de ne pas passer par les circuits commerciaux.

La pêche destinée à consommer le poisson n'est pas une "pêche de loisir" proprement dite (même si elle est pratiquée pendant ses heures de loisir).

Ce qui est visé, c'est la pêche dite "no kill" qui n'est qu'une maltraitance.

Répondre
1 Réponse
cendrinox
Assidu
(@cendrinox)
Inscription: Il y a 16 ans

Membre
Messages: 5657

@europ-hom : oui, je trouve idiot le "no kill".

Des types dépensent des milliers d'euros pour la carpe, par exemple, sortent de vénérables mémères bourrées de percings d'anciens pêcheurs, font un bisou pour la photo, et relâchent l'animal sans savoir s'il va survivre ou non. Ce n'est pas "aimer les animaux", ça. C'est de l'hypocrisie.

Je ne supporte plus le cliché "chasseur = ivrogne obèse et rougeaud qui ne mange que de la viande et qui bat sa femme -qui va se consoler forcément dans le lit du gentil écolo- et qui adore torturer les zanimos" ...

Alors oui, vous trouverez TOUJOURS des images atroces, largement véhiculées d'ailleurs par les anti chasse. Mais moi la naturiste féministe je sors d'un milieu rural où mes ancêtres et encore certains de mes amis étaient et sont chasseurs de palombes et de grives, et je dis que je ne retrouve pas dans MON vécu tous ces trucs horribles.

J'ai des souvenirs de cabanes à réparer, de repas joyeux, d'attentes dans le silence (dans les tourelles des palombières) pendant des heures à écouter le vent dans les pins, à voir les sangliers et chevreuils qui passent -bah oui, quand on chasse la palombe, on ne chasse QUE la palombe-, voir les cèpes pousser, etc. La chasse proprement dite, c'est à dire tuer les palombes, était à peine 5% des activités globales. Car oui, un chasseur digne de ce nom AIME profondément la nature.

Les chasseurs de mon entourage ressemblent plus aux chasseurs du Kalahari qui remercient l'animal de leur donner sa chair qu'à ces épaves humaines obligatoirement décrites.

I have a dream ... je voudrais que les amoureux de la nature urbains ET ruraux arrêtent d'avoir des dialogues de sourds.

Bref, cette Déclaration, méfiance.

Je ne veux pas d'une dictature où tuer un chien coûtera pénalement plus que battre et tuer sa femme. Je ne veux pas de cette mentalité qui pousse les humains à estimer qu'ils valent moins qu'une bestiole, sous prétexte d'excès et d'erreurs passées.

Depuis des milliers d'années, les hommes n'ont eu que leur cerveau pour se protéger de cette nature (qui n'est ni bonne ni mauvaise, elle "est"), c'est comme ça qu'ils ont réussi à ne pas disparaître. Alors réparons nos erreurs, oui, mais pas pour en refaire d'autres.

Je retiens cependant l'article 10 qui parle d'éducation. Oui, dix fois oui ... mais pas de la propagande extrêmiste, de l'immersion en milieu naturel !

J'ai déjà fait un test. Emmener mes petits voisins, natifs urbains, chercher des champignons en forêt. Très vite leurs gémissements face à certains désagréments (plantes qui piquent) disparaissent quand ils reconnaissent des espèces comestibles. Ils sont très fiers de montrer leur cueillette à leurs parents ... qui jettent les champignons parce que ces derniers ne correspondent pas à une image parfaite qu'on trouve dans les "beaux livres". Ah, conditionnement de supermarché où chaque fruit, chaque légume doit être calibré ...

(Whooo, mais c'est qu'emportée par l'emphase, je fais sans le vouloir concurrence à PhilE, huhu)

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Nudiworld
Messages: 9560
Assidu
(@nudiworld)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

Il faudrait le préciser, donc.

A part cela, justement ça a encore moins à voir dans une Déclaration fondamentale.

C'est donc encore plus handicapant pour attirer les souscripteurs réfléchis.

Répondre
jean-mi77
Messages: 4100
Confirmé
(@jean-mi77)
Membre
Inscription: Il y a 13 ans

Attention, le texte que nous donne Jeff dans le corps du message doit être celui sans doute initial. Le texte réactualisé est assez différent. Pour le lire, il faut cliquer sur le lien qui le donne. On s'aperçoit ainsi qu'il n'y a plus que huit articles au lieu de dix, et que notamment toute velléité de voir reconnaître une personnalité juridique aux animaux a été supprimée.

Ce doit être une erreur de ta part, Jeff, d'avoir donné l'ancienne version.

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Nudiworld
Messages: 9560
Assidu
(@nudiworld)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

Merci à Jean-Mi d'être perspicace.
En effet, le lien donné donne une version de 2018.
Là, pour le coup, je la trouve un peu trop simplifiée, mais il vaut mieux trop simple qu'incompréhensible pour la plupart des lecteurs.

Un copié/collé:

Déclaration des droits de l'animal (2018)
Article 1

Le milieu naturel des animaux à l'état de liberté doit être préservé afin que les animaux puissent y vivre et évoluer conformément à leurs besoins et que la survie des espèces ne soit pas compromise.
Article 2

Tout animal appartenant à une espèce dont la sensibilité est reconnue par la science a le droit au respect de cette sensibilité.
Article 3

Le bien-être tant physiologique que comportemental des animaux sensibles que l'homme tient sous sa dépendance doit être assuré par ceux qui en ont la garde.
Article 4

Tout acte de cruauté est prohibé.
Tout acte infligeant à un animal sans nécessité douleur, souffrance ou angoisse est prohibé.
Article 5

Tout acte impliquant sans justification la mise à mort d'un animal est prohibé. Si la mise à mort d'un animal est justifiée, elle doit être instantanée, indolore et non génératrice d'angoisse.
Article 6

Aucune manipulation ou sélection génétique ne doit avoir pour effet de compromettre le bien-être ou la capacité au bien-être d'un animal sensible.
Article 7

Les gouvernements veillent à ce que l'enseignement forme au respect de la présente déclaration.
Article 8

La présente déclaration est mise en oeuvre par les traités internationaux et les lois et règlements de chaque État et communauté d'États.

Répondre
PhB
Messages: 591
 PhB
Assidu
(@phb)
Membre
Inscription: Il y a 20 ans

En effet, compte tenu de la puissance politique des sociétés de chasse et de pêche, " la chasse et la pêche de loisir, ainsi que toute utilisation de l'animal sauvage à d'autres fins que vitales, sont contraires à ce droit." ça ne pouvait pas passer !

Ceci dit je connais bien des endroits où il y a plus de chasseurs que de gibier à l'ouverture de la chasse on voit parfois des goélands tués, dur de confondre un goéland avec une poule faisane !

Je pense hélas que nous ne sommes pas prêts de voir ce texte, même celui de 2018, attaché à notre arsenal juridique. Mais s'il faut se bouger en sa faveur, bien sûr, j'en suis ...

Répondre

Filmé en 2010 lors de la plus belle des wnbr de brighton en HD le film sort fin septembre 2022

bill88
Messages: 168
Assidu
(@bill88)
Membre
Inscription: Il y a 5 ans

Le plus gros massacre d'animaux : les abattoirs pour produire des tonnes de bidoche Formal Smile  

Répondre
Messages: 1652
Assidu
(@europ-hom)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

Et le massacre des plantes quand on les cueille, ou les moissonne?

Répondre

Vente de videos vivrenu-tv, WNBR randonues

Denis
Messages: 7718
Moderator
(@denis)
Membre
Inscription: Il y a 11 ans

@cendrinox
Finalement il vaut mieux renoncer à la fonction "Répondre" quand les sujets ont de nombreuses pages, sinon on ne comprend pas toujours où on peut la trouver. Le plus simple est de créer un message à la suite, éventuellement en faisait référence au texte auquel on répond, comme par exemple (au haut à droite du message "Poster un lien"):

 

https://www.vivrenu.com/forum-du-naturisme/ecologie-nature-sante-dietetique/declaration-universelle-des-droits-de-lanimal/#post-2430479

 

Sinon, si je comprends bien, il y a les bons et les mauvais chasseurs, mais les bons "c'est pas pareil" 😉 . Plaisanterie à part, à titre personnel je ne me vois pas du tout zigouiller un animal quel qu'il soit (et après, que faire de son cadavre?), j'accepterais volontiers qu'on me dise que c'est par sensiblerie déplacée... Sans doute, et je ne me vois pas davantage abattre un animal de boucherie, preuve s'il en est que ce n'est pas le principe de la chasse qui est le problème, mais certaines chasses.

 

Je comprends bien sûr la chasse pour des questions de régulation, certaines espèces prolifèrent au détriment d'autres, ou simplement pour la protection des cultures, et si on peut discuter du bien-fondé de tel ou tel critère de "prélèvement", au moins on se pose la question, on en discute justement.

 

La chasse pour se nourrir est également tout à fait légitime à condition d'en apprécier véritablement la chair et de la consommer: que penser par exemple de la chasse à courre? Ses partisans sont-ils des ennemis de la nature? Je suis sûr qu'il se trouve parmi eux d'authentiques amateurs de la nature, et pourtant doit-on continuer à tolérer cette pratique d'un autre âge?

 

Répondre
1 Réponse
timbuktu
Assidu
(@timbuktu)
Inscription: Il y a 5 ans

Membre
Messages: 2683
Posté par: @denis

Finalement il vaut mieux renoncer à la fonction "Répondre" quand les sujets ont de nombreuses pages

Avec l'ancienne version du forum, que l'on réponde à quelqu'un ou pas , les messages se suivaient selon l'ordre chronologique de l'envoi.

Avec la nouvelle version , il se créé une arborescence (destinée à dissuader de déterrer des anciens messages) qui rend, très vite, illisible le forum.

Répondre
phil_nat
Messages: 766
Assidu
(@phil_nat)
Membre
Inscription: Il y a 18 ans

J'attends avec impatience la Déclaration des Droits du Végétal.

Sans rire ce genre de déclaration me semble répondre au besoin de croyance de la partie déchristianisée de la population française, un retour au paganisme

Répondre
2 Réponses
Denis
Moderator
(@denis)
Inscription: Il y a 11 ans

Membre
Messages: 7718

@phil_nat

C'est pas faux, mais en ce qui me concerne je suis totalement déchristianisé et cependant totalement hermétique au paganisme. C'est vrai que le besoin de croire est chevillé au corps, depuis des milliers voire des dizaines de milliers d'années, d'une manière tellement "naturelle" qu'il faut faire un effort pour prendre de la hauteur et s'obliger à ne voir que les faits, s'employer à les vérifier etc.

 

Mais la mode maintenant, pour les gens "connectés", ce sont les "fakes news", c'est une autre forme de croyance. Chassez le naturel....

 

Répondre
Jeff87
Assidu
(@jeff87)
Inscription: Il y a 14 ans

Membre
Messages: 711
Posté par: @phil_nat

J'attends avec impatience la Déclaration des Droits du Végétal.

Sans rire ce genre de déclaration me semble répondre au besoin de croyance de la partie déchristianisée de la population française, un retour au paganisme

Absolument pas... c'est tout simplement la prise en compte de l'évolution de la science en matière de connaissance sur le monde animal. Lisez donc cet ouvrage particulièrement passionnant en la matière : "Révolutions animales", avec une très belle préface de Jane Goodall : 

RÉSUMÉ

Voici un livre événement ! Pour la première fois en France, les plus grands spécialistes internationaux dressent un portrait de l'état actuel des connaissances sur le monde animal. Intelligence, compétences, sensibilité à la douleur, relation à la mort, sens de l'empathie et de l'altruisme, cultures, mémoire ... Depuis une trentaine d'années en effet la perception que nous avions des animaux a radicalement changé. La grande originalité de cet ouvrage est son approche transdisciplinaire qui convoque à la fois des éthologues, des paléontologues, des anthropologues, des philosophes, des psychologues, des juristes, des médecins vétérinaires ou des sociologues. 

Avec Eric Baratay, Marc Bekoff, Gilles Boeuf, Florence Burgat, Yves Christen, Boris Cyrulnik, Vinciane Despret, Elisabeth de Fontenay, Jane Goodall, Pierre Jouventin, Fabrice Nicolino, Hubert Reeves, Matthieu Ricard, Peter Singer, Frans de Waal...

Répondre

Souscrire abonnement pour accès articles et vidéos du site vivrenu

Page 1 / 2
Partager :
Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch