20 mai 2024

Jusqu’à quel âge peut-on se montrer nu devant ses enfants ?

CONSEILS – Gêne, sensation d’acte inapproprié… La question de la nudité du parent devant sa progéniture peut se poser quand l’enfant dépasse un certain âge. Y a-t-il un moment où il faut se couvrir ? Deux spécialistes nous répondent.

Dès les tout débuts de la vie, la nudité se partage en famille. Prenons le peau à peau entre le parent et le nourrisson ou les bains qu’un père ou une mère prend avec son enfant. Puis l’enfant grandit. La spontanéité disparaît en même temps que les couches et ce qui jusqu’alors était un impensé devient un sujet chez certains. Gêne, sensation d’acte inapproprié… Jusqu’à quel âge peut-on être nu devant sa progéniture, au juste ? La question divise. Tentez d’interroger les parents d’enfants de plus de 3 ans autour de vous et vous verrez deux clans se former. Un premier constitué d’individus pour qui la question ne s’est jamais vraiment posée, et un second rassemblant des gens mal à l’aise et pour qui se montrer nu à une limite : celle de l’âge de l’enfant.

En théorie, d’âge auquel il faudrait arrêter de se montrer dans son plus simple appareil devant son enfant, il n’y en a pas, informe d’emblée Christine Barois, psychiatre et psychothérapeute. «Tout dépend de sa propre pudeur, dit-elle. Le sujet de la nudité devant ses enfants renvoie d’ailleurs souvent à la nudité devant ses ami(e)s proches. Si l’on ne se montre pas nu devant ces derniers parce que cela nous gêne, alors souvent on ne le fait pas non plus devant ses enfants.» L’histoire dépend aussi de sa culture familiale et de l’éducation reçue. Certains avaient l’habitude, enfants, d’apercevoir leurs parents sortir nus de la salle de bains, par exemple. Chez d’autres, le geste n’a jamais fait partie du logiciel familial et les corps des parents se couvraient une fois que les enfants avaient passé un certain âge.

Selon la psychiatre, trouver une réponse à la question de la nudité relève moins de l’intellectuel que de l’émotionnel : «Il faut dédramatiser et simplement s’interroger : est-on à l’aise à l’idée de le faire ? Si ce n’est pas le cas, on fait en sorte de ne pas être vu».

Du respect de la pudeur

Quid de l’enfant ? À partir de quel âge la nudité de ses parents peut-elle le déranger ? «La pudeur, c’est-à-dire le fait d’avoir conscience d’un besoin d’intimité et qu’on ne montre pas tout à tout le monde, se manifeste entre 4 et 7 ans», informe Agnès Florin, psychologue du développement et professeure en psychologie de l’éducation à l’Université de Nantes. En termes de développement, avant ses 2 ans, le corps de l’autre n’intéresse que très moyennement l’enfant, qui est surtout curieux de son propre corps et de ses sensations. On le voit dès l’âge de 4 mois, quand le bébé observe les mouvements de ses pieds et de ses mains. «Puis aux alentours de 2-3 ans, l’enfant devient curieux de l’autre, il compare son corps avec celui des autres, il commence à poser des questions, poursuit la psychologue. La pudeur vis-à-vis des personnes inconnues s’installe vers 4-5 ans, et elle est différente de celle vis-à-vis de ses donneurs de soins les plus proches, en raison de la relation de confiance et d’intimité entretenue.»

Il faut dédramatiser et simplement s’interroger : est-on à l’aise à l’idée de le faire ? Si ce n’est pas le cas, on fait en sorte de ne pas être vu

Selon Agnès Florin, tout est donc une question d’attention à l’autre, de respect du point de vue de sa progéniture. Si l’on sent une quelconque gêne de sa part, on se couvre et on instaure de nouvelles règles adaptées à chacun. Bien sûr, l’idée n’est pas de verser dans la pudibonderie. «Attention à ne pas confondre intimité et tabou, rebondit la psychologue. Si un enfant entre dans la salle de bains alors que l’on ne veut pas être vu nu, on ne le gronde pas. Il suffit de lui dire que ce n’est pas grave mais que la prochaine fois, il faudra frapper avant d’entrer.» Apercevoir ou voir le corps nu d’un des parents peut-il choquer l’enfant ? «Cela ne créera rien chez lui, répond la psychiatre Christine Barois, à ces yeux, ces adultes sont des références sécurisantes qui peuvent montrer leur nudité.» En revanche, celles et ceux ayant eu l’habitude de voir parfois leurs parents nus ou dénudés quand ils étaient petits, peuvent, au moment de l’adolescence, exprimer une demande de distance et de discrétion.

Une éducation à l’intimité et à la sexualité

Reste que si la nudité du parent crée de la curiosité chez l’enfant, l’adulte peut aussi s’en servir de tremplin éducatif en donnant des explications simples sur l’organe génital de chacun, les poils, la poitrine, par exemple. L’apprentissage de l’intimité et l’éducation à la sexualité et aux conventions sociales sont essentiels. À l’école et en famille, on apprend à l’enfant à respecter les limites entre lui et les autres, à faire respecter son intimité et celle des autres. L’enfant saura ainsi qu’il n’est pas normal qu’une personne le touche alors qu’il ne le souhaite pas. Il saisira aussi qu’on ne se promène pas nu dans la rue. Ce qui est appris dans la vie familiale permet de s’adapter socialement. Et la psychologue Agnès Florin de conclure : «Plus l’enfant connaît son corps (il sait par exemple nommer ses parties intimes par leur véritable nom et pas via des surnoms) et les transformations du corps, plus il connaît les limites et est capable de s’affirmer».

Source https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/psycho/jusqu-a-quel-age-peut-on-se-montrer-nu-devant-ses-enfants-20231220

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
PhilE
21 décembre 2023 23h19

Alors que le prêchi-prêcha classique des psys est “quand l’enfant cesse d’être un bébé, il faut arrêter, mais si on vous entraperçoit ce n’est pas un drame”, cet article est finalement pas si mal. Le critère n’est pas l’âge mais crée-t-on ou non une situation de malaise pour l’un ou pour l’autre? et il conclut que le fait que l’enfant sache comment est fait un monsieur et comment est faite une dame, c’est plutôt bénéfique. “Il saisira aussi qu’on ne se promène pas nu dans la rue.”, ce qui, en miroir, veut dire qu’à la maison, on peut (et sur une plage ou dans la nature, ce n’est pas la rue non plus). “Apercevoir ou voir le corps nu d’un des parents peut-il choquer l’enfant ? «Cela ne créera rien chez lui, répond la psychiatre Christine Barois, à ces yeux, ces adultes sont des références sécurisantes qui peuvent montrer leur nudité.»

Site du portail naturiste francophone VivreNu.com   :  rencontres-naturistes.com   lenaturisme photos nudismlife.com   tousnus.fr   photos.naturistes   Revues Naturistes Vintage   World Naked Bike Ride WNBR Cyclonudistes   tv-naturiste  VivreNu TV  o2switch
1
0
J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x